Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez
 

Voyage à travers Galior [by Kazuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mage de Rang D
Kazuma Kannagi
Kazuma Kannagi

Mage de Rang D

▌Messages : 117
▌Jewels : 32561
▌Date de naissance : 29/12/1992
▌Date d'inscription : 22/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: Voyage à travers Galior [by Kazuma]   Voyage à travers Galior [by Kazuma] Icon_minitimeJeu 23 Fév - 11:02

Prologue

Dans une plaine aride de Terdrin, lors d'une nuit noire comme l'encre, Kaul attendait son maître à l'abri d'une petite dune. Il était là, immobile, depuis plus d'une heure. Son maître ne devait plus tarder, mais le vent froid commençait à se faire sentir sur les écailles du reptile. Le rendez-vous avait été établi il y a quelques temps, mais l'un comme l'autre, ils ne l'avaient pas oublié. Après deux ans, Kaul était bel et bien là, près à servir son maître à nouveau, comme il l'eut toujours fait jusqu'à maintenant.

Une wyvern décrivit un piqué sur Kaul. Ces créatures étaient des petits dragons sans pattes avant. Elles se tenaient sur leurs pattes arrière en équilibre avec leurs ailes de dragons. Par contre, elles ne peuvent pas cracher de flammes, de jet de glace ou autre. Malgré tout, à l'instar de certains dragons, les wyverns possèdent un dard au bout de leur queue qui est extrêmement toxique et mortel en quelques secondes.

Là, il sentit l'aura de son maître. L'aura était une sorte de sécrétion de soi qui était différente pour chaque individu. Seuls les initiés de la magie pouvaient la sentir. En outre, certains "élus" pouvaient aussi la ressentir, et plus encore, la voir et la manipuler. Il s'agit des drassinides. Des anciens humains si on en croit les légendes. Ils sont censés avoir été éradiqué de la surface planétaire, mais certains subsistent encore. Et certains ne connaissent même pas leur véritable nature.

Le maître de Kaul était derrière lui et prit la parole, ses yeux noirs rivés dans ceux du saurien.

-Tu es sur que se sont eux ?

La voix aussi calme fut-elle n'exprimait que la haine. Grave et autoritaire, le timbre vibrait beaucoup. Dans le noir presque absolu, seul ses yeux se voyaient dans une nuit sans lune. Ils absorbaient l'obscurité comme investie de la plus grande malédiction du monde. La nuit semblait être le jour en comparaison à ses yeux qui ne disposaient d'aucune lueur de vie. Pas la moindre.

-Oui maître. Trois garçons et trois filles. Je les ai tous identifié.

-Comment peux-tu être sur qu'il s'agit bien des derniers représentants de leur races ?

Le sujet trembla un petit peu. Il était mit à l’épreuve. Mais ce qui l’énervait, c’était que son maître ose le remettre en question, lui qui avait donné sa vie pour le satisfaire. Il fronça les sourcils, et après mûre réflexion répondit de sa voix presque éteinte :

-Maître n'aurait-il plus confiance en moi ?

Voyant que ce dernier ne déniait pas répondre il reprit d’un ton légèrement agacé de devoir s’expliquer.

-Leurs auras ne sont pas encore ouvertes. Cependant on peut facilement voir dans leurs yeux des parcelles de ces auras.

-Bien. Et dis-moi, comment sont ces auras ?

-Je n'en sais rien maître. Je ne peux que les identifier, pas estimer leurs puissances. Je suis désolé maître.

-Ne t'en fais pas. De toute façon ils viendront ici tous ensemble, comme prévu. Tous.

-Comment pouvez-vous en être aussi sûr Maître?

-Kaul, une fois qu'ils se seront rencontrés, ils ne pourront plus se séparer les un des autres. Or, je possède quelque chose que deux d'entre eux voudront à tout prix sauver.

-Qu'est ceci maître?

Le maître se mit à rire machiavélique et silencieux, comme si les ténèbres voulaient étouffer ses paroles.

-Le père de deux d'entre eux !



