Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

Le réveil des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administrateur démoniaque♣ Mage de rang A ♣
avatar

Administrateur démoniaque
♣ Mage de rang A ♣

▌Messages : 248
▌Jewels : 53888
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Le réveil des ombres   Dim 5 Fév - 17:58



Triste soirée que celle ci en vérité, personne n'aurait pu prévoir les évènements qui surviendraient en cette heure funeste, ni imaginer que tout commencerait dans l'endroit que la plupart des mages blancs considéraient comme un refuge de paix...enfin si on excepte les habituelles bagarres que les membres de cette fameuse guilde provoquaient. Deep Blue Palace, Quartier Général de la guilde blanche Silver Dragon, héritiers de la volonté des fées si on peut dire ainsi, toute cette lumière et ce feu sacré qui était leur volonté allait bientôt connaître la froideur des ténèbres...Agitation habituelle en plein repas du soir, personne ne fit attention à ce froid qui commençait peu à peu à s'introduire en un point précis de la pièce, jusqu'à ce que l'aura sinistre d'une magie plus noire que la nuit se fasse ressentir, forçant les dragons à se rassembler rapidement autours de la zone dite de danger. Tourbillon de flux ténébreux, le phénomène ne disait rien qui vaille, surtout pour les connaisseurs de cette technique d'art noir, après tout...aucune magie n'était aussi détestable que cette science damnée qu'était la nécromancie. Explosion magique, recul forcé des Silver Dragon sous une telle puissance, sueurs froides, frissons, il n'y avait qu'un mage dont la réputation pouvait faire pâlir le plus brave des humains, un seul être dont la venue ne signifiait rien de bon...Sukou Zanshi, Pire que l'arrivée de la conseillère se chargeant de la milice, cet homme...cette créature était officiellement responsable de faire circuler les décisions du conseil des mages, mais tout le monde connaissait les rumeurs à son sujet...qu'il recherchait des informations et avait plus de sang sur les mains que la majorité des mages noirs actuel si on les réunissaient. C'était l'un des chefs des officieux, un terme utilisé pour décrire les actions les plus sombres de la haute instance magique, des actes qu'ils niaient en bloc. Sa venue ne voulait dire que trois choses, soit il venait pour capturer un dragon et le torturer pour obtenir une information d'après les rumeurs circulant sur lui, ou encore avertir simplement d'une décision du conseil des mages...ou pour finir, donner une mission bien particulière pour certaines personnes uniquement...le genre de boulot qu'on ne refuse pas, simplement car le choix n'existe pas avec ce sombre individu.

Grand silence en cet instant précis, un calme qui semblait durer des heures, chaque seconde paraissant peu à peu semblable à une éternité, guettant chaque moment la moindre réaction venant de la part du mage qui ne devait vraiment pas avoir 17 ans, malgré son physique. Regard passant du doré au rouge, puis finalement au bleu glacial, perçant d'un simple coup d'oeil, donnant l'impression d'une lame s'enfonçant dans la chair de sa victime brutalement, mais ne la tuant pas tout de suite. Main plongeant dans sa poche, afin de sortir une cigarette du bout des doigts et la posant délicatement entre ses lèvres. Cette dernière s'allumant immédiatement dans une petite étincelle de feu vert macabre, aucun signe de main, aucune incantation, aucun changement dans son aura effrayante qui semblait pourtant être comme partiellement contenue contre son gré, un être autant énigmatique qu'effrayant en fin de compte. Prenant quelques bouffées, le jeune homme pointa d'un seul coup plusieurs personnes du doigt, un geste brutal qui ne fut pas sans conséquence, vu qu'une trainée de sang partit à toute vitesse sur le sol, dans la direction en question. Cette trainée entoura finalement plusieurs mages à chaque fois, plus exactement Ryuu Rose Callyum, Ren Miryu et Akiro Pathfinder. Brisant enfin le silence, la voix lugubre du mage se fit entendre, ignorant tous les autres, s'adressant uniquement aux personnes ciblées, maintenant qu'ils étaient parfaitement conscients qu'ils ne pourraient pas faire de retour en arrière.

Je vous prie de bien vouloir me suivre, sans opposer de résistance bien entendu.

Coup d'oeil furtif en arrière, le conseiller fit un violent geste de la main et fit reculer un des dragons qui ne semblait pas vraiment heureux de voir les éléments de cette guilde partir. Un recul judicieux, vu que ses habits étaient entaillés, comme si de minuscules fils avaient manqués de le découper en morceaux, aussi aiguisés qu'une lame, voir plus. Soupirant devant cet acte téméraire, Sukou s'adressa à nouveau au groupe de mages avec un ton beaucoup plus las, trahissant clairement l'ennui de la tâche qu'on lui avait confié.

Je vais le redire, merci de me suivre sans opposer de résistance, je ne peux pas vous révéler les détails de ce que le conseil vous demande en ces lieux, sans quoi je devrais m'occuper de faire disparaître l'information des personnes n'ayant pas besoin de la connaître, cela fait aussi partie de mon travail. Disons simplement que cela concerne la mort de votre mère et votre presque mort mademoiselle Callyum, celle de vos parents monsieur Miryu et en rapport avec votre "créateur" monsieur Pathfinder. Vous comprendrez donc que mon temps est relativement précieux. Mais si je dois vous emmener de force, je le ferais.

Claquant des doigts, une petite sphère fit son apparition juste derrière le mage, semblant d'un seul coup aspirer une sombre énergie du conseiller, la faisant tourbillonner et grandissant, semblable à une sorte de trou noir mais n'aspirant pas la lumière ou la matière, mais bien l'énergie morbide et corrompue de Sukou. Une sorte de portail visiblement, qu'il alimentait par son énergie vitale, faisant poser encore plus de questions à son sujet...Après tout, personne ne gaspillerait pour un simple moyen de transport sa force vitale...a moins d'avoir un moyen de la récupérer par des méthodes peux conventionnelles. Jetant sa cigarette dans ce même portail, le mage leur fit signe de venir et son regard ne disait pas qu'il était du genre particulièrement patient...

Cinq secondes, c'est votre temps de réflexion.




~ Co Fondateur ~ Maître du Jeu ~ Grand Manitou des fiches techniques ~ Roi des PNJs et de la modestie ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 1476
▌Jewels : 89737
▌Date de naissance : 05/07/1994
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Mer 15 Fév - 17:04

-Akiro, je peux te parler un instant?

Akiro leva les yeux du livre qu'il étudiait et regarda son interlocuteur... Enfin... "Interlocuteur", terme ne s'appliquant que dans le cas d'un dialogue, semble ici inapproprié. Disons donc plutôt qu'il observa la personne qui venait de parler. Kasai, membre des Silver Dragon et, accessoirement, membre de la division des embuscades dont Akiro était le général. Cependant, il était rare que le mage vienne voir son supérieur, et encore moins lorsque celui-ci avait décidé de se reposer, pour une fois, et de ne pas faire de missions! Il était donc logique qu'Akiro fut intrigué par la demande de son subordonné. D'un signe de tête, il lui fit signe d'entrer, impatient d'entendre ce qu'avait à lui dire Kasai. Ce dernier hésita un instant avant d'entamer la discussion, mais il semblait presque réticent...

-Hé bien voilà... J'étais en train de m'entraîner, j'essayais de maîtriser un peu mieux "l'Hyper-Intuition", et...

