Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♦ Mage de Rang D ♦
avatar

♦ Mage de Rang D ♦

▌Messages : 9
▌Jewels : 40200
▌Date de naissance : 28/10/1995
▌Date d'inscription : 15/01/2012
▌Age : 23

MessageSujet: Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]   Sam 4 Fév - 20:09

« Et vous dites que cet objet est un héritage familial ? »

Telle une jeune fille pleine de candeur et de bonne intention, Shimy écoutait poliment le radotage incessant de la vieille dame qui l’avait employé. Quelques tics nerveux agitaient son visage, un sourcil qui s’agitait avec frénésie, une fossette qui se creusait de façon un peu trop prononcé, un regard un peu trop fuyant qui ne se posait jamais sur son visage. Elle s’enfonça un peu plus dans le sofa, ses doigts glissant sur la table basse sans faire de bruit, son regard pourpre continuait de fixer les agrandissements photographiques sans vraiment y prêter attention. Elle effleura une des images du bout des doigts, nota avec une certaines satisfaction le tressaillement qui agita les épaules de son hôte, et saisie un des cliché pour donner le change. C’était lui le voleur, ce jeune homme roux au regard vide, cet adolescent aux allures de martyres. Celui qui avait commit un acte assez répréhensible pour que sa propre mère décide de faire appel à ses services.

«Si vous le permettez, je vais faire le tour de la maison pour y apposer des sceaux d’isolements. Vous devriez vous reposer pendant ce temps. »

Et Shimy prit congé de la vielle femme, s’autorisant un profond soupir quand elle fut enfin seule. Durant une longue demi-heure, elle murmura des incantations stupides –qui ressemblaient vaguement à des chansons grivoises-, feuilletant avec frénésie les pages de son grimoire, traçant divers symboles sur les murs dans un but purement décoratif. Quand son décor fut en place, elle quitta silencieusement le salon, le regard fictivement vitreux, ses doigts tâtant avec soin les murs y apposant parfois une marque pour savoir quel chemin faire pour retourner dans la pièce principale. Puis, elle quitta la demeure en frottant ses mains contre son jean troué, et annonça à son partenaire qui attendait devant le manoir que oui, la vielle dame l’avait implicitement encouragé à supprimer son fils pour récupérer une urne, mais non elle ne savait pas encore pourquoi elle voulait la mort de son enfant. Le visage du jeune homme se tordit dans une grimace contrarié, et Shimy ne put retenir un sourire sarcastique en lui donnant la relève.
Ils n’en avaient pas fini avec cette bonne femme « respectable ». S’en était presque risible.

Dévalant la rue qui la menait vers le niveau inférieur, la jeune fille ajusta le grimoire accroché à sa ceinture, ébouriffa ses cheveux et tira sur son tee shirt pour masquer la marque des Black Panther gravé sur sa hanche. Elle essayait de passer inaperçu dans cette ville de mercenaires, et c’était foutrement difficile. Elle n’avait pas l’habitude de surveiller ses moindres faits et gestes, et il n’était pas rare qu’un homme un peu trop observateur lorgne avec insistance pictogramme que son haut dévoilait au rythme de ses enjambés, mais pour l’instant elle ne s’en sortait pas plus mal. Gardant donc une main sur sa hanche pour maintenir le bout de tissu en place, Shimy prit la poudre d’escampette dans les rues de la ville, ruelles peu fréquentées qu’elle avait l’habitude d’arpentée pour limiter ses rencontres avec des antagonistes indésirables, errant au hasard l’air de se demander où elle pourrait bien passer la nuit.
Elle finit par trouver un banc désertés par deux hommes au visage sinistre et s’y affala sans cérémonies, rejetant la tête en arrière pour observer la foule qui déambulait sur la place. Il n’y avait pas grand monde, et elle se demanda s’il était vraiment prudent de se reposer dans un endroit aussi exposé. Peut être, peut être pas, en tout cas elle avait la flemme de se relever pour chercher une auberge qui soit dans ses prix. Maudite fainéantise qui alourdissait ses muscles depuis qu’elle s’était engagé dans cette tour infernal, il ne fallait pas qu’elle s’étonne si le temps lui prenait le peu de réflexe qu’elle possédait. Shimy soupira puis fusilla du regard un trio d’idiot qui passait trop près d’elle. Foutus crétins qui se croyait tout permis par ce qu’ils avaient une épée accrochés à la hanche, il ferait mieux d’aller s’instruire au lieu de faire chié leur entourage.