Voyage à travers Galior [by Kazuma] Signkazuma
Protecteur des esprits du vent

Levy's fan club
Voyage à travers Galior [by Kazuma] Solid-Script


Dernière édition par Kazuma Kannagi le Ven 24 Fév - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mage de Rang D
Kazuma Kannagi
Kazuma Kannagi

Mage de Rang D

▌Messages : 117
▌Jewels : 32561
▌Date de naissance : 29/12/1992
▌Date d'inscription : 22/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: Re: Voyage à travers Galior [by Kazuma]   Voyage à travers Galior [by Kazuma] Icon_minitimeJeu 23 Fév - 11:02

Chapitre 1

Dans la plaine où l'herbe verte abondait, deux jeunes s'entraînaient au combat à l'épée. Les deux étaient grands et forts et avaient de longs cheveux qui cascadaient délicatement dans leurs dos. Leurs carrures faisaient penser à des adultes bien bâtis, mais leurs visages étaient ceux d'adolescents heureux et beaux garçons.

-Alors Kay tu te fatigues ?

-On va voir ça Ray !

Kay était plus jeune que Rayu à quelques mois près. Ray était le diminutif de Rayu et tout le monde l'appelait ainsi. Ce dernier avait un visage fin, raffiné avec des lèvres roses, presque non visibles. Il avait deux mèches sur les côtés qui cachaient partiellement ses yeux. Il avait des yeux rouge sang. Il inspirait la peur à ceux qui ne le connaissaient pas, et la protection, ou un sentiment similaire à ceux qui étaient ses amis.

Kay, lui, était un beau jeune homme aux yeux bleu roi. Ses longs cheveux d'or lisses descendaient jusqu'à son fessier. Plus costaud que son ami, il n’en restait pas moins qu’un simple adolescent. Il respectait Rayu plus que personne. Ils s’adonnaient aujourd’hui encore à un entrainement après les cours. Ils faisaient partit tout d’eux de l’élite de l’école militaire drassienne.

Kay habitait une petite maison à l'orée de la forêt Doraïk, au Nord de la capitale. Dras était la capitale de l'empire Drassien, qui était dirigé par un intendant depuis plusieurs générations. L'empereur de jadis avait disparut sans dire mot à qui que ce soit. Cependant, une prophétie racontait le retour d'un Empereur de sang. Le peuple qui détestait cet intendant avare et cupide, espérait vraiment que l'Empereur revienne, et le plus vite serait le mieux. Pour leur part, Kay et Rayu désiraient entrer au service militaire de l'intendant pour l’unique raison de protéger son peuple. Ils étaient en désaccord avec ce que fait l’intendant, mais ce n’était pas comme s’il pouvait changer quoi que ce soit.

Rayu vivait en ville avec ses parents, dans une maison de bourg. Il vit chichement car ses parents sont des habitués de la cour. Riches marchants de leur état, ils peuvent donc vivre à leur goût.

Après deux bonnes heures, Kay et Rayu arrêtèrent leur duel. Ils firent une pause alors qu’au loin, le soleil s’en allait. Derrière les montagnes et les forêts qui façonnaient le paysage, une lueur orangée annonçait le début de la nuit. C’était le moment que les deux compères préféraient. Un moment unique où le ciel semble si majestueux.

Après que la sombre nuit ne soit devenue la réalité des deux jeunes hommes, ils reprirent leur combat, sous les feux des deux lunes. Les lunes jumelles de la vie et de la lumière. Man-nami et Aoïne-nami, chacune d’elle éclairant le monde d’une façon différente, mais apportant aux peuples l’espoir et la bienveillance, pour un avenir meilleur.

Le combat continuait, avec pour seuls témoins les armes qu’ils employaient. Rayu utilisait une épée à une main, qu’il pouvait manier aussi bien avec la droite qu’avec la gauche, ce qui lui donnait un style de combat unique. Là où d’autres utilisent un bouclier, il préfère garder une main libre pour faire des feintes et assener les adversaires de coups improbables et dévastateurs. Il joue sur la vitesse et la précision pour détruire en un simple coup toute résistance.

Kay pour sa utilise un daï, une arme drassienne fortement inspirée des naginatas durkens. Cette lance, plutôt que de se terminer par une pointe, possède une lame de quarante ou cinquante centimètres. Le manche bien qu’en bois est solide, mais suffisamment souple pour ne pas briser contre des assauts en puissance. La manier à une main relève de la folie, aussi le jeune homme ne s’y tente pas.

