Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

MessageSujet: Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)   Sam 25 Fév - 14:34

" Le monde est un puits contenant d'infinis mystères, pourtant nul ne sait jamais vraiment ce que fut la réalité... Cette frontière entre réalité et mystère, je l'eut franchis ce jour là... Peut-être fut-ce le destin, mais mes aps me conduisirent à Zhongxin.... Sous ordre officieux d'Ake..."

Shiro été devenu un vrai globetrotteur depuis qu'il était devenu un soldat du conseil, tout d'abord le nord-est à Coast City et à présent il venait de recevoir l'ordre de partir pour Xiaoshi au sud. Cependant c'était cette fois-ci une mission officieuse, il devait chercher des traces de mages noirs dans ce pays où le conseil était omniprésent... Difficile de comprendre, si le conseil avait la main mise sur ces terres, pourquoi fallait-il envoyer un agent la-bas ? Soudain le renard se souvint d'un chose que disait son défunt maitre, le plus souvent, l'endroit où ton ennemi ne te cherche pas, c'est là où il ne penserait pas te trouver: au plus près de lui. Comprenant le sens de ces mots, il partait donc pour le sud. Il n'était pas malheureux de tout ces déplacements, être loin d'Ake était assez reposant à vrai dire... Mentalement. Même le calme éternel de Shiro était éprouvé par cet homme. Soupirant en pensant à lui, le renard savait cependant qu'il était temps de penser boulots. Embarquant sur un navire qui devait se rendre au sud, il en profitait pour sortir quelques documents qu'on lui avait fournie. Des rapports en somme.

Des nombreuses rumeurs faisaient état de présence de mages noirs dans ces terres, cependant, le conseil était bien trop occupé a surveiller la capitale et interdire l'accès à certains lieu pour les traquer et réduire la garde. C'est pourquoi Shiro était envoyé visiblement. En parlant d'interdiction, l'un des sourcils du jeune homme s'arquait quand il lu l'interdiction formelle de se rendre à Hei'an... Il n'avait pas accès aux détails, simplement y avait-il marqué que c'était bien trop dangereux et donc zone noire. Il était facile de comprendre que s'il y avait bien un lieu enclin à la rencontre entre mages noirs, alors ce devrait être ici... Cependant il était aussi facile de deviner que ces mages ne devaient pas être les plus tendre que l'on puisse affronter.

Soupirant en farfouillant les dossiers, il tombait sur le dossier parlant de sa zone de recherche, il s'agissait tout simplement de la capitale, Zhongxin. Surement l'endroit le plus sécurisé de ces terres... Mais si l'ont ne connais pas une guildes noirs, comment peut-on en connaitre les membres ? Soupirant une nouvelle fois et éteignant la bougie qui lui servait de dernière source de lumière, il partait à présent dormir sans comprendre... Il devait trouver des mages dans une cité où toute forme de violence était prohibée et punie par un système de défense... Visiblement Ake ne donnait pas le boulot le plus facile au renard...



Finalement après une bonne nuit de sommeil bien qu'un peu houleuse, le garçon sortait du navire enfin à quais. L'endroit avait quelque chose d'envoutant, comme mélancolique, Shiro restait un long moment à regarder le vide, avant de voir quelques soldats du conseils se tenir devant lui, ces derniers lui disaient qu'ils étaient venu l'escorter vers la capitales. Ils ne faisaient pas dans la demi-mesure niveau sécurité s'ils ne faisaient même pas confiance à quelqu'un de la maison... Il est vrai que les mystères et puissances perdus ici étaient de très bon catalyseur pour faire pencher la balance d'un mage vers le noir. Souriant faussement, le renard se laisser gentiment escorter... Et finalement après un long moment, il arrivait enfin à la capitale; Zhongxin. Privilège du conseil, il pu entrer en ville sans le moindre problème et il commençait à vagabonder aléatoirement, cependant son sabre lui fut... confisqué, heureusement, il était aussi un excellent pugiliste. Il y avait des visiteurs curieux souvent surveillé plus ou moins étroitement. Ce qui semblaient être des chercheurs et surtout beaucoup de gardes. Difficile d'enquêter dans de telles conditions.