L'Hyper-Intuition... A la puissance actuelle de Kasai, ça revenait à dire que deux coups pas trop rapides sur trois étaient devinés avant qu'ils aient pu être effectués. Kasai était un mage spécial... Il était un des rares mages "non-destructeurs" de la guilde, et pourtant, il n'était pas un mage de soin. Sa magie était une magie de Prédiction. Autrement dit, il pouvait prévoir certaines choses à l'avance. De fait, il était un membre idéal pour créer des embuscades puisqu'il pouvait, avec évidemment une certaine probabilité d'échec, prévoir les prochains mouvements et coups d'éventuels ennemis. Une de ses techniques était l'Hyper-Intuition, très pratique en combat rapproché, puisqu'elle permettait de deviner les prochains coups. Actuellement, deux de ses prédictions sur trois étaient à peu près justes... Akiro regarda Kasai droit dans les yeux, lui demandant silencieusement d'abréger la contextualisation pour en arriver au fait. Le subordonné reprit donc :

-Et j'ai eu un mauvais pressentiment... J'ai l'impression qu'il risque d'y avoir un danger qui survienne bientôt... Je pense que c'est une véritable prédiction... Qu'est-ce que je dois faire?

C'était donc ça! Etait-il possible que ce fut une véritable prédiction et qu'un danger planait? Si oui, sur quoi planait-il? Sur Kasai lui-même? Sur la guilde? Akiro pencherait plutôt vers cette possibilité. Il referma le livre qu'il consultait à l'arrivée de son subordonné et réfléchit calmement pendant à peu près une minute. Finalement, il élabora une "stratégie".. ;Enfin, façon de parler...

-Tu vas prévenir les autres membres de la cinquième division : je veux qu'ils se tiennent prêts à attaquer à mon signal. Qu'ils se placent dans des endroits où ils arriveront à attaquer s'il y a véritablement un danger, et qu'ils me voient. Cependant, que tous fassent semblant de vaquer à leurs occupations. Je vous fais confiance, vous faîtes partie de la division des embuscades, vous devriez réussir à cacher une certaine tension... Je veux que personne d'autres que la cinquième soit au courant. S'il s'avère qu'il s'agit d'une fausse alerte, je n'ai pas envie d'avoir dérangé la guilde pour rien. Et si l'alerte se révèle vraie, la division devrait suffire, uniquement si j'en donne l'ordre. Retourne t'entraîner et préviens les autres... Mais n'oublie pas : qu'ils n'attaquent qu'à mon signal! Quant à moi, je serais dans la salle commune, là où tous devraient pouvoir me voir. C'est compris?

Kasai hocha la tête et sortit de la chambre d'Akiro comme si de rien n'était. Sans doute retournait-il s'entraîner comme Akiro lui en avait donné l'ordre. Peu importait. L'ange savait que ses ordres seraient transmis, puisqu'à l'instant, il n'avait pas été juste Akiro Pathfinder, membre des Silver Dragon, mais bien le général de la Cinquième Division, le stratège. Et si le premier n'était pas toujours obéit par ses pairs, l'autorité du second sur ses subordonnés était inflexible et quasi absolue. Donc ce n'était pas un problème. Non, le vrai problème était de déterminer si la prédiction de Kasai faisait partie des "2/3" ou du "1/3" restant... Bien sûr, il espérait que c'était le tiers faux, cependant, au plus profond de lui, il craignait qu'elle fasse partie des autres deux tiers... Une chance sur trois que l'alerte de Kasai s'avère être une fausse alerte, deux pour qu'elle soit véridique... Un pile ou face avec une pièce truquée, en gros...

Enfin, pour l'instant, mieux valait descendre à la salle commune, au cas où... Là-bas, sans doute quelques membres s'étonneraient de l'y voir puisqu'il n'avait pas pour habitude d'être souvent à la guilde, et encore moins dans la salle commune, siège de nombreuses bagarres qui faisaient de la guilde ce qu'elle était... Cependant, il n'eut pas le temps de se réjouir à l'avance de la surprise qu'il causerait sans doute à certains mages. Il se dirigea vers la porte de sa chambre quand il se figea. A l'instant... Qu'est-ce qu'il avait donc senti? Cette sensation... Qu'est-ce que c'était? Il l'avait à peine perçue, pendant un micro instant, et pourtant, il avait l'impression d'avoir été confronté à une grande puissance. L'ange soupira. Finalement, Kasai avait eu bon, apparemment... Et voilà que ça reprenait! Mais cette fois, il en sentait la pleine puissance. Quelle puissance ténébreuse! Il devait vite se rendre en bas!

Il se précipita hors de sa chambre, continua jusqu'aux escaliers et sauta. Suicidaire? Bien sûr que non, je vous rappelle qu'il peut voler! Et le vol est beaucoup plus rapide que de devoir se taper trois étages à pied. Il déploya ses ailes et se laissa tomber jusqu'au rez-de-chaussée. Ce qu'il vit le figea de surprise et - doit-on l'avouer? - d'effroi. Un vortex de flux ténébreux qui ne disait vraiment rien qui vaille à Akiro. Coïncidence extrême, le livre qu'il lisait juste avant l'intervention de Kasai parlait justement en partie de cet art noir honnis entre tous... La nécromancie. Bien sûr, Akiro n'était pas un nécromancien, cependant, ne sachant jamais quand il risquait d'avoir à affronter un de ces mages, il avait décidé de se renseigner un peu sur la façon de combattre cette magie... Les Dragons étaient tous rassemblés, prêts à un éventuel affrontement. Sans doute Akiro n'était-il pas le seul à connaître en partie la signification de ce qu'il voyait. Mais on pouvait dire ce qu'on voulait des Dragons, ils n'étaient pas des lâches. Ils savaient sans doute qu'ils risquaient gros en s'attaquant à ces ténèbres, mais ils étaient tout de même prêts à les affronter...

Finalement, le vortex explosa, forçant le recul des dragons. Akiro n'avait toujours pas donné le signal de l'assaut, car quelque chose lui disait qu'attaquer sans réfléchir était trop dangereux. Finalement apparut un homme. Qui glaça le sang d'Akiro. Soukou Zanshi, conseiller et, selon les rumeurs qui couraient sur lui, un des officieux, autrement dit, un des pires membres du conseil... Que faisait-il ici? Mais l'ange n'eut qu'à peine le temps de se poser cette question qu'il vit une trainée de sang le rejoindre, ainsi que Ryuu et Ren... Pourquoi eux trois? Pourquoi le Conseiller leur demandait-il de le suivre?... Cependant, "l'explication" du conseiller répondit en partie aux questions de l'illusionniste... Gyaku! Ainsi cette mission avait à voir avec le savant fou! Alors là, Akiro était plus que près à se lancer dans le portail étrange qu'avait matérialisé le conseiller... Certes, il avait une fois rencontré celui à qui il devait d'être lui, mais n'avait pas pu le tuer. Si maintenant une seconde chance s'offrait à lui, il la saisirait à fond!

Le Conseiller leur accorda cinq secondes pour réfléchir. Mais pour l'ange, c'était tout réfléchi! A peine deux secondes s'étaient-elles écoulées qu'il se dirigeait déjà vers le portail noir, sous les cris des Dragons qui tentaient de le raisonner, arguant qu' il s'agissait d'une folie, et autres arguments un peu vaseux. Mais Akiro les ignora. Il franchit simplement le portail, en espérant juste ne pas se tromper sur ses intuitions... En apparence, comme d'habitude, il était d'un calme quasi absolu, cependant, intérieurement, il était très nerveux... Et si ce rapport avec Gyaku présageait d'autre chose que ce qu'il avait envisagé? Lorsqu'il entendait parler de son créateur, il perdait certes une légère capacité de jugement... Rapidement, l'idée de s'être trompé lui vint à l'esprit, mais il ne pouvait plus reculer.... Il avait déjà franchi le portail qu'avait ouvert le conseiller avec sa propre énergie vitale... Et maintenant, qu'allait-il arriver?



