Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

Que Sera Sera [Over and Out]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



▌Messages : 5
▌Jewels : 30680
▌Date de naissance : 09/06/1991
▌Date d'inscription : 22/03/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Que Sera Sera [Over and Out]   Jeu 22 Mar - 23:08



Appelez moi Captain
« Où es mon café Mr chair? »


Je suis un mage !

○ Prénom : Inconnu
○ Surnom : Captain, ou The/Zee captain
○ Nom : Inconnu
○ Âge : Inconnu
○ Sexe : Vaut mieux pas le savoir mais on suppose qu'il s'agit là d'un homme
○ Taille : 1 m 82
○ Poids : 84 KG
○ Orientation Sexuelle : Cupcake
○ Groupe sanguin : O négatif
○ Guilde/groupe : Les Bone Collectors

Thème musical: Dum Da Dum Doi Doi
(The Neverhood)



Magies & Armes


○ Armes : Bon on va vous faire simple, notre cher Captain n'apprécie pas tellement les armes. Principalement parce qu'il se débrouille comme un manche dès qu'il se retrouve avec ne serait-ce qu'un coutelas entre les mains. Il est un Hollocaust de skills martiaux, un véritable cas et un danger public que ce soit pour les autres ou sa propre tronche. Cependant......Il possède tout de même UNE lame pour se défendre, et une seule. Astucieusement dissimulée dans le parapluie que trimballe en permanence le drôle de zigoto l'épée se révèle en détachant le manche de l'engin. Il l'utilise essentiellement pour se couper un peu de saucisson ou une tranche de fromage à l'occasion, c'est pas pratique pour se faire des tartines par contre.

○ Magie : La roue du destin

Ce machin est de loin la magie la plus zarbe, imprévisible et contraignante pour la santé mentale de sa cible ainsi que de son utilisateur. Une vrai machine à crise de nerf, surtout si vous tenez un casino! Voyez vous, notre Captain joue avec des dés pipés. Sa chance hors du commun est en effet causée par cette étrange petite chose qui coule dans ses veines. Il s'agit là clairement d'une magie peu répandue, voir perdue, qu'il utilise de façon si naturelle, si instinctive, que notre captain ne doit pas se considérer lui même comme étant un mage. Yup, il est tout à fait capable d'être assez stupide pour ne pas avoir remarquer que sa chance n'était pas naturelle car je suis désolé, mais voir un pigeon passer pile dans la trajectoire d'une flèche destinée à venir se planter dans votre tête juste au bon moment pour se la prendre pour vous ça sent clairement l'arnaque. Et oui, cette magie est une saleté bien retorse comme on n'en fait plus. Bien entendu elle est loin d'être infaillible et certaines personnes assez compétentes peuvent réussir à passer outre certains des mauvais coups du destin qu'ils se mangent successivement dans la gueule mais l'effet reste tout de même très déprimant pour l'adversaire qui doit de surcroit supporter l'homme complètement décalé, étrange et inclassable qui est à l'origine de cette tuile fraichement déchaussée qui vient de s'écraser sur le dessus de leur crane. La roue du destin joue donc sur deux tableaux: Augmenter la chance du Captain et diminuer celle de ses adversaire de façon dramatique voir potentiellement létale en zone urbaine en construction ou chez le droguiste du coin si tant est qu'il vende des article de jardinage.


Le personnages
○ Les passions : Le café, les tasses fantaisistes, les choses sucrées, les couleures chatoyantes, faire ce qui lui plait quand il le veut
○ Les Phobies : Le céleris

○ Les Qualités : Joyeux, décalé
○ Les défauts : Décalé, autiste, tête en l'air, incompréhensible, mindfuck sur pattes

○ Qui est le personnage sur ton avatar : Le légendaire Captain (Romantically Apocaliptic)
○ Veux-tu un rang sous ton avatar : [ code ]Anomalie Siphonée du casque [/ code]
Petites infos en plus
○ Prénom : Colin
○ Ton age : 20
○ Où as-tu découvert FTAS : Je suis un ancien ayant du quitter précipitemment à cause d'une université méga lourde tout en vous ayant laisser un gros Mindfuck en pature comme cadeau d'adieu. Vous le comprenez, c'est Kefka qui vous parle
○ Qu'est-ce qui t'a attiré dessus : De bons amis, un gros délire, les classiques
○ Veux-tu avoir accès à la zone Hentai/Yaoi/Yuri : Why not
○ Code de validation : je soussigné [Zee Captain] avoir lu et approuver la charte de Fairy Tail : The Dark Chess .


L'histoire

Et bien, commençons ce rodéo d'enfer. Je suis le narrateur attitré de Captain alors histoire de virer ça dès maintenant, oui je suis cintré et non je ne suis pas maso. Pas avec quelqu'un tel que lui du moins. Alors vous voulez connaitre son histoire hein? Qui aurait pu imaginer que ce cas finirait chef de guilde quand même. La chance semble bel et bien sourire aux simples d'esprit.