Le plus étrange, était qu'il sentait son pouvoir de renard amplifié, ses sens étaient devenu vraiment très puissant rien qu'au niveau de base du take-over... C'est d'ailleurs avec ses sens affutés qu'il remarquait une jeune femme, elle n'était pas uen chercheuse, ça sautait aux yeux... Et elle semblait bien trop précise pour être simple visiteur. Prit d'un doute mais pas inquisiteur, Shiro approchait de la demoiselle, comme d'habitude avec un masque cachant ses vraies intentions.


" Bonjour mademoiselle, n'est-ce pas un décors sublimant ? Je suis Kyu, un guide, puis-je vous proposer mes services ?"

C'était bien évidemment faut, il connaisait aussi bien la ville que le QG des guildes noires, mais ses sens lui donnaient un avantage certain qui lui permettait ce mensonge. Détaillant la jeune fille de haut en bas tout en souriant faussement, il devait cependant avouer qu'elle n'était pas du tout désagréable, mais comme on le dit souvent, les plus belles fleurs sont bien souvent les plus épineuses. Croisant les bras toujours tout sourire, le renard dit alors à la jeune fille:

" Je pense qu'il est triste qu'il faillait guider les gens, le conseil est vraiment trop stricte avec ces ruines, quelle tristesse... Oh suis-je bête, peut-être ne voulez pas de compagnie ? Ou attendez-vous déjà quelqu'un ?"


Les bras toujours croisés il regardait tout autours de lui, voir si personne ne le surveillait, et ce n'était semble-t-il pas le cas... Attendant finalement que les choses évoluent, il restait immobile souriant toujours faussement à la demoiselle devant lui, il vait une piste, restait à voir où elle allait conduire... Surtout ici.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



▌Messages : 163
▌Jewels : 39624
▌Date de naissance : 30/05/1997
▌Date d'inscription : 25/12/2011
▌Age : 21

MessageSujet: Re: Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)   Dim 26 Fév - 2:30

« C’est la grenade qui roule, qui roule, qui roule roule roule …. »

Depuis deux jours désormais, Ewy parcourait Xaiochi. Le Phamtom avait demandé une reconnaissance pour chaque lieu d’Acarya. Chaque membre de l’Echiquier devait savoir tout sur n’importe quel endroit d’Acarya. Ewy avait déjà visité deux pays. Xaiochi était le troisième.
Ewy était fascinée par la capitale. Elle venait à peine d’y entrer mais le simple fait de savoir que cette capitale était pleine de parchemins écris dans des dialectes inconnus la faisait rêver. Cette capitale aurait vraiment été parfaite si l’entrée n’avait pas été aussi dure à passer et surtout si Ewy n’avait pas cette sensation d’être démunie de tous pouvoirs magiques.
Après avoir passé 3 heures à l’entrée de la ville, et y avoir laissé deux de ses trois dagues, Ewy pu enfin arpenter les rues de la ville. A chaque fresque, chaque gargouille, chaque sculture ancienne, chaque morceau de ruines … Elle s’émerveillait. Parfois elle sortait son carnet de dessins et recopiait quelques formes ou inscriptions. Tout allait pour le mieux dans cette fraîche matinée dans la capitale du pays des mystères.


« C’est la grenade qui roule, qui roule, qui roule roule roule …. »