Quand tu vois un ange... A quoi penses-tu?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 54613
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 25

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Mer 15 Fév - 17:36

Il était déjà très tard, mais cela ne m’empêchait pas de continuer de faire ce que j’étais en train de faire. J’entendais néanmoins les autres membres de la guilde prendre leur repas avec la même ambiance que d’habitude, c’est-à-dire, bruyante et joyeuse. Je stoppai l’entrainement, je devais tout de même bien me nourrir si je voulais poursuivre et tenir un maximum de temps. Ma maîtrise des vents commençait à se faire ressentir, j’étais capable de commander une brise sur commande et les vents mineurs m’obéissaient aux doigts et à l’œil, toutefois, je n’avais pas encore l’expérience nécessaire pour développer des courants plus violents qui pourraient chasser mes adversaires si je me faisais encercler. Je soupirai, il était très dur de récupérer une magie qui était nôtre lorsque l’on en avait appris une autre. C’était ce qui m’était arrivé, j’avais appris grâce à Sora, mon Guardian Yao que mon attribut de naissance était le vent, Grandine n’avait fait que renforcer cette aptitude de manière à ce que je sois capable de devenir un Dragon Slayer. En ayant découvert tout cela, j’avais eu envie, et surtout, besoin de récupérer cet héritage, je m’étais donc efforcé de m’entrainer à manier les vents sachant que cela me permettrait un meilleur contrôle sur mes pouvoirs de dragon.

En descendant, les sons de la salle commune me parvenaient de plus en plus et j’étais heureux de faire partie d’une guilde aussi amusante, même si certaines fois, je le regrettais amèrement. Soudain, je sentis un frisson me parcourir toute la colonne vertébrale, une sensation qui ne me disait rien de bon, quelque chose allait se passer et ce n’était pas positif. Je descendis rapidement avant de voir que tout le monde s’était regroupé et je les rejoignis pour savoir de quoi il retournait, il s’agissait d’un tourbillon de magie des ténèbres très certainement. Je remarquais que les plus hauts gradés étaient en première ligne: la maître Ryuu, le second Hiryuu et les généraux des divisions dont Akiro que je rejoignis pour en savoir davantage. Je n’eus pas le temps de lui en demander plus qu’une explosion souffla forçant les membres à reculer tandis que nous restions pour trouver ce que c’était. Dès que je vis cet homme arriver, je sentis de nouveau les frissons me parcourir le dos, c’était lui la source de tout ce changement d’atmosphère. Mais qui était-il ? Encore quelqu’un de très connu dont je ne savais rien, je n’étais décidément pas très au courant de la société actuelle, je devrais bien m’y mettre un jour pour éviter de rester ignorant comme lors de ses moments. Il ne semblait pas avoir atteint la vingtaine d’années, mais je sentais qu’il s’agissait juste d’une apparence, l’habit ne fait pas le moine, c’est bien connu.

J’entendis des murmures dans l’assemblée derrière moi et des mots me parvinrent tels que ‘conseiller’, ‘sang’ et ‘assassin’ qui me firent penser qu’il était loin d’être une personne respectable malgré le fait qu‘il était haut placé. Je vis ses yeux changer de couleur et lorsqu’il croisa les miens, je me sentis figé sur place par ce bleu glacial qui me transperçait de toute part, je ne tremblais pas, mais mon esprit semblait frigorifié jusqu’à ce qu’il dévie enfin son regard. Cet instant m’avait paru durer une éternité et pourtant, il ne s’était passé que quelques secondes, tuer d’un regard était une expression qui prenait tout son sens une fois que l’on avait croisé celui de cet homme. Il finit par prendre une cigarette et l’alluma d’une méthode peu commune et sans aucun signe qui dévoilait comment il avait fait, puis il pointa d’un geste vif trois personnes qui furent Ryuu, Akiro et moi-même et une trainée de couleur rouge nous entoura pour montrer qu’il s’agissait bien de nous. Je ne me demandais pas longtemps de quoi il s’agissait, l’odeur me permit immédiatement de reconnaitre la substance qui s’avérait être du sang.

_ Je vous prie de bien vouloir me suivre, sans opposer de résistance bien entendu.

Je mis un temps avant de comprendre qu’il s’adressait à nous trois, après tout, il venait de débarquer dans notre quartier général, il libérait son énergie pour faire connaître sa position afin de nous faire venir sans qu’il n’ait à bouger le petit doigt et il demandait à des personnes qu’il ciblait de le suivre sans plus de raison. Il y avait de quoi se révolter et se poser des questions. Ce que fit d’ailleurs l’un des membres les plus audacieux et irréfléchis de la guilde, il s’avança vers le conseiller comme pour montrer son désaccord et, lorsque ce dernier fit un geste brutal dans sa direction, il recula en s’apercevant que ces habits venaient d’être découpés à plusieurs endroits. Impressionnant, je n’avais strictement rien vu, quel que soit ce qu’il avait fait, la vitesse utilisée était tellement supérieure à la mienne que j’avais été incapable d‘observer le phénomène. Le conseiller soupira et je sentis que la tâche qui lui avait été confiée ne lui plaisait guère, il devait être de ces gens à vouloir tout faire en un minimum de temps et d’efforts.

_ Je vais le redire, merci de me suivre sans opposer de résistance, je ne peux pas vous révéler les détails de ce que le conseil vous demande en ces lieux, sans quoi je devrais m'occuper de faire disparaître l'information des personnes n'ayant pas besoin de la connaître, cela fait aussi partie de mon travail. Disons simplement que cela concerne la mort de votre mère et votre presque mort mademoiselle Callyum, celle de vos parents monsieur Miryu et en rapport avec votre "créateur" monsieur Pathfinder. Vous comprendrez donc que mon temps est relativement précieux. Mais si je dois vous emmener de force, je le ferais.

Mon sang ne fit qu’un tour lorsque j’entendis ces mots qui résonnèrent dans mon esprit. Ainsi, le Conseil savait qui était responsable de la mort de mes parents et des gens de la ville dans laquelle j’étais né et j’avais vécu, il connaissait l’identité de la guilde noire qui avait attaqué ma ville lorsque j’étais enfant, tué les mages de la guilde et les habitants qui se trouvaient sur leur chemin. Le visage du meurtrier de mes parents me revint en mémoire, je ne l’avais jamais oublié, cette information, cette image si précise était restée dans mon esprit jusqu’à ce que je puisse retrouver cet homme. Même si, grâce à lui, j’avais développé mes pouvoirs qui étaient à l’époque liés au vent et que j’avais pu rencontrer Grandine et devenir ce que j’étais à présent, même si tout cela m’était arrivé à cause de sa venue, je ne pouvais pas lui pardonner de m’avoir volé mes parents. Je sentais la colère monter en moi, la frustration que j’avais ressentie lorsque je m’étais retrouvé face à lui impuissant, la peur de mourir tout comme mes parents même si j’avais envie de les revoir près de moi dans la mort. Toutes ces émotions revinrent en moi et se libérèrent avec puissance comme si elles avaient attendu ce moment depuis si longtemps, mon aura devait répercuter cette réaction de manière étonnante, mais vu que je ne savais pas vraiment la régler, je ne fis pas attention à ce détail. J’allais enfin pouvoir le retrouver… la vengeance que j’espérais tant allait enfin avoir lieu… c’était là tout ce qui m’importait pour le moment.

_ Cinq secondes, c'est votre temps de réflexion.