Donc Captain est né.....il est né......Bon on sait qu'il est né mais à vrai dire les informations fiables à ce propose se comptent sur les doigts d'une seule main sous la forme d'un gros zéro pointé. Etait-ce un mec, une fille? En tout cas il vaut mieux éviter d'aborder le sujet auprès du premier concerné, pourquoi me demanderez vous? Et bien jugez plutôt ce qu'il m'a raconté hors caméra.
*réajuste ses fiches bruyamment*
Quand on dit qu'on nait avec une petite cuillère en argent dans la bouche en général il s'agit là d'une image, d'une expression pour symboliser richesse et pouvoir acquis par le sang. Dans son cas à lui, cela semblait plutôt littéral dans son récit. En effet selon ses propres dires il aurait vu le jour dans une salle à manger et se serait réellement manger du couvert en argent à la naissance, se mangeant de plus le sol alors que sa servante de mère ne se rendit compte qu'après coup de ce qui venait de se passer. Chouette façon de commencé sa vie hein? La mère devait être une grosse conne en tout cas, le genre de péquenaude pas fine sortie tout droit du fin fond de la campagne et ayant une paire de dent façon lapin en plein milieu de la bouche. Vraiment n'importe quoi hein? Et ce n'est que la préface encore. Jeune Captain vint donc au monde dans cette famille sans le sou de traines patins à peines polis et éduqués servant autrui comme de bon petit esclaves n'ayant pas assez de jugeote pour prendre une décision par eux même. Mais avant de continuer parlons de son père présumé qu'il ne connut et connaitra jamais au delà du court récit de sa mère contant sa mise en cloque. Voyez vous, l'homme était un marchand ittinérant ayant du se retirer de sa profession d'éleveur de chèvre à cause de sa trop grande affection pour les bêtes et de quelques déboires fiscales l'ayant poussé à se faire passer pour mort. Ne restant jamais plus d'une journée au même endroit, l'homme tomba un jour dans le village où résidait le laideron qu'il se tapa le soir même avec l'aide de quelques tonnelets de binasse de bien mauvaise facture. Torché et ayant cru se farcir une brebis galeuse comme à la grande époque, il fut horrifié en se réveillant en face de cette tête si moche qu'on aurait dit qu'un troupeau entier de gnous venaient de lui passer dessus. Encore en tenue d'adam, l'homme parti sans ses possessions en courant le plus vite possible avant d'aller se perdre dans les bois comme un pauvre couillon. Les loups eurent de quoi manger ce jour là.

Le bambin grandit ainsi dans la merde, la pauvreté et la crasse nourrit de plus par un lait maternel chiche en protéines et éléments nutritifs dignes de ce nom. Il s'éduqua lui même comme un grand, étant délaissé par sa gourdasse de génitrice complètement débile et immature. Plus impropre à élever un gosse tu meurs. A cette époque le Captain était encore un attardé comme les autres, pas méchant mais con comme une chaise même pour un enfant de cet âge là. Car oui, il faut être un peu con pour se prendre un mouton de poussière comme doudou alors qu'on a une peluche toute mimi à portée de main. Enfin passons, vous vous souvenez de la remarque sur la mère de Captain? C'était pas qu'une métaphore en fait, tout le village sans exception lui était déjà passé dessus. Et ce fut un jour durant une rude et chaude entrevue avec l'alchimiste du coin que tout arriva. La donzelle avait en effet laissé son gosse, seul, au contact de tous ces liquides multicolores et rigolos dans le labo du sieur occupé à lui prendre sa température d'une façon assez étrange. Et vous savez ce qui arrive quand on laisse un gamin au contact de produits dangereux et flashy? Yup, il commença à se siroter tout ce qui lui passa sous la main. Au vu de sa taille ainsi que ses capacités motrices le choix fut assez limité mais il s'envoya tout de même une vingtaine de flacons dont 3 dotés de motifs à t^te de mort et 8 ayant de vastes contres indications. Séparément, la moindre de ces mixtures aurait été suffisante pour tuer le pauvre petit nourrisson. Seulement, ce fut ce jour là que le petit pouvoir du Captain décida de se manifester lui sauvant ainsi la mise. Tous les produits toxiques se mélangèrent dans son estomac, leur effets se combinèrent, se modulèrent pour donner une étrange hormone de croissance aromatisée au café qui surboosta toutes les capacités du petit être et modifia à jamais son devenir. Sentant son petit cerveau prendre du poids de façon assez inégale et anarchique, ses cordes vocales muer et un truc non fécal descendre dans sa couche, le nourisson hurla d'une voix de ténor.

"CAFEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !"

Grandissant en accéléré à partir de ce jour, que ce soit en taille, intelligence ou connerie et tout ceci à l'aide de ce tonic de tous les diables, un nouvel avenir radieux se dessinait à ses pieds. Sa chance lui souriait de plus en plus et si on faisait abstraction de ses légers problèmes mentaux naissant liés à une trop grande imagination le gamin avait du potentiel un certain potentiel. Je dirais même un potentiel certain! Buvant du café à longueur de journée mais un brin flemmard il réussit au final à avoir accès à une éducation à peu près potable grâce à l'école publique de son village. Et puis sa mère était satisfaite de ne plus avoir à se soucier de lui durant une bonne portion de la journée. Cependant quelque chose semblait manquer au jeune Captain qui dut avouer qu'il se faisait royalement chier ici bas. Son désir de changement et d'action fut apporté à lui le jour de ses 18 ans sous la forme d'un officier militaire de je ne sais plus quelle nation qui vint recruter de nouveaux bleu-bites qui serviraient de chair à canon à la fin de leur service militaire. Amadoué par un simple plat de cookies, il signa sans même regarder les papier et fut embarqué n'ayant qu'une seule possession à ses côtés en dehors de ses fringues: Une tasse affligée d'un vaste cœur rouge cadeau de sa génitrice il y a plusieurs années.

La vie chez les militaires était assez simple: On se lève aux aurores, on en chie toute la matinée avant d'en chier le midi avec un bouffe médiocre mettant à rude épreuve votre estomac, on se retient toute l'aprem durant les exercices de peur d'avoir une trace de pneu sur le slip le soir venu, on se fait bizuter une fois les exercice terminés, on mange à nouveau puis on va se coucher dans des lits miteux remplis de puce le tout avec plus un seul poil sur le caillou et des leçons de vie enfoncées dans votre séant sans vaseline. Ça forge le caractère. Bon petit soldat apprécié par ses supérieurs pour son imagination et les nombreux retournements de situations orchestrés par ses soins durant les diverses taches et exercices ayant conduits à l'humiliation pure et simple de plusieurs camarades une place de capitaine d'escouade lui était déjà promise. Encore un gros coup de bol selon moi mais passons. Captain devint ainsi capitaine de sa propre petite escouade, possédant à présent lui aussi tout plein de petits traines patins sous ses ordres. Tout allai bien dans le meilleur des mondes, le jeune androgyne appréciait ses abus dans la chaine de commandement comme tout gosse à qui on filait un peu trop de pouvoir, surtout ceux qui sont cinglés. Envoyé peu de temps après en mission d'entrainement sur le terrain histoire de mettre de voir comment pouvaient bien se dérouiller les bleu en situation réelle, le Captain se mangea un demi coup de malchance en pleine gueule, l'un des seuls de sa vie. Un bon gros revers comme seule le destin sait les faire qui conduisit à la disparition pure et simple du Capitaine de l'escouade pour une dizaine d'années. Pris dans une embuscade d'un groupe de mages dissident et autres terroristes en tout genre les jeunes recrues furent toutes exterminées une à une dans un assaut synchronisé qui brisa le corps de Captain dès la première rafale de sort propulsant son corps calciné dans la rivière la plus proche. En un sens il fut sauvé par ceci, tout le reste des jeunots furent en effet exécutés par leurs assaillants et leurs restes éparpillés aux quatre vents. Après cela Captain disparu donc totalement de la circulation pour 10 ans, sa psyché complètement réduite à néant par cet évènement et les blessures qu'on lui infligea.