« T’as un problème la naine ? »

Relevant à peine le regard, Shimy toisa son interlocuteur avec un mépris non dissimulé, et un petit sourire insolent étira ses lèvres quand elle tomba sur son expression dénué de toute intelligence. Bon dieu, elle avait un don pour ne tomber que sur les crétins notoires.

« Tu veux que je te règle ton compte pov’ conne ? »

Elle arqua un sourcil railleur tout en se redressant légèrement. Les choses étaient entrain de prendre une tournure inquiétante. Et elle n’avait nullement l’intention d’apaiser les choses.

« Tu veux te battre p’tète ? »

Son sourire s’accentua et sa langue se délia. Acéré et imbibé de venin. Les sarcasmes lui avaient toujours réussis.

« Tu crois pouvoir marcher et agiter ton sabre en même temps ? J’en doute sérieusement.
_ Sal*pe ! »


Son sourire s’atténua légèrement lorsque l’abruti offensé avança vers elle en tirant son arme. Une partie de son esprit nota avec amusement qu’il ne s’était pas mit à courir –chose qui confirmait sa théorie-, l’autre était trop occupé à retracer avec précision les traits de son sceau de défense.

«Confusion ! »

La magie s’embrasa et son grimoire se mit à briller pendant que le sceau se matérialisait sous les pieds de son adversaire. Elle roula sur le côté pour éviter la lame qui fusait dans sa direction avec une lenteur dérisoire. Elle n’avait pas prévu d’avoir à faire à un autre mage.

« Grand froid ! »

Le sort la frappa de plein fouet, envoyant son corps valsé contre un arbre et l’immobilisant contre celui-ci.

« On va t’apprendre le respect fillette !
_ Merde ! »

Hé ouais, gros merde. Il avait fallut qu’elle perde son grimoire lors de sa chute, et l’angoisse l’empêchait de se souvenir les contours du sceau offensif. Foutu malchance !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



▌Messages : 56
▌Jewels : 38103
▌Date de naissance : 26/08/1995
▌Date d'inscription : 06/01/2012
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]   Sam 4 Fév - 21:37

Le jeune voyageur de Silver Dragon était à nouveau parti en voyage. Ne pouvant définitivement pas supporter de rester trop longtemps à la guilde sans rien faire, Shindo avait décidé de partir à l’aventure dans des contrées inconnues pour découvrir le monde. Qui sait? Peut-être allait-il faire une rencontre intéressante, mais bon il n’était pas parti pour cela. À vrai dire, Shin était à la recherche d’un nouveau lieu de méditation où il pourrait trouver assez d’inspiration pour développer une nouvelle technique. Sa destination n’était nul autre que la Capitale Valua. Shin avait grandement entendu parler du port fluvial qui était assez beau à voir. Peut-être obtiendrait-il ce qu’il voulait?

Le trajet s’annonçait long et pour faciliter ce long périple, le jeune mage avait décidé de partir en train. Le voyage allait être ainsi plus confortable et il pourrait se reposer tranquillement pendant le trajet. Le mage étoilé était donc présentement assis dans le train sur un banc lui donnant une belle vue de l’extérieur et du merveilleux paysage qui s’offrait à lui. Ce paysage était d’une telle beauté que le jeune homme à la chevelure bleuté réussit à s’épanouir d’une telle manière que le sommeil finit rapidement par prendre le dessus pour finalement posséder son corps. Sa respiration se faisait de plus en plus audible. Shindo ne ronflait pas, mais on pouvait entendre un léger son qui n’était nullement dérangeant. Son torse se bombait puis retombait délicatement telle une feuille se laissant pousser par les vents. Un sommeil idéal auquel tout le monde rêvait … malheureusement il ne peut se réveiller tellement le sommeil était bon. Il était enfermé dans un paradis temporaire dans lequel chaque seconde était à profiter. Le temps s’écoulait en attendant et lorsque le train arriva à destination, le pauvre Shindo ne put se réveiller.