Sa voix sonna comme une invitation à mes oreilles alors que, plus tôt, j’en avais éprouvé de la répulsion, ce qu’il me proposait était si tentant que je ne pouvais pas refuser. Après tout, je n’avais survécu que pour ce moment, lorsque je serais enfin devenu suffisamment fort pour l’affronter, lorsque je pourrais lui faire face en tant qu’égal ou supérieur, lorsque je lui porterais le coup fatal terminant enfin ce que je devais faire. J’avais remarqué, seulement après que la voix du conseiller avait rompu le cours de mes pensées, qu’il avait crée une sorte de portail qui n’avait rien d’attrayant, mais qui allait me permettre d’avancer d’un grand pas et ce fut d’une voix différente que celle que j’avais d’habitude que je répondis sans hésitation:

_ Je vous suis.

Je remarquai qu’Akiro était déjà dans le portail et ce fut d’un pas vif que je le suivis, les autres membres de la guilde semblaient vouloir nous retenir, mais la présence et la démonstration du conseiller les retenaient sur place. Je me fichais totalement de ce qu’ils pouvaient me dire, rien ne me ferait changer d’avis, même Akiro lui-même en serait incapable en cet instant. Mes yeux, rivés sur le portail que je traversais à présent, étaient emplis d’une vengeance qui avait attendu depuis bien trop longtemps et même mon aura qui devait se faire explosive montrait à quel point j’étais déterminé et désireux d’avancer. Qu’allait-il se passer ? Où allais-je atterrir ? Seul l’avenir nous le dira, il suffit d’être patient.


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♦ Mage de Rang D ♦
avatar

♦ Mage de Rang D ♦

▌Messages : 127
▌Jewels : 36555
▌Date de naissance : 05/02/1994
▌Date d'inscription : 29/12/2011
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Mer 15 Fév - 23:29

RP PAS ENCORE CORRIGER ET RELU. MAIS NE COMPTER PAS MA REPONSE. Je quitte le RP. Gros coup de gueule de ma part pour quelques raisons. 1- Je poste dans le sujet de présentation de mission en indiquant que ma réponse rp est en cours et donc que je poste en première dans l’après-midi, mais quelques minutes avant que je postes mon poste de trois pages word, je vois que AKIRO a posté a ma place , alors que j'ai précisé dans le post de la mission que j'allais répondre et donc ne pas me niquer par derrière pour pas que j'ai à tout recommencer...J'ai rien dis, j'ai supprimer mon RP de trois pages et j'ai recommencer, résultat ? J'ai un rp de deux pages là, sous la main, que je viens juste de finir, j'ai mis du temps tellement j'étais dégoûter que Akiro m'est niquer mon tour et qu'à cause de sa réponse mon rp valait plus rien. Je termine ma réponse, toute contente il y a 5 minutes en me forçant à finir pour me coucher parce que j'ai cours dans 7 h, et au moment où je poste, que VOIS-JE ? La réponse de REN au rp... Ce qui veut dire que je dois recommencer une troisième fois. Donc vous savez quoi ? Je quitte le rp. J'en ai marre. JE préviens tous le monde comme il faut dans le rp et au final, les deux qui doivent rp avec moi m'encule profond et j'utilise encore des mots gentil à coté de la rage que j'ai là. SUR CE. A+

TITRE TITRE !

Rencontre avec Sukou Zanshi


Une soirée plutôt banale à Deep Blue Palace, pour changer. Certains mangent, d’autres boivent, un couple se décote dans un coin sombre, d’autres se dispute et surtout, les fameuses bagarres entres mages…Et moi dans tout ça je suis où ? Assise sur le bar de la grande salle à manger de la guilde, observant chacun d’entres eux avec attention…Uteki se bagarre avec Ninil pour savoir qui est le plus fort entre eux deux…Je dirais qu’ils ont tout deux une puissance égale, mais pour ce qui est de l’intelligence, pardonne moi Uteki, mais Ninil te bas à plat de couture, néanmoins, Ninil est peu résistant, donc ça se vaut au final… Peut-être devraient-ils faire un effort et se battre cote à cote parfois, ça changerait que de les voir toujours se taper l’un sur l’autre, mais il ne faut pas rêver.

Je me demandes parfois comment était l’ambiance de la guilde à l’époque du célèbre Natsu…Certain semble l’oublier, mais Silver Dragon est en réalité Fairy Tail, la guilde qui à fait longtemps parler d’elle à l’époque et qui continue encore aujourd’hui à être citer dans pas mal de livre, de conte pour enfants et certainement dans les discussions des conseillers du conseil. C’est vrai, se battaient-ils entre eux pour savoir qui été le plus forts des deux ? Est-ce que d’autres personnes misés sur le gagnant ou le perdant ? Est-ce que d’autres n’y prêtaient pas attention, trop habituer et se contenter de bouquiner un livre dans un coin et vider des cuves d’alcool ? Ça vaudrait presque le coup de retourner dans le passer , incognito pour voir tous ça de ses propres yeux… Mais nous savons tous que ça demeure actuellement impossible.

Sirotant mon verre de jus de pomme, encore assise sur le bar, ma place habituel, je continue d’observer les membres de la guilde en affichant un fin sourire. Y avait-il également quelqu’un qui se tenait à ma place à l’époque et qui contempler le spectacle que lui offraient les membres tous les soirs ? Je finis par poser mon verre, m’étirant de tout mon long, je sentais mon corps fatigué me faire signe qu’il fallait peut-être penser à se reposer. Sauf que je n’en aurais probablement pas le temps, vu le pressentiment que j’ai depuis quelques longues minutes maintenant. Cette impression qu’il va se passer quelque chose, le cœur qui se serre, le ventre qui se noie, comme quand on sait qu’on va se faire engueuler sévèrement et qu’on doit attendre. Sauf que c’est différent. Par qui je pourrais me faire engueuler ? Certainement pas par un membre de la guilde, encore moins le conseil puisque dernièrement, la guilde n’a pas fait de bavure. Je lâche un long soupire, lasse et je me lève. Je tourne la tête vers l’entrée de la guilde qui s’ouvre sur une grande coure décoré d’arbuste et de nuages, puisque vu la hauteur à laquelle flotte Deep Blue Palace, il est facile de rencontrer des bans de nuages blancs…

Je commence donc à me diriger d’un pas lent vers la grande porte, mais je stop rapidement ma marche, d’un coup brusque avant de me tourner vers la salle, je crois que mon tour à l’extérieure va devoir attendre…Quelque chose est en train de se passer, main sur une de mes dagues, je serres les dents légèrement en ressentant l’aura d’une magie noire envahir la pièce. Je m’approche lentement du fruit d’attention qui attiraient le regard et les réflexions des Silver Dragons présent dans la salle et les fient reculer d’un pas…On est jamais trop prudent et encore, je l’ai trouve trop proche, trop curieux…Je n’avais pas remarquer Akiro qui avait finalement décider de quitter sa chambre pour se joindre au spectacle. Tourbillon de flux ténébreux, puis soudain une explosion magique qui force les jeunes mages à se reculer de nouveau sous la puissance de l’événement. Sukou Zanshi, bien sur, ça ne pouvait être que lui qui posséder cette aura si sombre… Mais…Que vient-il faire ici ? Il veut peut être un peu de jus de pomme ? Personnellement j’en doute.