Il réapparu complètement torché, aussi incohérent qu'aujourd'hui, couvert de crasse et le visage saucissonné dans ce qui semblait être des bandages improvisés à l'aide de peaux de bananes. Il clamait être un certain "Napoléon Bonaparte" et réclamait du café à tout va, ses yeux injectés de sang témoignant d'un très fort manque en substance narcotique. Il dévalisa une boutique et s'alimenta de café moulu pur durant plusieurs jours avant que les locaux ne décident enfin de l'interpeler et de l'envoyer à l'asile le plus proche. 4 personnes périrent dans le processus, dont deux écrasées par un piano en plein déménagement. Un autre s'empala sur sa propre fourche alors que leur proie ne se débattait, un garde mourut des suites d'une coupure au petit doigt alors qu'il n'armait son arbalète et que la flèche ne vint se loger accidentellement dans le genou d'un collègue. N'oubliez jamais votre rappel anti-tétanique les enfants. La camisole passée, les spécialistes commencèrent à se pencher sur le cas très étrange de Captain ayant complètement effacé son ancienne identité. Plus d'empreinte digitale, des dents partiellement fondues différant des anciennes et cheveux blanchis par la destruction des pigments de ces derniers. Aucune photo ne sortit de l'asile qui brula peu après son admission mais nous ne somme pas encore rendu ici. L'homme était devenu une curiosité pour les psychanalystes, un cas à élucider d'urgence, un insolvable mystère drapé d'un mystique mindfuck tout puissant qui risquait de faire sombrer les pauvres hommes dans une folie aussi profonde que celle de leur patient. Captain cependant ne se trouvait pas fou pour un sou, il avait juste une autre vision du monde qui allait complètement à contre courant de toute logique ou idées établies. Pourquoi ne pouvaient ils pas comprendre cela et le laisser tranquille au lieu de vouloir l'interroger à longueur de journée et lui enfiler diverses rondelles par différents orifices? Au moins leur café était pas mal, par contre ils ne proposaient aucune version Irish. C'est ce qui poussa notre Captain à vouloir prendre la poudre d'escampette par la seule issue exploitable ici bas: Les chiottes. Il tenta dans un premier de se faire emporter par le flot de la chasse d'eau durant une pause pipi. Il dut revoir son plan différemment par la suite, constatant qu'il était trop gros pour passer par les conduits. Il dévissa donc patiemment jour après jour les chiottes avant d'enfin pouvoir enlever l'édifice tout entier et de s'engouffrer dans le conduit crasseux et infect où il resta coincé au bout de 2 mètre de progression arrachant au passage une conduite de gaz d'un maladroit coup de fesse. Les nurses et autres internes vinrent se fendre la gueule et tenter de libéré le Captain alors que ses demandes d'aides blasées ne retentirent dans le complexe. Les employés se rendirent compte trop tard de l'odeur de gaz alors qu'une étincelle ne vint mettre le feu aux poudre détruisant l'asile tout entier et envoyant l'homme coincé dans son tuyau à travers tout le réseau d'assainissement pour finir sa course étalé dans un terrain plat adjacent à une rivière où finissait l'enfer du Captain. Dégageant une étrange odeur, mix de bacon brulé et de défection bovine périmée, il contempla le bâtiment en feu tout en haussant les épaules.

"Ça c'était pas prévu" lâcha-t-il avant de prendre congé

A la suite de ces évènements il compris la nécessité de passer un peu plus inaperçu, de se fondre dans la masse au moins un petit peu et d'y aller un peu plus molo sur les conneries sans une situation financière acceptable. Il devint ainsi livreur pour le marché noir, il se mit à arborer un masque à gaz pour éviter d'être gêné par les effluves expulsées par certains de ses colis mais surtout car il trouvait ce dernier on ne peut plus Fashion. Il roula sa bosse à droite et à gauche, achetant aux quatre coins du monde les pièces de son équipement. Il aimait sa nouvelle vie, zéro contraintes juste du fun du Kawa et de la déconne voir du meurtre à l'occasion en petit extra sur la fiche de paye. La grande époque lui manquait cependant un peu, faire chier les petits gars de son escouade était tellement doux et prenant. Que de nostalgie. Oh ça oui. Ses déambulations toutes aussi débiles les unes que les autres le menèrent un jour en Arcadya, à Nightown pour être plus précis. Charmante ville que voici, pleine de zolies lumières multicolores et pétillantes. Seul problème? Captain se les gelait monumentalement dans ces ruelles mal famées. Son attention fut focalisée sur une porte entrouverte au détour d'un carrefour où un couvercle de poubelle volant eu la priorité sur un mec courant à toute allure, drôle de ville quand même. Il se dégageait de l'autre côté du bout de bois une douce chaleur on ne peut plus attirante pour l'homme ayant les noyaux bloqués dans un bloc de glace tout naturellement il entra sans se poser la moindre question avant de se faire agripper le col par une masse gigantesque refoulant le vieux mégot et la moule pas fraiche.