Le train continua son chemin jusqu’au moment où il se mit à freiner sèchement. Le tout se fit d’une manière tellement brusque qu’il sortit Shindo de sa torpeur. Ayant fini d’hiberner, le mage se réveilla en sursaut en s’apercevant que le train s’était arrêté. Shin ne comprenait pas pourquoi et cru qu’il était arrivé à destination. Insouciant, il se leva donc de son banc et sortit du train en se rendant compte que la gare était manifestement inexistante ou simplement invisible. On ne pouvait voir qu’un chemin qui menait vers un endroit inconnu. Shindo se disait que peut-être qu’ils avaient détruit la gare pour en reconstruire une autre. Qui sait, peut-être que des brigands l’avaient détruite, mais bon à ses yeux il était arrivé à destination et pas une seule seconde il pensa qu’il était la mauvaise ville.


Le jeune homme se mit alors à marcher en suivant le chemin puis arriver finalement en ville. Toutefois, les lieux ne semblaient pas très rassurants. Plusieurs personnes ressemblant à des brigands et des mercenaires y circulaient. Était-ce normal? C’est ce qu’il se mit à penser. Il n’avait pas le choix, il allait devoir demander à des gens des renseignements pour trouver le port et être sûr d’avoir atterrit au bon endroit.

Sans attendre, Shin localisa à 100 mètres un groupe de quatre personnes. Il y avait une femme assise sur un banc suivi de trois hommes. Ils étaient armés, mais cela n’effrayait nullement le mage de Silver Dragon. Sans attendre son reste, Shin se mit alors à marcher puis finalement à jogger pour ne pas qu’ils changent de positions avant qu’il soit arrivé. Shin était maintenant tout proche. Assez proche pour qu’ils entendent ce qu’il comptait dire. Malheureusement, au moment où il comptait ouvrir la bouche, il entendit les hommes envoyer des jurons suivis d’insultes à la jeune femme qui répliqua de manière assez drôle pour être honnête. Elle semblait mener le combat d’insulte même si elle était en minorité. Puis plus aucune chance de poser sa question car un combat éclata. Le jeune homme était stupéfait par la vitesse à laquelle les choses allaient. Shindo était surtout toujours endormi … mais il allait très vite se réveiller car s’il y avait une chose qu’il ne supportait pas c’était de voir un groupe de gens s’en prendre à une seule personne surtout quand c’était une fille. Le livre que celle-ci utilisait s’arrêta aux pieds de Shindo qui fixa le manuel en ayant un regard neutre. La jeune femme était en fâcheuse position et il fallait intervenir.

Une aura bleutée se mit alors à envahir lentement le corps de Shindo qui avait maintenant les yeux voilés par ses cheveux. On ne pouvait voir que le les traits à partir du milieu de son visage. Ses jointures qui étaient entourées d’un bandage blanc se serrèrent. Il sentait la force envahir son corps. L'aura quant à elle ne dégageait rien de bon. Elle n’amplifiait en aucun cas la magie ou la force de Shin, ce n’était qu’une impression qu’il laissait. Cette même sensation était d’ailleurs assez forte pour attirer le regard des mercenaires, mais il était trop tard. Le jeune homme avait déjà dégainé un de ses katanas au manche blanc et avait habilement coupé un des hommes à la taille. Aussitôt fait, il avait ensuite jeté son corps vers l’avant en posant ses mains sur le sol pour se propulser vers un autre mercenaire qui reçu un méchant coup de pied de Shindo. Le jeune homme regarda ensuite son dernier adversaire dans les yeux. Le regard de Shin était foudroyant et imposait le respect surtout dans l’état où il était… ou plutôt dans celui qu’il laissait paraître.

-J’ai l’impression d’être atterrit dans le mauvais endroit est-ce que je me trompe? À mon avis il est impossible que des mages avec aussi peu de manies trainent dans une aussi belle ville que Valua.

Un long soupir se fit entendre par le mage habiller presque totalement de blanc. Outre son foulard noir, son chandail à manche courte et son pantalon qui lui arrivait au niveau des mollets étaient blancs.

-Vous en prendre à une femme qui ne vous a rien fait… c’est réellement décevant pour la race humaine. Dire que je suis humain tout comme vous. Au moins j’ai comme satisfaction le fait que nous ne soyons pas tous pareils… sinon j’aurais honte d’être, qui je suis..

Un léger sourire franc traversa les lèvres de Shindo qui fit dos à son dernier adversaire en se dirigeant vers la jeune femme aux cheveux violets. D’un simple geste, il lui tendit délicatement le jeune livre qu’elle avait perdu en se faisant attaquer lâchement par un des mages du groupe.