Qu’est-ce qu’un conseiller tel que lui, l’ange de la mort comme il est surnommé généralement… Homme protéger par le conseil qui est responsable de la circulation des décisions prisent par celui-ci….Qu’elle soit officiel ou non probablement… Le mage sombre ne tarde pas à se mouvoir, il sortit de sa poche une cigarette, ne sait-il pas que c’est mauvais pour la santé ? M’enfin, ce n’est pas la mienne, ni celle d’un silver. La clope s’allume dans une petite étincelle de feu vert étrange, pourtant le conseiller n’a fais aucun geste, ni mouvement… Il finit par prendre quelques bouffées de la cigarette en pointant d’un seul coup plusieurs personnes présentent dans la pièce, dont moi…

« Je vous prie de bien vouloir me suivre, sans opposer de résistance bien entendu. » Pour qui il se prend lui ? Il déboule, ne se présente pas, même s’il n’en a pas réellement besoin, il se permet de fumer à l’intérieure, même pas bonjour ou au revoir. Juste «  vous allez me suivre et tatatittatata… » je vais lui en faire bouffer du «  je vous pris de bien vouloir me suivre… » Bon, d’accord je me calme, je n’ai pas intérêt à faire la conne non plus… Mais ça m’énerve. Je m’approche de lui lentement, restant malgré tout à bien 2 mètre de lui. L’un des silver tenta d’intervenir, mais il se fit aussitôt rembarrer par le conseiller qui fit un geste violent de la main. Les habits entaillaient du jeune dragon ne faisait qu’accentuer le fait qu’il avait eu raison de reculer. Je fronce les sourcils en voyant Sukou soupirer et je fais un geste de la main qui a pour but de faire comprendre à chacun des dragons présent de ne pas intervenir…

« Je vais le redire, merci de me suivre sans opposer de résistance, je ne peux pas vous révéler les détails de ce que le conseil vous demande en ces lieux, sans quoi je devrais m'occuper de faire disparaître l'information des personnes n'ayant pas besoin de la connaître, cela fait aussi partie de mon travail. Disons simplement que cela concerne la mort de votre mère et votre presque mort mademoiselle Callyum, celle de vos parents monsieur Miryu et en rapport avec votre "créateur" monsieur Pathfinder. Vous comprendrez donc que mon temps est relativement précieux. Mais si je dois vous emmener de force, je le ferais. » La mort de maman ? Et ma mort ? Je peux donc en déduire de suite que toute cette histoire à un lien avec Shadow’s Circle…Le conseiller claqua des doigts et une petite sphère fit son apparition, juste derrière lui. Elle aspira une sombre énergie lier au conseiller, la faisant tourbillonner et grandissant, semblable à une sorte de trou noir qui n’aspire que l’énergie de Sukou…

« Cinq secondes, c'est votre temps de réflexion. » Nul besoin de réfléchir davantage, il venait de menacer la vie des membres présent dans la salle, il était hors de question de prendre le risque qu’il ne se passe quoi que ce soit de dramatique… De plus, il est venu pour Ren, Akiro et moi-même et je doute que ce soit juste pour nous donner une carte postale de nos parents , créateur, venant de l’au-delà. Je m’avance lentement d’un pas, âpres le passage d’Akiro, ne regardant même pas les membres de la guilde, je me contente de prendre la parole, à quelques pas du trou noir…

« Qu’Hiryuu s’occupe de la guilde en mon absence, pas de débordement, sinon…Sinon…Vous verrez bien à mon retour… » Dit-je en affichant un léger sourire qui se voulait narquois, puis j’entre dans le portail sans attendre.




Codage by Ryuu Rose Callyum. Don't Touch !




I am Reshiram ♥️

Le feu fait partie de moi et moi de lui, alors Invité,
veux-tu que je te fasse gouté aux larmes brulantes de mes flammes ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21108
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Mer 29 Fév - 17:54

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21108
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Lun 5 Mar - 15:12

Ah l'art de la téléportation, peu de gens connaissaient son fonctionnement et ses limites, les plus connues étaient les simples sauts dans l'espace, quelque chose de très court mais particulièrement redoutable, il suffisait simplement de voir où l'on se déplaçait histoire de pas finir dans un mur. Venaient ensuite les téléportations en des lieux marqués par un sceau, comme les fameuses téléportations des guildes Silver Dragon et Black Panthers, du moment que l'on remplissait certaines conditions, une rune de téléportation pour l'un et une énergie s'activant via l'aura du membre par son tatouage pour l'autre. On pouvait encore citer le passage d'un plan à un autre plan, donc d'un univers à un autre, que les démons utilisaient pour passer du monde humain au monde démoniaque, puis revenir à un autre point du monde humain, technique qu'avait déjà utilisée Kurasa Gakuryoku pour une certaine mission. Et venait enfin la pire de toutes, ne connaissant pas vraiment de limites, la téléportation par nécromancie...Cette technique utilisait l'énergie vitale de son utilisateur pour fonctionner et le déplaçait où il le désirait, hormis si l'on appliquait des sceaux contre la nécromancie d'une puissance largement au dessus du niveau du nécromancien...Mais dans le cas de Sukô, c'était peine perdue...

Le fameux portail s'ouvrit dans une allée assez sombre, éjectant ceux qui avaient empruntés ce portail nécromantique dans le couloir, il n'y avait que le créateur de ce dernier qui n'eut pas trop de problème pour ne pas finir étalé sur le sol, après tout cela faisait très longtemps qu'il utilisait cette capacité, surprenant de la part d'un mage possédant des techniques drainant son énergie vitale...hormis bien entendu si il drainait celles des autres pour réparer la sienne, perspective faisant froid dans le dos n'est ce pas ? Allumant une nouvelle fois sa cigarette, il claqua des doigts pour fermer son étrange moyen de transport et observa les personnes présentes dans ces lieux que peu de gens connaissaient, deux ? Ryuu n'était pas présente ? Sans doute un coup de son satané père, la seule magie de téléportation pouvant rivaliser avec la sienne...Créer un portail à un point A et en même temps en faire à un point B, le transfert était immédiat, décidemment ce type ne voulait vraiment pas risquer la vie de sa fille. Vous me direz sans doute que vous feriez pareils, mais ce n'est pas l'esprit de ce sombre conseiller, l'amour d'une famille, il ne sait simplement pas ce que c'est, il n'a qu'une vague notion de l'amitié et encore ! Soupirant sous cette révélation, le conseiller se dirigea vers les deux jeunes dragons et les fit se relever aussitôt en les attrapant par le col, puis avança dans cette étrange allée, les forçant à le suivre si ils ne voulaient pas disparaître dans les profondeurs de ces ténèbres glacées. Long chemin dans un vrai labyrinthe, les deux dragons pouvaient voir de nombreuses personnes aux airs de prédateur sur le chemin, saluant avec respect et d'une manière très militaire le conseiller ténébreux, leurs uniformes ressemblaient étrangement à ceux que portaient les employés du conseil, mais étaient tous noir et rouge, avec un étrange insigne que peu de mages blancs connaissaient, mais que leurs collègues de l'ombre avaient prit pour habitude de remarquer à des kilomètres. Et oui, ils n'étaient pas dans une simple allée, ils étaient dans l'une des ailes inférieures du palais du conseil à Valua, dans la zone restreinte des officieux du conseil des mages. Parlant de sa voix effrayante, Sukô guida les jeunes mages sur le bon chemin, histoire de pas tomber dans quelques zones qu'ils pourraient regretter.

Vous vous trouvez dans la zone officieuse du conseil, le niveau -1 pour être exact, dans la section spéciale de mon collègue Tsukiyo Ake, peu de gens ont accès à cette partie du palais, vous pouvez vous estimer chanceux. Il n'y a que quelques types de personnes qui peuvent entrer dans cet endroit...Les membres des sections officieuses, c'est à dire maître Ake, moi même et nos employés, Kurasa Gakuryoku qui est un cas très à part, notre cher Maître du conseil, nos..."clients" et nos rares invités, vous êtes dans le dernier cas par chance, j'espère ne pas vous y retrouver dans d'autres circonstances, du moins dans votre interet. Nous y sommes, prenez une grande inspiration avant de passer cette porte, car le choc risque d'être brutal je vous préviens.