"T'es le dernier du groupe?" Demanda-t-il sur un ton ferme et tranchant

"Gnééééééééééééééééééé? Heu....Oui....j'imagine" Répondit le Captain interloqué sa tasse à la main

On le traina ainsi dans une vaste salle où une bonne dizaine de personnes étaient réunies, chacune sur une vieux siège en bois faisant face au maitre de la cérémonie qui venait de gribouiller diverses information sur un tableau noir. Des lieux, des dates, il y avait un peu de tout et l'homme qui avait tout écrit semblait vieux, pliant sous le poids des années comme un bambou sous un panda obèse. Très clairement agacé par la présence de Captain, ou du retard de celui qu'il remplaçait. En fait ce qui semblait agacer le plus l'assistance ce fut ce bruit de merde que faisait notre mage favoris avec sa paille en buvant sa boisson adorée. Tous les regards étaient posés sur lui, dont plusieurs semblait vouloir arracher la paire d'yeux se cachant derrière ce masque noir. On avait un peu de tout, du grand maigre cadavérique, du gros lard au bord de l'infarctus, du petit con en manque de sensation forte, du gai. Oui, Captain est équipé d'un gaidar lui donnant immédiatement la réponse que beaucoup de personnes se posent en fixant un mec efféminé: est-ce qu'il en est? Bref, blague à part l'ambiance était lourde et sérieuse, tout le monde était sur les nerfs et ça se sentait. Tout le monde sauf Captain qui ne pigeait rien à ce qui se passait par ici. Le vioc s'éclaircit la gorge et prit la parole d'une voix claire et sage mais un tantinet ténébreuse comme on l'attendrais de la part d'un compte Vampirique.

"Bon les gars, il n'est pas question que l'on utilise nos véritables noms sur ce job au vue des risques encourus par chacun de nous. Nous allons donc utiliser des Allias sur ce coup fumant. Vous serrez donc Mister white, Mister Blue, Mister Orange, Mister Brown, Mister Black, Mister Yellow, Mister Green, Mister Red et Mister Pink."

Un grognement agacé retentit dans l'assistance alors qu'une voix hautaine ne s'éleva de la bouche d'un grand mec au masque d'or et aux fringues d'un Violet qui agressait pas mal les yeux.

"Bordel, pourquoi c'est moi Mister Pink? Ça ressemble à du rose pour toi?"


Le chef répondit en faisant la gueule, sur un ton des plus agressif et sec.

"Parce que t'es une tafiole."

Mister Pink balança sa chaise en direction du vioc qui esquiva d'une façon presque surnaturelle.

"Grand-père....tu as réellement envie de crever n'est-il pas? Pourquoi tu nous a pas nommé en fonction des éléments qu'on utilise ça aurait été plus simple."

"T"as gueule gamin, bon des questions?"

Là une seule main se leva dans l'assisance, devinez laquelle.

"Où sont les toilettes ziouplais"

Ne répondant dans un premier temps que d'un vaste facepalm bien sentit, le vieux sage complètement blasé finit par indiquer au Captain la direction de toilettes les plus proches du bout de ses doigts squelettiques dont les articulations étaient prêtes à lâcher. Se faisant suivre du regard par tous les autres, le cinglé arriva aux WC en quelques enjambées de fillette et pénétra dans ce lieu de saint recueillement. Un petit passage aux urinoirs plus tard et un gros poids fut enlevé sur la vessie de Captain alors qu'il ne tomba nez à nez avec une figure blanchie, clairement pas réveillée, le poireau encore à l'air. Un long moment de silence s'installa entre les deux hommes jusqu'à ce que l'un d'entre eux ne le brise d'un simple "Yo" ce à quoi répondit l'autre Zozo alors que le premier ne rentrait son petit oiseau. Bon déjà un mystère de résolu ou presque, attardons nous désormais sur la scène. Le taré au costume multicolore et nombreux froufrous qui faisait envie au Captain se nommait Kefka, Kefka Palazzo. Un Mage de la pire espèce, une raclure Nihiliste sans scrupule au rire légendaire et glacial. Un amateur des bombes et tactiques basses et douteuse, un chef de guilde cruel mais respecté par ses compatriotes, à moins qu'il n'aient juste peur de se faire énucléer à coup de petite cuillère. Enfin bref, les deux mecs se mirent à discuter, faisant ami ami d'une manière excessivement rapide compte tenu des circonstance. Ils étaient presque sur la même longueur d'onde. La conversation faisait clairement froid dans le dos, leur rires francs et dément retentissaient aux alentour interpelant complètement les convives de la salle d'à côté se demandant sérieusement se qui pouvait bien se passer dans ces chiottes de merde remplies de....ben de merde. Tu t'attendais à trouver quoi aussi? Bref, nos deux allumés du casque échangèrent leurs histoires respectives et Captain en apprit un peu plus sur ce qui se passait par ici. Comme quoi les mecs s'étaient réunis pour organiser un casse de casino en compagnie de mages solitaires assez timbrés pour accepter le job avec à leur tête un ténor de la profession. Le Casino se nommait le Lucky 31, il fut pillé le soir même et tous les voleurs repartirent avec un morceau du butin à l'exception d'un boulet qui fut arrêté par les autorités. Bon vu que c'était un jeune casino le pactol se limita à 10000 Jewels par personne mais c'est déjà pas mal. Captain ne participa pas au bordel, trop occupé à aller se jeter un godais avec son nouvel amis mais se rappelant tout de même de prendre les coordonnées des autres gus avant d'aller se reposer avec son compatriote fêlé du casque.