-Je pense que vous avez échappé ça

Malgré son action, son regard n’exprimait pas quelque chose de positif. Son expression faciale était toutefois loin d’être négative puisqu’il se situait plus dans la neutralité. Cependant, croire que les émotions de Shin étaient neutres était mal le connaître puisque ses gestes dictaient souvent son état d’esprit. S’il avait voulu, le mage aurait pu faire volte-face en cherchant d’autres gens à qui demander de l’aide, mais le devoir de mage l’avait appelé. Son courage suivi de ses valeurs avait fini par l’influencer complètement dans sa décision.

Bref, Kyousei ne savait pas vraiment comment celle-ci allait réagir. Il ne la connaissait pas. Peut-être allait-elle l’envoyer balader pour l’avoir aidé par pur orgueil de s’être retrouvé dans une aussi fâcheuse position. Peut-être qu’elle allait lui sauter dans les bras comme une princesse rencontra son valeureux prince ? Qui sait. Pour l’instant, cela lui importait peu car les possibilités étaient multiples. Tant que le dernier debout ne revenait pas à la charge et qu’il pouvait aider la jeune femme, il était comblé.

(Rep en espérant que tu aimes :/ s'il y a quoi que ce soit n'hésite pas à me le dire via mp ^^ ><)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♦ Mage de Rang D ♦
avatar

♦ Mage de Rang D ♦

▌Messages : 9
▌Jewels : 40200
▌Date de naissance : 28/10/1995
▌Date d'inscription : 15/01/2012
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]   Sam 4 Fév - 23:45

Un chevalier en armure… Les dieux avaient ils un humour aussi douteux ? Shimy a repéré le rapide regard que lui a coulé l’étranger, et elle ne peut retenir une moue perplexe. Elle ne comprend pas. Elle n’a jamais été réputé pour son esprit chevaleresque, tant elle a apprit à toujours penser à ses propres intérêts avant de songer aux bien être de son entourage, et n’arrive pas à s’imaginer risqué spontanément sa vie pour un inconnu. Une conscience ? Un code moral ? Peut être, elle sait que ça existe, mais ne l’a jamais expérimenté elle-même. La seule chose à laquelle elle est tenue au court de sa brève existence, est sa mère. Une mère qui n’avait pas eu le plaisir de la voir grandir ou de l’élever, elle était morte bien trop vite pour ça. Certains envies peut être sont tempérament froid et détacher, mais ils ne savent pas qu’elle a été le prix à payer pour en arriver là. Shimy aurait donné un rein pour grandir comme toutes c’est petites filles qui rêvent du prince charmant, avoir un but ou un rêve et non pas des craintes et des devoirs. Bêtement, elle envie ceux qui ont grandit entouré d’une véritable famille. Par ce que devenir indépendante de cette façons là n’est jamais bénéfique.

Dieu merci, personne ne lui demande jamais ses ressentis, et elle se contente de faire ce qu’elle fait le mieux : Rester silencieuse et se montrer désagréable. Elle se redresse tant bien que de mal et écoute d’une oreille détaché le joli discours de son hypothétique sauveur, se replaçant dans une posture défensive tout en portant sa main droite à sa hanche douloureuse. La situation ne prête pas à l’apitoiement personnel, si elle souhaite passer la soirée sans se faire tuer, elle est bien obliger de revoir ses priorités. Jolie excuse n’est ce pas ? Un frisson désagréable traverse son échine lorsqu’elle croise le regard de son « chevalier en armure ». Encore quelque chose qu’elle ne comprendra jamais. Elle sait que certains mages possèdent une aura de puissance, qu’ils peuvent réclamer une soumission totale d’un seul regard, et pourtant, à chaque fois qu’elle est proche de l’un d’eux, elle sent une douce aura protectrice. Peut être n’est ce qu’une illusion de son imaginaire, peut être n’a t’elle jamais vu une véritable manifestation de possessivité protectrice. Shimy n’en a en fait aucune idée, tout ce qu’elle sait ces ce qu’elle ressent n’est pas qu’un mirage d’une enfance dénué d’affection.
Ce sont ceux qui n’essayent jamais de comprendre qui l’agace. Ayant toujours vécu auprès d’un homme qui la poussait à avoir un esprit critique mais ouvert, elle n’arrive pas à s’imaginer possédé un esprit aussi obtus. L’idée de toujours vivre dans un monde rectiligne, dénué de courbe et de surprise, elle en a des sueurs froides rien qu’en y pensant. Dans son esprit ouvert quoique cynique, soit on est capable de voir au-delà des apparences, soit on reste un crétin aveugle toute sa vie. Shimy se concentre sur le garçon qui se tient devant elle et saisit son grimoire en lui lançant un regard qui à défaut d’être reconnaissant, à au moins le mérite d’être totalement neutre. Il ne faut pas trop lui en demander non plus.