Passant la porte, il sourit en remarquant la réaction des deux jeunes gens, dans cet endroit, aucune magie ne pouvait être utilisée, non elle n'était pas détruite ou neutralisée, elle ne pouvait simplement pas être activée. Cela permettait aux conseillers d'être tranquille, tout en sachant que ceux ne pouvant vivre sans un minimum de magie ne rendraient pas l'âme par leur faute. Une salle bien étrange, un mélange entre un laboratoire, une salle d'armes et une salle de conférence, autant dire que c'était une des pièces les plus importantes de la zone. Assit sur une table, devant un immense tableau où se trouvait plusieurs photos, un dessin étrange représentant un tatouage que peu connaissaient, se trouvait un inquiétant personnage en tenue typique d'assassin, le fameux conseiller Tsukiyo Ake. Ce dernier envoya un flacon contenant un liquide semblable à du sang à son collègue, qui se dépécha de l'avaler dans un grand sourire, puis l'assassin prit la parole lentement.

Bienvenue en ces lieux, je suis le conseiller Tsukiyo Ake, je suis ici pour vous parler...enfin vous êtes surtout ici pour m'écouter parler, de Shadow's Circle. Je suppose que vous ne connaissez pas cette guilde n'est ce pas ? Normal, sinon vous serez sans doute déjà morts à l'heure qu'il est. C'est pourquoi les informations que vous allez entendre ne devront jamais être dites à qui que ce soit, sans quoi vous deviendrez les clients de mon collègue ici présent. Cette guilde a été créée il y a plus ou moins un siècle, par un mage dont nous ignorons le nom, elle a fait partie d'une alliance de guildes noires que le conseil a éliminée...cependant elle s'en est sortie et est visiblement de retour. Ce qui nous intéresse...ce sont des informations sur cette guilde justement, vous avez déjà affaire à eux, Ren il semblerait que tes parents ont été les victimes de cette dernière...quant à toi Akiro, Gyaku était l'élève du nouveau maître de cette guilde. Nous ne savons que peu de choses sur eux, nous ne connaissons pas l'identité ou le visage du maître de cette guilde, nous savons que le second de cette organisation est le fils du duc De Bachia, mais rien d'autre...hormis leurs symboles et leurs actes. Nous avons par contre cependant apprit qu'une réunion importante allait se dérouler et qu'une arme et ressource importante de la guilde va être déplacée, ce serait en rapport avec les travaux de Gyaku. En clair ce que nous attendons de vous, est que vous vous alliez recueillir des informations, grâce à votre niveau de magie, ils ne vous remarqueront pas...Et bien entendu que vous reveniez vivant. Faites très attention...certains secrets sont si sombres que l'on peut s'y perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21108
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Lun 12 Mar - 15:03

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 1476
▌Jewels : 89737
▌Date de naissance : 05/07/1994
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Dim 18 Mar - 20:18

Wow! Passer par ce portail bizarre était peut-être une grave erreur, en fin de compte. La sensation était... étrange. Et plus encore lors de ... hum ... l'atterrissage. Bon, il fallait avouer que ça surprenait. Être projeté alors que la seconde d'avant, on a juste fait un peu, ça en étonnerait plus d'un. On comprendra ainsi bien mieux pourquoi Akiro finit projeté et étalé au sol en sortant du portail noir créé par le conseiller Sukou Zanshi. Il glissa sur deux bons mètres avant de s'arrêter, mais ne se releva pas immédiatement, encore légèrement sonné. Mais il n'eut pas entièrement le temps de reprendre ses esprits que le conseiller le saisissait déjà par le col pour le relever. Akiro tituba légèrement puis reprit son équilibre. Il constata que Ren avait eu le même "traitement" et qu'il était dans le même état. Cependant, il n'eut même pas le temps de s'en amuser que l'officieux repartait déjà à toute vitesse. Mince, il avait un train à prendre ou quoi, lui? Hé! Attendez une minute! Ils n'étaient pas sensés être trois à suivre Zanshi? Où était Ryuu? Pourquoi n'était-elle pas ici? En croisant le regard de Ren, il vit que celui-ci se posait les mêmes questions. Akiro grimaça, puis haussa les épaules. Ils verraient plus tard. Pour l'instant, il ne valait mieux pas perdre leur guide, qui allait vraiment très vite, de vue...

Il les amena dans les couloirs en s'arrangeant pour que les deux dragons ne puissent pas se perdre. Akiro passa en mode automatique et observa un peu les alentours. Bizarrement, le Pathfinder n'avait pas affiché de plan en 3D du lieu... Etrange... Soit il y avait un problème avec le Pathfinder (très peu probable), soit une énorme protection magique (beaucoup plus probable). En gros, même s'il pouvait savoir le chemin parcouru, il serait incapable de retrouver son chemin s'il se perdait... Bon, oui, valait mieux suivre le conseiller. Mais au fait, ces uniformes... Ils ressemblaient à ceux du conseil, sans être identiques. Ils étaient noirs et rouges, avec un bien étrange insigne... Qui étaient-ils donc?

Heureusement, le conseiller choisit ce moment là pour expliquer les choses. Niveau -1 du conseil. OK. Zone officieuse. OK. Accès restreint. OK. Les deux officieux : lui et Tsukiyo Ake, leurs employés, Kurasa, le Maître du Conseil, leurs "clients", leurs invités. OK. Pouvoir s'estimer chanceux? Là, Akiro n'était pas forcément d'accord... Cette convocation annonçait une mission bien complexe et dangereuse. Peut-on parler de chance quand on doit risquer sa vie? Pas sûr... Résultat, Akiro était sceptique.

Tiens, ils arrivaient? Où donc? Ils auraient leur réponse d'ici peu de temps... Mais pourquoi donc prendre une inspira... Ow! C'était quoi ce bazar?! Pourquoi il ne sentait pas sa magie, ici? Et pourquoi l'aura de Ren s'était-elle éteinte d'un coup? Les yeux d'Akiro s'écarquillèrent un instant sous le choc, puis il réagit. Mais oui! ça faisait comme à Tykonia, ce village entouré d'un champ anti-magie! C'était donc ça! Et même s'il n'aimait pas trop cela, il était presque en terrain familier. Son expression de surprise et de choc redevint son expression habituelle, et il attendit la suite des événements.

La suite lui apporta d'abord de la surprise en voyant l'homme en tenue d'assassin lancer à Sukou une fiole contenant un liquide ressemblant à du sang. Surprise qui augmenta en voyant le-dit Sukou boire le-dit liquide en souriant. Pourtant, il n'aurait peut-être pas dû être si étonné que ça. Il connaissait certaines des rumeurs qui couraient... Puis l'autre homme se présenta sous le nom de Tsukiyo Ake... C'était donc lui le deuxième officieux... Sur lui aussi, pas mal de rumeurs couraient. Après, quant à savoir si elles étaient véridiques ou non, c'était une toute autre affaire...

L'assassin expliqua ensuite pourquoi les deux Dragon's étaient là. La guilde responsable de la mort des parents de Ren... Le Dragon Slayer du Ciel lui avait raconté ce qu'il savait de son histoire lorsqu'ils avaient rencontré Natsuki. C'était donc cette mystérieuse guilde la responsable? Et... Tiens donc... Gyaku était l'élève du maître de cette guilde. Quelle ironie! Presque amusé, Akiro échangea un regard avec Ren : ainsi, ils étaient en réalité liés depuis bien longtemps... Qui osera encore dire après que la destinée n'existe pas?!