Kefka était un bon vivant, se contentant du hurlement de ses victimes et de la satisfaction que l'on a après avoir commis un méfait pour se prouver qu'il était en vie. Il avait une petite guilde le bougre, il avait du les quitter pour des raisons assez personnelles. Lesquelles? Il ne tenait pas réellement à en parler mais avoua tout de même que cela avait un rapport avec un vieil artefact qu'il recherchait et dont il avait retrouvé la trace il n'y a pas si longtemps que ça. Une sorte d'arme selon ses dires, le genre de truc qu'aucun humain ne devrait posséder surtout quand ce dernier était aussi disposé à provoquer la mort d'autrui. Sa place à la tête des Bone Collectors avait donc été laissée vacante faute de mieux et de disponibilité de micro management durant ses voyages. Et il venait de trouver un successeur idéal en la personne de Captain qui accepta l'offre avec un plaisir non dissimulé alors que Kefka ne lui remit une lettre de recommandation et des instructions concernant la direction de la guilde, le tout inscrit au dos d'une serviette en papier affublée du logo "Mangez chez Joe". Prenant congé, croisant les autres "Misters" durant leur fuite, Captain se dirigea vers la frontière en direction de l'auberge de la vieille Chartreuse où l'attendait sa nouvelle vie.

Deux mois ont passé depuis ces évènements, mal accueilli et ayant manqué de peu de se faire dessouder par Veredraun lors de son arrivée à la guilde, ce dernier reconnus l'écriture de son vieil amis et dû se rendre à l'évidence que l'homme qui avait désormais prit la place de Kefka était son successeur légitime. Les autres n'en eurent pas grand chose à faire, acceptant cet état de fait sans trop de chichi alors que Captain n'envoya des missives à travers le monde et tenter de former ainsi son propre Arc-en-ciel de mage. Bienvenu chez les écolos, ici on recycle tout y compris vos âmes et vos corps calcinés, bienvenu chez les Bone Collectors Oh Roi de la connerie.


Description Mental

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON! Par pitié me forcez pas à faire ça, je veux pas! Pitié, tué moi ce sera moins cruel que ça.......*Blam*"

"Suivant!"

"Euh.....Bon bah vu que je suis lâche j'ai pas vraiment le choix. Voyons donc la psychanalyse de ce monsieur Captain......Ooooooooooooooooook ça va encore être une longue journée. Je dois parler là dedans? Ahem....Le sujet se nomme le Captain, personne ne sait réellement pourquoi il a choisit ce sobriquet et c'est bien là le cadet de nos soucis en présence de cet énergumène. Car vraiment cet homme, ou plutôt cette chose, est un casse-tête presque insolvable drainant votre santé mentale aussi efficacement qu'un envoyé d'un Elder god tentaculaire. Déjà on peut le dire, il est complètement taré ce coco. Normal pour un membre d'une guilde noire mais là il pousse le bouchon un peu trop loin. Captain ignore par exemple tout des concepts élémentaires de logique ou de bon sens. Imprévisible n'est pas suffisant pour qualifier son comportement, on dirait presque que toutes ses actions sont dictées par le hasard, ça ou ses instincts et réflexes ont été très largement altérés par les quantités à peine croyables de café qu'il s'envoie à longueur de journée. Une addiction à la caféine peut-être? Quoique la réelle question ici serait de se demander d'où il sort sa boisson en plein milieu de nulle part mais surtout comment il réussit à garder le contenu de sa tasse fétiche brulant à longueur de journée. Enfin passons, si je m'attarde sur ce genre de détail j'aurais pas finit avant que ce dossier ne me pousse au suicide. Donc, le Captain à l'habitude de dire fuck à la logique, accomplissant des actions que tout le monde qualifierait de stupide, improbable ou suicidaire et réussit très régulièrement à obtenir le résultat qu'il attendait contre toute attente ou probabilité. Il est chanceux, ça on peut le dire. Cette chance exceptionnelle est probablement à l'origine de certains de ses désordres mentaux ainsi que de ses manières assez....particulières. Je crois que c'est le mot, d'après certains rapports psychiatriques de patients amenés à l'asile récemment à la suite d'une de leur rencontre avec ledit individu il semblerait que l'homme au masque à gaz ne souffre d'une sorte de schizophrénie chronique augmentant graduellement à mesure qu'il ne coutoie certains objets auquel il ne tienne. Il commence par leur donner de petits noms, le plus commun semblant être "Mr. Chair", parle avec eux dans une discussion à sens unique puis délivre la seconde partie de la conversation à haute voix en jouant le rôle des deux, trois, quatre voir plus, interlocuteurs. Au moins ça l'occupe ce genre de petit manège, devoir prendre des nouvelles du mobilier tout entier chaque jour doit être éreintant.

Il est relativement poli, n'élevant presque jamais la voix et semblant étrangement pacifique et bienveillant pour un mage noir et encore plus concernant le cas des Bone Collectors dont le fondateur possédait une politique tout simplement nihiliste et anarchique mais montrant tout de même plus de sens que tout ce qui est affilier au Captain. Il n'est pas encore rendu au point d'arborer clairement une politique typée Love and Peace ce tordu, mais pas si loin. Ça ne l'empêche pas d'être indifférent à la mort d'autrui, car aussi pacifiste soit il Captain a laissé pas mal de cadavre dans son sillage, volontairement ou non. Principalement causés par d'étranges accidents, ses victimes ne pèsent aucunement sur sa conscience ne perturbant en rien son éternelle pause café. En fait, il ne sait même pas ce qu'est la mort le bougre d'idiot. Quelques personnes ont déjà essayer de lui expliquer mais ils se sont tous cassez les dents contre le mur d'idiotie et de connerie du grand Captain. Ne connaissant aucunement les tenant et aboutissant d'avoir la mort aux basques, il n'en a pas peur et ignore toute menace se présentant à lui abordant, ainsi, toute situation avec un calme et un flegme British assez artificiels compte tenu de sa claire origine Germanique de par son accent plus que marqué. Un peu flemmard et aimant ne rien glander à longueur de journée, il se lasse de plus rapidement des choses et personnes qu'il rencontre sur sa route à quelques exceptions prêtes se barrant régulièrement d'un combat ou d'une discussion sous le poids de l'ennui. Ça ou bien parce qu'il vient de focaliser toute son attention sur un petit papillon qu'il tente alors d'attraper avec un filet improvisé fait maison. Oui, il est con et taré. Ou plutôt enfantin, oui c'est le mot. Il aime les choses sucrées et mignonnes, possède des gouts étrangement féminin et pense même qu'il était une petite fille durant son enfance. Il aurait même essayé par le passé de se tartiner le masque de maquillage sans grand succès. L'origine et les raisons du port de cette protection faciale et respiratoire sont inconnues. D'ailleurs avoir ce truc sur la tronche ne filtre aucunement les conneries qui en sortent comme en témoignent ses innombrables vannes sentant le moisi ou bien ses histoires longues et incohérentes à souhait.