Ewy chantonnait une petite chanson qu’elle avait apprit à l’arène de ce bon vieux Doc. Après avoir grimpé sur quelques toits, couru dans pas mal de rues, Ewy était retourné à son point de départ : L’entrée de la ville. Elle regardait avec mépris l’endroit ou très tôt au petit matin un des gardes avait posé deux de ses trois dagues qu’elle ne reverrait sans doutes jamais. Elle restait là, plantée au milieu des gens qui passait pour commencer leur journée dans cette magnifique ville qu’est Zhongxin. Ewy avait beau être émerveillée par la splendeur de cette ville, elle bouillait de rage sachant que pour tout arme elle n’avait qu’une simple dague. Elle ne ressentait plus son pouvoir et cela la mettait de plus en plus mal à l’aise. Elle aurait aimé crier mais il était préférable qu’elle garde son calme d’autant plus que sous ses cheveux longs elle avait remis une autre petite boucle d’oreilles en argent en forme de tour. Si elle se faisait arrêter et que l’on voyait sa boucle d’oreilles autant dire qu’elle ne ressortirait pas de si tôt de cette belle ville.
Malgré un léger stress qui lui caressait les nerfs et une colère malfaisante qui lui les chatouillait, Ewy restait calme et continuait de pousser la chansonnette. Elle piétinait avançant un peu au hasard parmi la foule. Un bruit la fit tressaillir, elle leva les yeux au ciel, méfiante. Quand elle les rebaissa pour observer la foule devant elle se trouvait un homme. Ewy sursauta.
C’était un bel homme. Oui. Il était même extrêmement beau mais aussi extrêmement étrange. Il avait de beaux cheveux blancs presque argentés avec les reflets du soleil. Elle le fixa, le dévisagea et pour finir plongea ses yeux dans les siens. Ses yeux étaient de couleurs différentes. L’un était bleu, l’autre était jaune couleur or … C’était très déstabilisant d’avoir une personne aussi étrange et puissante devant soi. Ewy avait appris à se méfier des hommes qui vous abordent ainsi dans la rue. Elle avaient pourtant fait preuve de discrétion mais on l’avait prévenu que les limiers du conseil étaient partout et surtout professionnel en matière de couverture et pistage.

« Bonjour mademoiselle, n'est-ce pas un décor sublimant ? Je suis Kyu, un guide, puis-je vous proposer mes services ? »

Il avait parlé. Il avait une voix agréable mais elle sonnait faux… Comme celle du Doc quant il s’apprêtait à faire une opération et qu’il ne voulait pas qu’elle le sache. Kyu … Elle devait retenir ce nom en attendant. Elle gardait la mélodie de la chansonnette dans la tête pour rester calme. Elle tenta un petit sourire timide. Lui, croisait les bras et affichait un large sourire. Elle accéléra le rythme de la chansonnette.

« Je pense qu'il est triste qu'il faillait guider les gens, le conseil est vraiment trop stricte avec ces ruines, quelle tristesse... Oh suis-je bête, peut-être ne voulez pas de compagnie ? Ou attendez-vous déjà quelqu'un ? »


Elle le regarda, plantant son regard sur le visage de cet homme. Elle aurait aimé crier USURPATEUR et s’en aller sur un tapis volant en lui tirant la langue mais c’était hélas impossible. Elle garda néanmoins son calme grâce à la petite chansonnette qui absorbait stress et colère. Il fallait que ça sorte. Elle commença à chanter à mi-voix.


« C’est la grenade qui roule, qui roule, qui roule roule roule ….et qui fait BOUM ! »

La grenade avait déjà fait boum quand cet homme étrange était arrivé. Elle le regardait toujours avec une certaine méfiance qu’elle tentait tant bien que mal de cacher. Qu’il soit mendiant ou empereur, bienveillant ou corrompu, guide ou charlatan, Ewy ne pouvait pas anticiper sa réaction et à coté de l’entrée principale pleine de gardes il valait mieux ne pas faire de scandale. Elle prit l’homme part le bras.

« Soit ! Je me ferais une joie de voyager en votre compagnie.. Mais c’est moi qui choisis par où on commence ! Là !»

Ewy tourna in extremis dans une rue un peu sombre. Elle lâcha Kyu aussi vite qu’elle l’avait pris. Cet homme possédait une énorme puissance magique. Ewy n’eu pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre que effectivement cet homme n’était pas un guide mais sûrement un limier du conseil où un chasseur de primes. Elle était encore dans de beaux draps.
Elle essaya de compter jusqu’à 10 dans sa tête pour ce calmer. Elle compta jusqu’à 27 avant de serrer les dents et pour finir afficher un sourire radieux.