Shadow's Circle... Personne ne devait être mis au courant de l'existence de cette guilde. Les secrets qu'elle cachait étaient trop sombres pour pouvoir être révélés. Et pourtant, ils ne connaissaient presque rien de cette guilde! Cela en devenait presque effrayant... Non. Pas "presque". Simplement effrayant. Quelle pouvait donc être la puissance de cette guilde?!

La mission était simplement une mission d'investigation. Ouf... Des investigations ne devraient pas trop les mettre en danger. Bien sûr, s'ils se faisaient repérer, sans doute en mourraient-ils, mais au moins, la mort n'était pas immédiate pour cette mission. Cependant... Une arme et ressource importante de la guilde allait être déplacée? En rapport avec les travaux de Gyaku? Akiro réfléchit quelques instants. Quels étaient donc les projets de Gyaku dont il avait connaissance... Soleil Noir? Non, sans doute pas. C'était réservé à Kairo. Superhumains? Possible, mais... Non! Etait-il bête?! Le pire projet de Gyaku était... Choqué, Akiro ne put s'empêcher de reculer d'un pas. Il avait les yeux exhorbités, sans doute par la peur. Il murmura, mais tous l'entendirent...

-Le PRIAM! Projet de Recherches Immédiates sur Angelus Medicorum. Aussi appelé "Projet Angelus"...

Puis il reprit en partie contenance. Se réavançant de son pas reculé, il demanda à mi-voix, comme s'il avait peur de la réponse :

-Cette arme et ressource importante... Elle concerne le projet Angelus, n'est-ce pas? Ils auraient donc complété ce projet...

Le Projet Angelus était le projet donc Akiro avait été un des cobayes. Le plus abouti, d'ailleurs, même s'il était énormément imparfait... Du moins, c'était ainsi que Gyaku le nommait. Peut-être ces gars de Shadow's Circle lui donnaient-ils un autre nom, si c'était véritablement cela? Akiro était persuadé que c'était ce projet qui jouait dans cette mission... Quelle ironie! Une victime du projet allait enquêter sur ce même projet. La boucle était bouclée. Pourtant, l'ange n'appréciait guère l'ironie de la situation... Il attendait la réponse des conseillers tout en la craignant en partie. Mais même si c'était le cas... Que pouvait-il donc faire à part faire cette mission? Rien. Il n'avait pas le choix...




Quand tu vois un ange... A quoi penses-tu?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 54613
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 25

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Sam 24 Mar - 15:44

Décidément, les téléportations n’étaient pas faites pour moi, celle que j’utilisais au sein de la guilde requérait une image précise de l’endroit dans lequel je voulais atterrir, malheureusement, j’avais l’esprit trop vagabond pour être pointilleux et je débarquais toujours à côté. Le portail que je venais de traverser me donna une sensation très désagréable dans tout le corps et, comble de tout, je finis par m’étaler au sol lors de mon arrivée. Je me rendis vaguement compte qu’Akiro était dans le même état ce qui me fit paraitre moins pitoyable que j’en avais l’air. Je n’eus même pas le temps de réagir que l’homme responsable de ce voyage me souleva par le col afin de me remettre sous mes jambes flageolantes et il repartit d’un pas vif. Je jetais un coup d’œil autour de moi pour voir où était Ryuu, mais je ne la vis nulle part, avait-elle décidé de rester à la guilde ? Le regard d’Akiro ne faisait que renvoyer mes questions et nous décidâmes de suivre notre guide pour éviter de nous perdre dans ces lieux, cela ne m’empêcha pas de m’en faire pour Ryuu, j’espérais qu’elle se trouvait en sécurité à la guilde ou dans un autre endroit vers lequel elle avait été téléportée.

J’étais trop plongé dans mes pensées pour remarquer ce qui nous entourait, je me contentais de suivre la silhouette réconfortante d’Akiro, le Pathfinder arrivait toujours à trouver le bon chemin et je m’étais servi plusieurs fois de lui inconsciemment pour y voir plus clair. Pourtant, en ce moment, j’étais perdu dans le dédale brumeux formé par toutes les questions sans réponses que je me posais: ce qu’il avait dit était-il vrai ? Le Conseil savait-il quoi que ce soit sur mes parents ? Pouvait-il me renseigner sur leur meurtrier ? Avait-il une piste concrète ? Serais-je ensuite capable de mener ma vengeance à bien ? Trouvais-je la force et le courage de vaincre mon ennemi, de le tuer aussi froidement qu’il avait tué mes parents ? Toutes ces questions tourbillonnaient autour de moi et attendait une réponse que moi seul pourrait leur apporter en temps et en heures. Était-ce l’heure d’avoir des réponses ? Même si ce n’était qu’une partie de celles que j’attendais, j’en serais très heureux, je pourrais enfin considérer que tout ce que j’avais fait était déjà un pas vers mon but ultime. Que feras-tu après t’être vengé ? Seule la réponse à l’interrogation que m’avait posé Grandine resterait sans affirmation tant que je ne serais pas dans le feu dans l’action, j’étais incapable de répondre pour l’instant, le futur me dira ce que je devrais faire.

Notre guide nous parla lors de notre parcours pour nous expliquer où nous étions et les seules personnes à pouvoir y accéder, il ajouta que nous étions ici en tant qu’invités et que nous ferions de revenir en tant que tels. Je compris rapidement le sous-entendu et je n’avais de toute manière aucune idée de revenir dans un pareil endroit qui me faisait frissonner tout le long de la colonne vertébrale. Par contre, je ne comprenais pas trop pourquoi nous devions inspirer un grand coup et je me sentis idiot de ne pas avoir suivi son conseil. Dès que je traversai l’encadrement de la porte, j’en eus le souffle coupé, tous mes sens me faisaient défaut comme s’il ne manquait quelque chose et qu’ils devaient revenir dans un équilibre précaire pour me permettre de m’adapter à ce changement. C’était assez impressionnant, tout me paraissait soudainement lointain, inaccessible et je ne ressentais plus rien autour de moi. Je jetai un œil vers Akiro, mais son visage ne trahissait rien, avait-il le même problème que moi et il ne le montrait pas ou alors étais-je le seul à subir cette impression ? Je tentais de respirer convenablement, sans montrer à quel point j’étais perturbé et je finis par me figer. Je ne sentais plus les vents se déplacer. D’habitude, lorsque je respirais, j’étais capable de suivre la trajectoire du souffle jusqu’à une certaine distance et ce, inconsciemment, or aucune information ne vint et je finis par comprendre ce que cela signifiait, nous étions dans une zone qui bloquait l’accès à la magie. Je repris une respiration calme tout en jetant un regard noir vers notre guide qui aurait tout de même pu nous prévenir et qui buvait quelque chose qui ressemblait étrangement à du sang, je n’eus pas le temps de le sentir pour m’en assurer en tout cas…