On pourrait croire qu'il n'attache aucune importance à son apparence avec un tel caractère, mais en réalité c'est tout le contraire. Captain est une fashion victime, il chope et essaye tout ce qui est à la mode ou correspond à ses cannons esthétiques. Il aurait même inventé son propre label "Captain Aprooved" en ce qui concerne les us et coutumes des Bone Collectors, faisant tout un cirque dès que quelqu'un ose passer outre ses recommandations. La punition se trouve être en général soit un long speech on ne peut plus chiant, soit une tasse en pleine gueule. Ces informations nous ont été données par un ancien membre de la guilde, ayant miraculeusement survécu lors de sa fuite, s'étant barré à cause du mauvais traitement et torture morale infligées par le grand Homme. Il précisa qu'il ne pouvait, de plus, plus supporter les divers chants du Captain lui ayant raillé le tympan à longueur de journée. Trois jours après son arrivée dans les locaux l'ayant pris en charge, il s'ouvrit les veines laissant un message ensanglanté servant d'adieu au monde des vivants sous la forme d'un vaste "Fuck Captain!". Ce Captain fait ce qu'il veut, quand il le veut sans prendre en compte l'avis des autres ce qui est la preuve d'un égocentrisme certain qui combiné a son excentricité sans bornes pourrait indiquer un besoin maladif de reconnaissance et d'attention. Ça ou il est juste con. Quoi qu'il en soit ça n'affecte en aucun cas son euphorise naturel, sa joie permanente. Il ne semble pas se droguer à part sa consommation exceptionnelle de café, les raisons d'un tel optimisme en toute circonstance sont donc inconnues. Autre détail amusant, son étrange fixation sur les pailles. En effet, l'homme s'indigne de voir des personnes partager la même paille, au point de le choquer voir de le dégouter. Il ne vous le dira jamais assez: "Une paille, une personne". Et si vous osez souillé la sienne, sa rougette, sa fétiche, sa compagne, dans ce cas seulement gare à vous. Car un Captain pas content c'est pas beau à voir. Mais alors pas du tout. C'est vulgaire, désordonné, un poil plus barré que d'usuel et ça fait des gaffes étrangement dangereuses ou humiliantes pour celui qui les observe.

Que rajouter sur ce curieux personnage? Ah bah tiens, ya un chapitre toute entier sur le sujet! Et oui, on dit que la curiosité est un vilain défaut. Dans ce cas ce Captain doit être une vraie raclure, car plus curieux tu meurs. D'ailleurs sa curiosité a sans aucun doute entrainée son lot de cadavre et donc d'ambulancier complètement débordés à faire moultes aller/retour pour tenter de sauver les pauvre bougres....Et un paquet de coronaires....un gros paquet. Comment un défaut si anodin en apparence peut-il faire autant de dégâts? Et bien, il y a plusieurs grades de curiosité. T'as la simple envie passagère qui ne conduit que très rarement au passage à l'acte, cas typique d'un gosse rongeant la rampe d'escalier en chêne en attendant le père noël ou essayent vainement d'enlever les cadeaux se tenant sous le sapin de son esprit. La curiosité perverse qui mène soit à une carrière de réalisateur/acteur de porno ou en gros sadique amateur de dissection. Dans les deux cas on est en présence de gros dégueulasses. Vient enfin la dernière catégorie, à la fois la plus innocente mais aussi la plus dangereuse. Cas de figure on ne peut plus simpliste, placez un de ces individus partiellement chloroformé dans une salle blanche dotée d'un seul et unique centre d'attention: Un piédestal doté d'un très gros, voyant et étrangement séduisant bouton d'un rouge éclatant. S'il s'agit d'une personne de la même catégorie que le Captain le verdict est sans appel, le sujet appuiera directement sur le bouton sans une seule once de raisonnement derrière même si ce dernier provoquait la libération d'une dangereuse neurotoxine dans l'air ou la fin de l'humanité. Et oui, Captain est un gros couillon de première appartenant au groupe assez peu représenté, de par leur faible espérance de vie, des "Ya un gros bouton rouge avec marqué ne pas toucher à côté, je me demande ce qu'il peut faire".

Toute info relative au gars est un cocktail parfait pour se taper une migraine de tous les diables tant les incohérences et "WTF?!" fusent à un rythme effréné. Rythme que semble partager le captain dans sa vie de tous les jours, ne pouvant ni la fermer une seule seconde, ni s'arrêter de bouger quand il ne noie personne sous son flot permanent de paroles débiles. Au moins il a de l'imagination vu qu'il passe des journées entière à compter des histoires improbables à un crane baptisé Stephano dans la crypte de l'abbaye de la vieille chartreuse, une tasse à la main et une paille plantée dans le masque au contact de ses lèvres(?). Bon si vous voulez bien m'excuser, je vais aller me tirer une balle pour bruler à vif mes méninges."




Description Physique




"D'où je tire ce magnifique attirail? Que je me décrive physiquement Stephano? Je te savais aveugle mein freund mais je t'imaginais pas si curieux quand à l'aspect de ton interlocuteur. Ohohohohoh, tu vas être servit petit schadël (crane en français dans le texte).