L’un comme l’autre, avaient des faiblesses et des points forts, et jamais ses deux là n’arrivait à se départageait dans un combat. Aujourd’hui ne faisait pas exception, c’était un entrainement où personne n’allait gagner, comme toujours.

-Tu sais Ray, demain on doit aller voir Kaul, tu penses qu’il nous veut quoi ? Il me tape sur le système ce professeur.

-Sûrement nous donner une mission à deux sous, comme lorsqu’on devait aller dire bonjour aux bandits du village Karlstein.

-Ah ouais, tellement nul … M’enfin, au moins, ils embêteront plus personne là où ils sont. En prison, ils ne violeront plus personne.

Sur ces quelques mots, ils finirent leur joute et se dirigèrent chez Kay. Après cinq minutes de marche et de discute, ils virent enfin la maison en bois. Cela ressemblait plutôt à une grande cabane. Kay l'avait construite du haut de ses 12 ans lorsque ses parents moururent. Elle tenait encore et le jeune homme n'était pas peu fier de ça. Azria, la petite sœur de ce dernier, les attendait sur le pas de la porte, avec un air d'impatience.

-Encore en retard, franchement vous êtes vraiment lents les gars.

La petite sœur de Kay était plutôt du genre à embêter les autres, à rigoler pour rien et autres. Elle avait des cheveux noirs comme la nuit qui s'arrêtaient derrière ses épaules. Elle était très belle et beaucoup de jeunes garçons lui tournaient autour. Et pourtant, elle n’était pas très sympathique envers eux, c’était même plutôt l’inverse. Quand il s’agissait d’envoyer paitre les gars, elle n’avait pas son pareil, et son esprit imaginatif débordait en tout sens dans des cas comme ça.

-Et alors, il y a le feu ? sortit Kay avec un rictus moqueur.

-Non mais de méchants messieurs auraient pu venir m'enlever, plaisanta-t-elle en souriant.

-En t'entendant brailler, ils auraient eut trop peur, fit Rayu avec un grand sourire satisfait avant de rire aux éclats avec Kay.

-Pfff, bande de mecs tiens.

Elle se retourna et rentra dans la maison, visiblement vexé. Kay dit au revoir à son partenaire lorsque celui-ci demanda :

-Je reviens demain à la même heure ?

-Non, avec Azria, on va en ville demain. On est convoqué par M.Kaul je te rappelle.

-Ah oui, c'est vrai. Je dois quand même avouer que ça me tracasse. On n'a pas mit le bordel en cours cette semaine.

-Je ne sais pas Ray. Il est bizarre comme professeur. On verra bien demain. Allez, à plus.

-A demain devant l'université, cria Rayu alors qu'il s'éloignait en courant.

Kay rentra chez lui, et vit sa sœur pensive, assise sur le sofa, devant un katana en métal résistant. Il la regarda, ses yeux plongeaient dans ceux de sa sœur. Azria avait des yeux plus noirs que la nuit elle-même.

Elle était perdue dans ses pensés et Kay l'y laissa sans mots dire. Il alla chercher à la cuisine une casserole et la mit sur un trépied en fer, qui était juste au dessus d'un petit peu de broussaille. Il prit deux branches de salvinir, un arbre que l'on trouvait exclusivement aux abords du lac Roinox. Elles avaient la propriété de produire facilement des étincelles lorsque l'on les frottait les unes aux autres.

Kay fit donc un feu, versa dans la casserole de l'eau et attendit un peu qu'elle boue. Il ajouta ensuite des herbes tel que du persil, de l'ail, du gingembre et des oignons. Quand la mixture fut prête, il versa le tout dans un récipient de 1L. Puis il mit dans la casserole désormais vide un raern déjà prêt à cuir, une sorte de petit lapin avec une queue de rat. La carcasse avait dût chauffer depuis 10 minutes lorsque Kay ajouta la sauce. Il rejoignit sa sœur qui se serra contre lui aussi fort qu'elle le pouvait.

-Tu crois qu'un jour j'aurais des amis qui tiendraient vraiment à moi.