L’homme derrière le bureau finit par entretenir un monologue nous permettant de savoir plusieurs détails. Tout d’abord, il se nommait Tsukiyo Ake, il était membre du Conseil si mes souvenirs étaient corrects. Il déclara que nous étions présents pour l’entendre parler d’une guilde noire nommé Shadow’s Circle, ce nom ne me disait rien, mais je sentais que la suite allait être plus claire. Et j’avais raison, il avait de fortes raisons de penser que cette guilde était celle qui avait attaqué mon village et tué mes parents et Gyaku était également l‘élève du nouveau maître de cette guilde. Mon grand frère ailé m’observa et je pus lire dans son regard quelque chose comme de l’amusement de voir que leur destin était sans doute commun. Le reste des paroles du conseiller furent plus floues, le simple fait de savoir ceci suffit à me déconnecter de la réalité pour plonger de nouveau dans mes souvenirs. Ce visage, le rayon argenté, deux corps à terre baignant dans leur sang, la tristesse, la peur, la volonté de vivre, la conviction de se venger un jour, le vent, la fuite… Tout était encore si précis dans mon esprit, je ne parviendrais jamais à oublier cette scène, là où tout avait changé pour moi, pour ma vie, pour mon destin. Je revins à moi lorsqu’il parla de recueillir des informations sur cette guilde et j’y voyais l’occasion rêvée pour enfin retrouver la personne que je cherchais depuis si longtemps. Mes poings se serrèrent et mon aura aurait dû exploser si j’étais capable d’accéder à la magie, mais la colère laissa place à l’étonnement lorsque je vis qu’Akiro avait l’air choqué. Il parla d’un certain projet, Angelus, dont le nom voulait dire ange, ce qui signifiait qu’il était l’un des êtres nés de ce projet ? Sans attendre la réponse à la question de l’ange, je lançai d’une voix dure et qui dut étonner mon frère ailé:

_ Où allons-nous les retrouver ?


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur démoniaque♣ Mage de rang A ♣
avatar

Administrateur démoniaque
♣ Mage de rang A ♣

▌Messages : 248
▌Jewels : 53888
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   Mar 3 Avr - 17:36

Atlantica, dans une base plus défendue que le palais du Conseil lui même, sauf si on sait comment entrer bien évidemment.

Sortant de l'ombre, tel un véritable voleur ou dans son cas...assassin, le jeune homme qui était resté dissimulé dans l'obscurité depuis tout ce temps et n'avait pas manqué un seul détai auditif de la scène, se mit à parler d'une voix froide et neutre, donnant de plus amples détails aux dragons, vu qu'il en savait lui même plus que les conseillers. S'approchant ensuite du groupe, ou plus exactement des conseillers, affichant un grand sourire malsain, voir se transformant en carnassier, dévoilant au passage une rangée de dents...ou plutôt de cros aussi tranchants que des lames, il désigna le bandeau qu'il avait sur les yeux, comme si il voulait qu'on le retire.

Je pense que vu que nous sommes dans cette pièce, il n'est pas nécessaire que je le gardes messieurs non ?

L'homme aux cheveux noirs, enfin si on pouvait encore appeler ça un homme, semblait être prit très au sérieux par les deux officieux, bien que leur puissance surpassait largement la sienne, ils n'avaient voulus prendre aucun risque inutile, après tout ils avaient eu plus d'un rapport sur l'efficacité redoutable du regard de ce démon. Ce n'était pas vraiment un terme pour dire que ce type était diabolique ou autre, non il était vraiment démoniaque...c'était vraiment un démon, mais bon ça se remarquait au premier coup d'oeil. Entre les crocs, les ongles noirs sur sa main droite, son bras gauche totalement noire et possédant quelques belles griffes qui avaient sans aucun doute servi et maintenant des yeux d'un profond rouge sang avec une pupille reptilienne, aucun doute sur la nature de cet être ne pouvait être possible. Lorsqu'il eu le bandeau retiré, il posa son regard rapidement sur les deux jeunes dragons, comme si il voulait sonder le fond de leur âme. Bien que ne pouvant pas utiliser la moindre magie, ce simple acte avait quand même la facheuse tendance de faire ressentir un profond malaise aux victimes, mais cela expliquait aussi pourquoi, à Akiro et Ren, ils étaient dans cette fameuse pièce. Sourire mauvais en coin, le démon s'éloigna et se posa contre le mur le plus proche, parlant d'une voix devenue beaucoup plus douce, mais qui n'allait bien entendu pas aider pour lui faire confiance.

Angelus est un projet plus vaste que ce que ce Gyaku a pu voir ou créer, j'ignores tout de ce scientifique, par contre je connais très bien celui que vous nommez son "professeur". PRIAM...ou encore POA...Path of Angelus...que ce soit Gyaku ou la guilde, ce projet n'est rien de plus qu'une farce. Ces deux fous n'ont pas voulus créer une nouvelle espèce pour pouvoir survivre au désastre de Xiaoshi ou être de véritables armes, ils ont voulu recopier quelque chose de plus grand. Que ce soit Pathfinder...ou la conseillère Evy, je penses que c'est surtout ça le but de cette mission non ? Découvrir qui est ou ce qu'est Angelus ?

Le jeune démon venait de toucher droit dans le mille, pas de réponse de la part des conseillers, c'était donc bien ce qu'il pensait, une mission plus que dangereuse. Le vrai danger ne venait pas de Shadow's Circle au final, après tout il était lui même un membre du cercle...voir même considéré comme le fils du maitre de cette guilde, donc un joker ou dans le cas d'Akiro et Ren, leur carte sortie de prison. Non ce qui l'inquiétait au final était la vérité sur ce projet scientifique...Si Le Maudit n'en parlait jamais, c'était pour une bonne raison, alors que le démon était au courant de quasiment tous les secrets de cette guilde, l'avantage de jouer double jeu, même si il savait que son maitre et père...ne serait pas toujours aussi patient. Si jamais ils découvraient Angelus...qu'est ce que le Conseil ferait de cette information ? Et bien il verrait en temps voulu comme d'habitude. Il se doutait bien que les deux autres ne lui ferait jamais confiance, mais bon...ils jouaient sur son terrain, dans son monde, pénétreraient dans des ténèbres plus épaisses que leurs plus sombres cauchemars, ils pourraient changer, se faire dévorrer..ou se perdre dans cette nuit noire...en clair sans lui, ils n'en sortiraient pas. Soupirant un grand coup, il fit craquer sa nuque d'un geste de main, fit passer ses cheveux du noir au blanc. Ses habits changèrent aussi, avec le même effet que quand une goutte d'eau tombe dans une large étendue d'eau, afin de passer des sombres habits noirs et pratiques à l'uniforme noir et rouge de Shadow's Circle, tandis que ses yeux, bien que toujours autant démoniaques, passèrent du rouge sang au violet foncé. Son épée quant à elle passa de son dos à un fourreau apparut spécialement pour cela. Il prenait rarement sa véritable apparence ou plutôt son apparence d'anta ou encore celle que connaissait Shadow's Circle, mais là leur survie en dépendrait.

Et bien je suppose que je n'ai pas le choix...vu que vous m'avez "si gentiment demandé" d'aider mes chers rivaux. Ren Miryu, Akiro Pathfinder, enchanté de faire votre connaissance, Muzai Ryuuketsu, le maitre de Black Panthers, j'ai beaucoup entendu parlez de vous. Vu que vous êtes tous partants visiblement, des questions à me poser ou des choses que je devrais savoir avant que nous partions ?

Les deux conseillers les avaient laissés, un portail vers Atlantica prêt à l'emploi, l'une des missions les plus importantes de cette période d'Acarya allait commencer et pour la mener à bien...l'alliance de deux guildes rivales. Mais rivales...ne veut pas dire ennemies !





~ Co Fondateur ~ Maître du Jeu ~ Grand Manitou des fiches techniques ~ Roi des PNJs et de la modestie ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le réveil des ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le réveil des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Le clan des Ombres
» Honor's Veil : les phoenix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: 
 :: Autres Lieux :: Deep Blue Palace
-