Quand j'étais une petite fräulein, il y a bien des années, on me disait que j'avais de jolies boucles blondes. Dommage que l'on ne puisse plus les voir sous mon magnifique uniforme mais je me dois de revoir mes priorités pour que mon charme inégalable domine les hautes sphères synaptiques du monde entier! Et puis une jeune fille se doit de se faire désirer. Comment ça je ne fais pas très féminin? Ma voix est celle d'un vieil apothicaire ayant prit une légère bouffée d'helium? Je serais un homme? Nein! Nein! Nein! Le captain n'a pas de genre après tout, le captain est genre en lui même! Wunderbar, n'est-il pas? Peut-être suis-je entrain de m'égarer? Oui c'est fort possible même, ah scheiße! Je dois apprendre a aller à l'essentiel. Donc comment te dire mein Stephano? Je suis un grand machin. Ne vas pas t'imaginer des trucs pas clairs mon ptit père vert, je te connais assez bien pour prévoir ce genre de débordement. Je suis donc une grosse saucisse, je réitère mes instruction, de 1 m 82 quand nu comme un ver. Je ne porte aucune déformation disgracieuse ou stigmate d'une éventuelle consanguinité qui m'aurait donné une paire de pied palmés. Je suis un beau morceau élever au grain, bien que je préfère les sucreries et m'alimenter le compteur au fond de mon gosier à grand renfort de café ce qui explique grandement ma carrure hors du commun des mortels. Ya, ya, ya. Comment ça je n'ai pas l'air crédible une seule seconde? La ferme, tu n'es qu'une tête décapitée sans peau ou cervelle alors qui es tu pour juger de ce genre de choses? Aucun commentaires? C'est bien ce que je pensais. Passons à la suite.

Donc par dessus ce corps de rêve, et je n'autoriserais aucun "ahem" dans l'assistance, tu pourras trouver une fine pellicule solide faite de tissu, plastique, 100% coton pour le slip et quelque bouts de métal. On appelle ça des fringues, c'est nécessaire en société pour ne pas choquer la pudeur des autres et ne pas se faire traiter de Pedobear par les autorités quand on va offrir une sucette à un gosse. Franchement personnellement je n'ai jamais bien compris l'utilité de ce genre de chose, même si je dois avouer que le petit ensemble que je me suis dégotté aux soldes de l'an dernier me va à merveille. Collection camp de concentration édition 1945, blague de muvais gout? Référence déplacée pour un germanique? Oops alors. Enfin bwef, bref je veux dire. Donc tu vois mein petit Stephano, je sors toujours couvert et protégé........des intempéries. Donc tu vois, pourquoi je répète tu vis alors que t'es aveugle d'ailleurs? Pfah pas grave, donc je disais que je porte une bonne grosse veste clairement sortie d'un très vieux stock de l'armée et qui fut sans aucun doute arboré dans le passé par un gradé de je ne sais pas quel Reich. Ça ou c'est juste un blouson un poil fashion au rabais avec un aspect imitation velour complètement foiré. Dans tous les cas le machin est noir, j'ai une réduc au pressing sur le noir et blanc. Et vu que le blanc ça me grossit, je ne porte que du noir. De haut en bas pas la moindre petite once de couleur, sauf le slip arc en ciel mais ça c'est un secret. Si j'ai un truc sous la veste? Huuuuuuuuuuuuum...Je ne sais plus trop en fait, je crois que je dois avoir un genre de body méga fin mais je ne suis sûr de rien. Je suis débile? Et c'est celui qui n'a pas de cerveau ou de larynx qui parle. D'ailleurs ne t'es tu jamais demandé pourquoi mon touché était si aérien? Et oui, des gants et là c'est du velour, du vrai! Touche cette délicatesse, cette distinction ce...ouais bon j'arrête. Non je n'ai pas envie que tu me saute dessus et que tu me morde Stephano. Sinon je porte quoi d'autre moi? Le pantalon? Une petite trouvaille chez La ******* aux vêtements. De bonnes vieilles soldes à l'ancienne, à s'arracher le chignon avec une dizaine de mères de familles en colère pour une poignée de tissu même pas cousu main. Enfin, lancez une paire d'escarpins Chanel dans le tas, même si ce sont des contrefaçons, et elle se mettrons joyeusement sur la tronche se piétinant dans la joie et l'allégresse. Wunderbar! A quoi ressemble le pantalon en question? J'en sais rien mais rien que pour voir un groupe de gentes demoiselles s'entretuer ça valait le coup. Tu veux plus d'infos? Laisse moi vérifier alors...C'est long mais assez bien coupé, noir évidemment, il y a deux trois taches de café par ci par là, comme sur le reste de ma garde robe, et j'ai l'air d'avoir une tablette de chocolat fondue collée sur le genou. C'est un pantalon quoi, tu t'attendais à autre chose Stephano?