-Mais oui, t'en fais pas petite sœur.

-Le truc, c'est que les filles je ne peux pas les sentir.

-Et les garçons ? Tu peux te faire des amis chez les hommes aussi tu sais.

-Le truc, c'est que les garçons veulent être avec moi, et pas seulement rester amis. C'est chiant à force.

Kay serra sa sœur, protecteur qu’il était. Il n’aimait pas la voir ainsi, vulnérable, mais d’un autre coté, il pouvait la réconforter, et il savait qu’elle aimait ça. Il passa sa main dans les cheveux de jais de la belle et lui dit :

-Allez, ne t'inquiète pas, tu vas t'en faire des amis, je te le promets. Viens manger maintenant, dit Kay calmement.

-Tu as fais a manger ?

-Oui, tu étais plongé je ne sais où alors je n'ai pas voulu t'embêter.

-Moi je l'aurais fais, et sans me retenir ! ria-t-elle avec un grand sourire.

Ils allèrent à la cuisine et le blondinet servit le raern avec la sauce. Azria semblait rassuré et elle mangea son assiette entière en gratifiant son grand frère d'un doux baiser avant d'aller se coucher.

-----

Rayu arriva devant une grande rue où toutes les maisons se ressemblaient. Toutes étaient grandes, en pierres, des bâtisses solides et luxueuses. Toutes grises ou blanches, selon les désires de leurs propriétaires, mais certaines possédaient bien plus de fenêtres que les autres, sûrement pour donner un sentiment d'espace. Dans la capitale, on se sentait vite à l'étroit quelque soit le lieu où l'ont s'y trouvait. Après quelques minutes de marche dans ce quartier silencieux la nuit, Rayu trouva sa maison.

-Mère, père ?

Dans la famille de Rayu, il fallait appeler les personnes par leur statut familial, ou social pour les étrangers. Cependant, il ne trouva nulle part ses parents et alla se coucher sans manger, faire la cuisine n'était pas son fort. Pensant ses parents à l'une de ses fêtes de bourgeois où l'on doit se trémousser avec des personnes juste parce qu'ils ont autant d'argent que nous, suffit à l'endormir, pressé de faire des rêves intéressants.



Voyage à travers Galior [by Kazuma] Signkazuma
Protecteur des esprits du vent

Levy's fan club
Voyage à travers Galior [by Kazuma] Solid-Script
Revenir en haut Aller en bas

Mage de Rang D
Kazuma Kannagi
Kazuma Kannagi

Mage de Rang D

▌Messages : 117
▌Jewels : 32561
▌Date de naissance : 29/12/1992
▌Date d'inscription : 22/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: Re: Voyage à travers Galior [by Kazuma]   Voyage à travers Galior [by Kazuma] Icon_minitimeJeu 23 Fév - 13:36

Chapitre 2

Rayu se réveilla en sursaut. Un mauvais rêve, une mauvaise impression sur la journée. Ce n’était pas la première fois, et sûrement pas la dernière. Il se leva et alla prendre un bain. Une fois habillé, il se souvint du rendez-vous qu'il avait avec le professeur en chef de l'université. Il sortit donc de chez lui en ayant pris soin de prendre ses couteaux de prétoriens. Ses couteaux avaient en guise de tranchants des lames courbes qui faisaient penser à des griffes de tigres. A l'arrière de ce tranchant, des pointes servaient à arracher les organes le couteau une fois dans la cible. Ses armes sont faites dans des os, puis polie et solidifié avec quelques plantes pour les rendre aussi efficace que n'importe quel métal.

Rayu traversait les rues à une vitesse folle, en évitant comme il le pouvait les passants qui lui barraient la route. En prenant la rue des auberges, il s'exposait à d'éventuel duels venus d'un homme non sobre qui aurait put traîner par là. Heureusement, personne de dangereux n'était sortit et cela lui fit gagner quelques minutes. Les rues drassiennes, surtout hors du quartier bourgeois, étaient souvent bondées, et pas par les meilleurs connaissances. Voleurs, assassins, escrocs … Comme dans toutes villes, on peut retrouvait ici tous les types de personnes, aussi bonnes ou mauvaises soient-elles.