«Je pense que vous avez échappé ça »

C’est un mouvement furtif sur sa droite qui lui fait redescendre sur terre. Elle a vaguement eu le pressentiment qu’un idiot pareil ne pourrait accepter sa défaite et se retirer avec dignité, ses lèvres se sont automatiquement étirées en un sourire narquois, mais elle n’a pas réagit tous de suite, désireuse de faire croire à son adversaire qu’il n’avait pas été aperçu et qu’il pourrait les attaquer en toute impunité.

« Eclair Blanc. »

Mais pas même la plus innocentes des expressions ne pourrait dissimuler l’intonation glaciale et vengeresse de sa voix. Shimy dissimule son sourire derrière une violente toux, masquant son amusement face au vol plané qu’a effectué son adversaire lorsque l’éclaire l’a percuté de plein fouet, et se relève pour ne plus être dans une position aussi vulnérable. Son dos vient s’appuyer contre l’écorce de l’arbre, son grimoire retrouve sa place accroché à sa ceinture, et elle jette un coup d’œil au jeune homme. Ce n’est qu’un mage, d’une guilde blanche à n’en pas douter, chevaleresque de surcroit. Est-ce vraiment nécessaire de perdurer cette mésentente entre guilde malgré son récent sauvetage ? Shimy juge que non, et pourtant marque une longue minute d’hésitation avant de sourire son vis-à-vis.

S’il y a bien une chose que la jeune fille n’a plus l’habitude de faire, c’est de sourire pour exprimer autre chose qu’une émotion négative ou dégradante. En un battement de cil, elle peut revêtir un masque d’indifférence et d’hostilité, le temps d’une inspiration, obtenant la tranquilité à laquelle elle aspire. C’est pour ça que Shimy a autant de mal à exprimer autre chose qu’un mécontentement buté, et hésite même à remercier sincèrement quelqu’un qui vient de la tiré d’une situation délicate. Sa main glisse à l’arrière de sa nuque et elle soupire, étirant ses lèvres, dans un sourire d’une sincérité peu habituelle. Par contre, elle a du mal à s’exprimer et ses yeux se plissent sous la désagréable sensation d’être à court de mot. Immédiatement, elle cesse de sourire comme une jeune vierge naïve et retrouve une insolence qui lui est propre et les mots quittent sa bouche avec un sarcasme qui lui est déjà plus familier :

« Merci de ton aide ô preux chevalier de mon cœur. »

Petit sourire insolent, mais exprimant sans peine le « merci » qu’elle est tout simplement incapable de formulé à haute voix sans se sentir particulièrement mal à l’aise. Peut être se serait-elle méfier, si elle avait su que son tee shirt s’était relever dans sa chute. Dévoilant sans discrétion la marque plus que voyante des Black Panther.




Dernière édition par Shimy Valandlil le Dim 5 Fév - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



▌Messages : 56
▌Jewels : 38103
▌Date de naissance : 26/08/1995
▌Date d'inscription : 06/01/2012
▌Age : 23

MessageSujet: Re: Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]   Dim 5 Fév - 1:07

Shindo avait senti l’homme s’approcher pour prendre sa vengeance face à l’humiliation que Zéo lui avait imposée, mais au final c’était la victime qui s’était chargée de son agresseur. Quoi de mieux? Shindo avait pu aider une personne et maintenant il allait pouvoir obtenir les renseignements qu’il voulait. Encore mieux, il allait recevoir des remerciements probables de la jeune femme même s’il s’en foutait totalement. Il n’avait pas fait ça pour ensuite draguer celle-ci ou pour ses quelconques intérêts. Shin l’avait fait avec son cœur, car il ne supportait pas de voir les gens innocents souffrirent à cause de crapules de ce genre. Mais bon, contre toutes attentes, on dirait que celle-ci ne comptait pas vraiment dire merci. C’était assez surprenant mais étant habitué à ne jamais se faire d’attente, Shin trouvait ça normal. De plus, même si elle ne l’exprimait pas verbalement, son expression et sa manière de parler semblaient exprimer un quelconque remerciement même si on aurait cru percevoir un léger ton sarcastique lorsqu’elle prononça les mots ‘’preux chevaliers de mon cœur’’. Malheureusement s’en fut assez pour faire rougir le jeune Shindo qui ne put s’empêcher de laisser paraître un léger sourire gêner. Ses joues portaient surement timidement la couleur du sang à présent mais il ne devait pas y penser. Il valait mieux pour lui sinon le mage allait finir par devenir entièrement rouge. Passer de Chevalier à une pomme c’était pathétique non? C’était comme passer de héros à zéro en fait.