Ah mes chaussures! J'avais presque oublié que j'avais ces charmantes petite choses aux pieds. Ah que je les aime celle là. Épaisse, fonctionnelle et rembourrée avec un poil de métal au niveau de l'armature pour ne pas être déformée sous le coup d'un choc violent. C'est de la bonne vieille chaussure increvable, et aussi efficace qu'une paire de santiag pour émasculer tout éventuel petit con présentant leurs noix au casse noisette officiel de Sieur Captain, c'est à dire moi. Tout a été fait sur mesure ici, y compris mes semelle expansées laissant d'étranges traces dans le sol sous la forme d'un "hello" gravé dans le sable ou la boue à l'aide du pied gauche le tout accompagné d'un délicat "There :3" inscrit à l'aide de la chaussure adjacente. Il n'y a pas à dire, ça a du chien. Structure en cuir, lacets en cuir me manque plus que la moustache pour passer pour un toréador. Je crois avoir finit. Minute j'ai oublié le haut, non pas la veste plus haut. Ben oui j'ai une écharpe, même deux en fait. Entortillées l'une contre l'autre, mêlée dans un très gros sac de nœud indémaillable ou presque elle sont aussi noires et me tiennent bien chaud en toute circonstance. Il m'arrive même d'en rajouter une troisième, rouge vive, à l'occasion. Le rouge c'est tendance cette année. Me rappelle une tête brulée qui se fringuant uniquement en collant rouges de haut en bas. Quel personnage haut en couleur. Il s'étalait même au-delà de la gamme du visible jusqu'aux infrarouges. Maintenant le plus important de tout, le masque. Oui, je porte un masque, et pas n'importe lequel. Il s'agit là d'un gros maque à gaz avec des filtres flambant neufs sur les côtés du respirateur se situant par dessus ma bouche me conférant un fond sonore semblable à celui d'un certain film de Sf quand son méchant emblématique est dans les parages. Le masque est bien attaché et accompagné de grosses étoffes s'étendant tout autour de mon petit schadël adoré, pas toi Stephano, cachant ainsi les quelques centimètres de peau restnt sur moi et ne laissant apparaitre absolument aucun cheveux. On ne voit même pas mes yeux! Mon ami est en effet livré avec des lunettes de protection lourdes arborant un "Iris" d'un violet éclatant virant au rose cinglant lorsque je suis de très bonne humeur. On dit de certains qu'ils voient la vie en rose, ben chez moi c'est possible Ya. Pourquoi un tel attirail? Et bien voyez vous, quand vous vivez avec un colloc aimant la bouffe mexicaine et étant connu et reconnu pour le No mans Land olfactif autour de lui, on se doit de prendre des précautions pour le salut de sa propre vie et celui de son nez. Pour finir, je porte une casquette. Sur ma tête oui, pas sur mein arsch. C'est quoi comme casquette? Style officiel militaire, ou capitaine d'une unité en fait. Le truc classe quoi, livré avec une petite étoile en orichalque en plus. Je suis beau n'est il pas?

Ah scheiße! La tasse! Ma fucking tasse! La magnifique et immuable tasse que je trimbale partout. Cet objet ne fait qu'un avec ma personne, sa magnificence surpasse même la mienne. Que dire de sa relative perfection malgré les quelques légères griffures et impacts sur ses reborts peints à la main et avec amour? Le noir n'est pas super sensuel certes, mais un cœur rouge sur un fond noir par contre ça c'est juste romantique. Oh que oui, ce porte bonheur est inhérent à mon corps. Jamais il ne me quitte, son existence est immuable comme si la chose avait toujours existé. Vous ne pouvez la cassée, même quand vous le faite ce n'est en réalité qu'une illusion car on ne brise pas le mug, c'est lui qui vous les brise. Si j'en ai des mugs de rechange sur moi? Nooooooooooooooooon, je ne vois pas de quoi vous parlez."




Dernière édition par Zee Captain le Lun 9 Avr - 19:46, édité 55 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

★ Fondatrice Perverse & Sadique ★« J'suis l'ombre de moi-même »★ Mage de Rang A ★
avatar

★ Fondatrice Perverse & Sadique ★
« J'suis l'ombre de moi-même »
★ Mage de Rang A ★


▌Messages : 360
▌Jewels : 55843
▌Date de naissance : 05/02/1994
▌Date d'inscription : 14/12/2011
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Ven 23 Mar - 15:30

Welcome chez les fou mon petit o/
Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche (:
N'hésite pas à venir scouetter la box et le coin flood :3
Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter les admins Wink



I am Zekrom ♥️

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-dark-chess.forumgratuit.org

♦ Mage de Rang C ♦
avatar

♦ Mage de Rang C ♦

▌Messages : 179
▌Jewels : 41568
▌Date de naissance : 18/06/1991
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Dim 25 Mar - 17:53

Bienvenue sur FTDC ! C'est clairement la meilleure magie au monde ! Sérieux hate de RP avec toi *o*




Salamèche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



▌Messages : 5
▌Jewels : 30680
▌Date de naissance : 09/06/1991
▌Date d'inscription : 22/03/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Lun 9 Avr - 19:52

Léger Up, je viens de terminer, à vous les studios.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

★ Fondatrice Perverse & Sadique ★« J'suis l'ombre de moi-même »★ Mage de Rang A ★
avatar

★ Fondatrice Perverse & Sadique ★
« J'suis l'ombre de moi-même »
★ Mage de Rang A ★


▌Messages : 360
▌Jewels : 55843
▌Date de naissance : 05/02/1994
▌Date d'inscription : 14/12/2011
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Mar 10 Avr - 8:52

Ta fiche sera validé sous peu :3



I am Zekrom ♥️

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-dark-chess.forumgratuit.org

Mage de Rang D
avatar

Mage de Rang D

▌Messages : 117
▌Jewels : 24621
▌Date de naissance : 29/12/1992
▌Date d'inscription : 22/12/2011
▌Age : 24

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Ven 13 Avr - 16:35

Je vais le faire promis ... Laisse moi prendre mon courage à deux pour tout lire xD


Protecteur des esprits du vent

Levy's fan club

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang D
avatar

Mage de Rang D

▌Messages : 117
▌Jewels : 24621
▌Date de naissance : 29/12/1992
▌Date d'inscription : 22/12/2011
▌Age : 24

MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   Ven 13 Avr - 19:29

Orthographe : 2/ 2
Vocabulaire : 2/ 2
Conjugaison : 2/2
Qualité : 2/ 2
Originalité : 2/2
Respect de la langue française : 2/2
Note perso : 2/2
Bonus longueur du texte : 6/ 6

Franchement, j'ai tellement rit tout le long xD Un plaisir de te lire, comme toujours

Tu es niveau 21, avec 23 pts techniques, 115 pts de stats et 10.000 jewels (et ta canne-épée est offerte)


Protecteur des esprits du vent

Levy's fan club

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Que Sera Sera [Over and Out]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que Sera Sera [Over and Out]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH - Aristide sera de retour le 17 Mars 2011
» « La mission sera accomplie et le mandat respecté », affirme Michel Martelly
» GERARD ROUZIER, INGÉNIEUR OU GERVAIS CHARLES AVOCAT QUI SERA LE PREMIER MINISTRE
» SWTOR sera telechargeable digitalement que sur EA Origin.
» Demain sera toujours un autre jour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: 
 :: Présentations en cours
-