Il arriva vers midi. L'université ressemblait à un grand jardin fleuri à l'avant. Puis on apercevait les bâtiments de formations des élèves. Kay, Rayu et Azria avaient déjà réussis les examens de fin de programme haut la main. Maintenant que le jeune homme y songeait, il pensait connaitre la raison de leur regroupement. Ils devraient faire, comme tous les promus, une mission pour le Garde du trône. Puis, ils seraient affectés à tel ou tel section de l'armé drassienne.

Rayu passa les portes en chêne qui étaient la seule entrée puisque l'école était protégée par un imposant mur d'enceinte en roche volcanique venu tout droit du Mont Kreronst. Ce mont était le plus grand volcan des contrées de Dras et était aussi quasi-impossible d'accès. Au Nord, une vaste forêt, l'Antique Gardienne, était infesté des plus anciennes et des plus terribles créatures qui aient foulé Galior. Bien que l'accès n'y soit pas interdit, nul n'y pénètre, car personne ne sait ce qu'il y a dedans. Et personne n'en est revenu pour en témoigner.

Rayu traversa l'allé centrale et entra dans les bâtiments. Il sortit de l'autre côté et observa les jeunes élèves s'entraînaient. Sur le sable de l'arène, une dizaine de jeunes se battaient. Sur les bords de cette arène, des bancs étaient disposés pour ceux qui voulaient réviser. Bien que ce fût une école militaire, l'histoire du pays et les stratégies militaires faisaient partit du programme. Rayu contourna les bancs du flanc gauche et rejoignit la cabane du chef. Une cabane en bois qui semblait pouvoir accueillir convenablement une demi-douzaine de personne.

Rayu frappa à la porte et entra. Il y avait un bureau en boulot brut. Derrière ce massif meuble, le professeur en chef se tenait droit sur sa chaise, le regard droit dans les yeux de Rayu. Les yeux verts du chef faisaient peur, comme inhumain. Mais à force de côtoyer cet être exécrable, le jeune combattant avait appris à soutenir le regard comme à son habitude, il ne savait pas baisser les yeux.

Kay entra alors dans la pièce avec Azria, et suivit d'un jeune diplômé tout comme eux. Le jeune homme s'appelait Sacha. Rayu avait entendu plus d'une fois l'éloge de ce garçon qui serait un élève brillant mais perturbant, un peu comme eux.

-Ah Ray ! J'ai cru que tu n'arriverais jamais. Ça fait une éternité que l'on t'attend. On a même eut le temps de chercher Sacha.

Kay semblait heureux de voir Rayu. Ce dernier se retourna et fit une poigné de main de main drassienne avec lui. Leurs pouces se touchèrent et ils s'attrapèrent les poignés. Puis ils se retournèrent vers le chef et attendirent. Azria vint se poser contre son frère et laissa ses longs cheveux noirs chevaucher ceux de son frère.

Sacha, qui ressemblait plus à un général d'armée qu'à un élève, se plaça aux côtés de Rayu. Son visage était celui d'un jeune homme plein d'enthousiasme, mais sa carrure était digne d’un bucheron. Avec des cheveux châtains et des yeux marron comme la terre, il semblait serein et calme, malgré un sourire malicieux qui était celui d'un petit garçon excité. Dans sa cotte de maille émanché, seuls ses biceps démesurés ressortaient. Il avait dans ses mains une grande hache à deux tranchant et quelques hachettes à sa ceinture.

Le professeur en chef se leva et tendit quatre colliers aux jeunes. Ils avaient des lanières en cuirs noirs, comme le pantalon de Rayu. Les bijoux de la taille d'un pouce ressemblaient à des larmes. Des saphirs de cette forme étaient incrustés dans des malachites.

Rayu les attrapa et en donna à ses compagnons. Le chef ouvrit la bouche :

- Tout d'abord, appelait moi Kaul maintenant que vous n'êtes plus des élèves. Ceux sont des présents dont vous aurez besoin pour la mission de fin de programme. Je vais vous envoyer à Tikonia, la capitale des Contrées Déchues. Il y a un tournoi qui devrait s'y dérouler et vous représenterez les Contrées de Dras lors de ce tournoi. Vous prendrez la route dès que l'entretient sera fini.