« Bon alors par quoi commençons nous mon bon monsieur ? »

C’était un homme plutôt atirant malgré ses yeux déconcertants alors peu importait comment il la coincerait, il fallait passer un bonne journée. Il y avait une solution, presque suicide et impossible, mais une solution tout de même : Il fallait sortir de la ville et s’éloigner le plus possible. Avec ce sois disant guide à ses cotés notre jeune mage n’irait pas bien loin …à moins que ce ne soit lui qui l’escorte bien entendu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)   Dim 26 Fév - 11:04

Finalement la jeune fille finissait par pousser une chansonnette, sur un ton qui laissait présager qu'elle n'était pas vraiment sublimé par cette rencontre. Cependant le renard n'en démordait pas, continuant son petit jeu, cela finirait bien par passer pour une réalité avec un peu de doigté,du moins en principe. La jeune fille le détaillait avant de dire qu'elle acceptait de se faire guider, si c'est elle qui choisissait où ils iraient, malin. Le renard n'eut pas vraiment le temps d'accepter ou non, il fut trainé de force, puis relâché durant quelques secondes où la demoiselle semblait réfléchir. Avec ses sens sur développé en ces lieu, Shiro pu entendre un léger grincement de dents, surement inaudible pour d'autre humain. Croisant les bras se demandant bien comment les choses allaient tourner, il savait aussi qu'elle ne pourrait en tout cas pas l'attaquer, impossible en ces lieux. Mais l'inverse était tout aussi vrai, ainsi " Kyu " se contentait de garder un calme olympique en regardant la jeune femme gigoter dans tous les sens. Elle refit face au renard toute souriante avant de lui demander par où ils allaient commencer. Souriant très légèrement le garçon lui répondait alors:

" Le bâtiment central surement, vous avez déjà du le voir, ceci dit il mérite d'être contemplé. Pour ce qu'il en reste du moins."


Le renard savait que dans un premier temps, il devait mettre la jeune femme en confiance ce qui n'était visiblement pas le cas pour le moment. Ainsi marchant côte à côte avec la demoiselle, il ne la fixait cependant pas du regard afin de ne pas attiser ses doutes, puis le regard du garçon préférait nettement balayer du regard ces ruines curieuses.. Malgré que la jeune fille n'était pas désagréable au regard, ceci dit, ce n'est qu'une resucée. Finalement, grâce à son choix, les deux personnes quittaient les zones sombres pour les zones surveillées, autant dire que ça rendait les choses moins difficiles pour le garçon. Ce dernier approchait donc toujours du batiment centrale avant de dire non sans risquer d'élever plus de doutes:

" Et donc belle demoiselle, est-ce uniquement ce paysage curieux et sublime qui vous a attiré ici ? Ou bien les mystères et artefacts qui, dit-on, son cachés dans ces ruines ? Pour ma part en tant que guide je n'ai pas accès à ce genre de choses, le règlement est trop sévère avec ça"

Peu de gens avaient connaissances de la présence de reliques en ces lieux puisque le conseil baissait le voile sur ces ruines, les seuls au courant étaient les mages renseignés, qu'il soient blancs, noirs, gris ou du conseil. En sommes si la jeune fille était au courant pour les artefacts, alors elle serait une mage, quand à son type, cela resterait à déterminé. Finalement, les deux personnes arrivaient devant le bâtiment central où il se stoppaient, comme pour admirer la structure sous tout les angles possible. Après un cours instant, le renard dit alors à la jeune fille:


" Intéressant n'est-ce pas ? Ce bâtiment semble être le clé de voute de toute la citée, comme s'il était le centre de gravité de cette civilisation, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait à l'intérieur, mais je n'ai pas les accréditations nécessaires pour y entrer, je regrette parfois de ne pas avoir tenté de rentrer dans une guilde et d'avoir choisit d'être guide. Oh mais je radote et je raconte ma vie, je doute fortement que cela vous intéresse. Et bien où devrions-nous aller maintenant ?"


Le garçon se tournait dés lors dans tous les sens, il finirait bien par trouver où aller, ce n'est pas tant qu'il ne savait pas où trainer la jeune fille, simplement ces choix devaient-ils être réfléchis, finalement, un simili de tour se dressait plus loin, il décidait de partir par là, c'est pourquoi il dit à la dame.


" Oh, je sais, la tour. Je crois qu'on peut y grimper pour admirer le panorama, parfait, allons-y"

La tour était aussi un parfait cul-de-sac si les choses venaient à évoluer en mal... Qui sait ce qui allait s'y passer, seule la suite allait pouvoir répondre aux interrogations du garçon. Continuant simplement de marcher, il attendait, des réponses, des réactions, des actions...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une traque aux frontières des mystéres ( PV Ewy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: Capitale : Zhongxin-