-Mais, mes parents ne sont pas prévenus de mon départ, fit Sacha perplexe.

-Ne vous inquiétez pas, un messager ira voir vos familles pour les mettre au courant de votre mission. D'autres questions ?

Rayu se sentant soulagé que ses parents soit informé de cette mission, il ne posa pas d'autre question et ses compères non plus. Le professeur reprit :

-Maintenant je veux vous entendre sur votre futur. Après cette quête, dans quelle section de l'armée désirez-vous aller ?

Sacha répondit très vite sans même réfléchir.

-Je veux, disait-il, faire partit de la force d'attaque de la cité de Dras. Dras a besoin de nouveaux guerriers pour reprendre ses territoires sur le Nouveau Continent. Je veux en faire parti.

Il était vrai que l’Empire drassien avait des colons sur le Nouveau Continent, mais depuis quelques temps, les peuples alentours ne semblaient pas apprécier la présence d’opportuniste. L’intendant offrait une prime en or pour ceux qui rejoignait les champs de bataille.

-Bien, dans ce cas, une fois de retour, tu iras sur les cargos pour Irkak. Rayu, quel est ton choix ?

-Moi je désire plus que tout faire parti de cette élite de guerrier que l'on nomme les marcheurs.

-Dans ce cas, il faudra que tu ailles à la grande école de magie de Näilbin. Après, tu pourras aller où bon te semble en tant que marcheur et faire respecter les lois drassiennes.

Son regard interrogateur se posa sur Azria. Celle-ci réfléchit un petit moment avant de répondre.

-Je voudrai partir en Durken pour suivre un enseignement de samouraï, puis revenir ici et demander à devenir une générale d'armée.

Elle sourit, heureuse de ses choix. Kaul fit alors :

-C'est un bien grand choix, mais je sais que tu seras à la hauteur. Kay, que désires-tu faire toi?

-Je veux juste devenir un capitaine de bataille et défendre la cité contre les récentes tentatives des orcs.

Kaul eut un haut le cœur. Il ne semblait pas s'attendre à une réponse de ce type.

-Quoi ? fit Kaul. Tu as un potentiel hors du commun et tu désires uniquement défendre la cité ? Tu ne veux pas rejoindre la légion de la Garde Impériale ? Ou devenir dragonniers ?

-Non. La vérité c'est que je n'aime pas notre intendant actuel, ou ses idées. Et j'ai peur du vide, alors dragonnier, je ne suis pas sûr que se soit une bonne idée.

Kaul le regarda argumenter et sortit un « Bon ! » puis salua les jeunes qui sortirent et se préparèrent pour le voyage. Rayu avait déjà ses couteaux, mais ce n’était pas suffisant. Ils avaient dans cette académie un large choix d’armes et d’armures, presque sans limites. Et c’est dans cet arsenal que se rendait le groupe de quatre récemment composés.

Kay et sa sœur avait respectivement emmené leur daï et katana, mais c’était tout. Il allait falloir mieux se préparer que ça pour un voyage de longue durée. Azria opta pour quelques poignards, qui lui serrait sûrement utile si jamais elle était désarmée. Kay quant à lui récupérer aussi des poignards, mais aussi deux épées de fantassin, et une épée à deux mains. Heureusement que les montures seraient là pour porter tout ça. Sacha qui avait déjà une grosse hache et quelques hachettes ne fit que récupérer un bouclier, un écu en métal bruyant comme pas possible. Enfin, le futur Marcheur, décida de récupérer une épée de fantassin, ainsi qu’un arc et quelques flèches. Ce n’était pas pour le combat, mais pour la chasse.

Ainsi fraichement équipé, la petite troupe se dirigea vers les écuries où un écuyer avait déjà harnaché ses montures. Gain de temps sur un voyage qui allait prendre des jours, pas si mal.


Voyage à travers Galior [by Kazuma] Signkazuma
Protecteur des esprits du vent

Levy's fan club
Voyage à travers Galior [by Kazuma] Solid-Script
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voyage à travers Galior [by Kazuma]   Voyage à travers Galior [by Kazuma] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage à travers Galior [by Kazuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: 
 :: L'art c'est boww :: Galeries D'écriture
-