Bref, Shin passa doucement sa main dans sa chevelure bleutée signe qu’il était un peu gêné. La situation l’avait mit dans un état de transe mais maintenant que le tout était passé, il redevenait celui qu’il était. Celui qui avait … un grand point faible soit celui d’être faible face aux femmes. C’était quelque chose de très négatif chez lui vu la quantité de puissants mages féminins. Il ne pouvait toutefois rien y faire puisqu’il portait un respect fou envers la gent féminine . Ça faisait partit de lui et il savait qu’un jour il en payerait chèrement les conséquences mais bon il ne voulait plus penser à ça pour le moment. Pour ce faire, Shindo secoua doucement sa tête de manière subtile puis reposa son regard dans les yeux de la femme aux cheveux violets prenant ainsi le temps de mieux l’admirer. Celle-ci possédait de fins traits la rendant très jolie. Ses yeux étaient d’une splendeur à en couper le souffle. On avait l’impression qu’elle avait des améthystes à la place des yeux et la couleur de ses iris allait d'ailleurs merveilleusement avec ses cheveux. L’agencement parfait des couleurs venait avec l’agencement parfait des traits puisque le reste de son corps était fin tout comme son visage. Elle était jolie à regarder et sans le savoir, le rouge commençait à prendre du terrain sur le visage du mage .

-Aucun problème, ça me fait d’ailleurs plaisir

Le tout fut répondu d’un tout gêner mais positif. Son visage habituellement neutre laissait place à une autre facette soit celle de la gentillesse. Le jeune homme ne baissait pas facilement sa carapace indifférente qu’il s’était faite mais bizarrement, il se sentait à l’aise avec celle-ci. Était-ce à cause de ce qu’il percevait dans le regard de celle-ci? D’habitude, Shin avait tendance à ce méfier des gens, surtout des femmes puisqu’elles pouvaient facilement user de son plus gros point faible. Toutefois, quelque part, il sentait qu’il pouvait avoir confiance en celle-ci. Ce n’était qu’une vague impression qu’il avait eu. Peut-être se trompait-il ou peut-être pas. Il ne pouvait pas vraiment le savoir pour le moment mais ça valait la peine d’essayer de donner sa confiance à une personne. Surtout que celle-ci semblait vraiment honnête. Le simple fait de ne pas avoir prononcé le mot merci laissait penser à Shindo qu’elle avait de la misère avec ce genre de mots. Au moins , elle n’avait pas été hypocrite et c’était déjà un point positif. Le temps allait vite et à rester planter à penser, il risquait d’effrayer celle-ci par son silence. Peut-être allait-elle penser qu’il était figé sur place qui sait? Le mage étoilé devait briser le silence .

-Je me présente, je suis Shindo Kyousei , mage de

Au même moment, son regard se figea sur le t-shirt de celle-ci maladroitement relevé. Ce qu’aperçut Shindo lui glaça le sang. Sa peau était si fine… et si délicate qu’il aurait voulu doucement la caresser… d’un tendre geste. Toutefois… une malédiction semblait avoir heurté les pigments de la peau de celle-ci. La malédiction ayant pris la forme d’un symbole connu. Celui de la guilde noire Black Panthers… une guilde ennemie à celle à laquelle Shindo appartenait. Voilà de quoi refroidir les présentations du jeune homme qui ne savait pas vraiment où se placer face à la situation. Shin venait effectivement de sauver une fille d’une guilde adverse… ce fait le laissa perplexe et lui demanda quelques secondes de réflexions qui passèrent aussi vite que l’attaque que celle-ci avait lâché auparavant. Son cœur se mit donc à pomper avec plus d’intensité. Pam..Pam… Papam.. Papam..Papapam.. puis il reprit, finalement son rythme normal suite à un long soupire que le mage avait lâché. Sa décision était prise…Shin prenait un gros risque mais il avait décidé de ne pas juger celle-ci sur son appartenance puisque si il n’avait pas remarqué la marque, il aurait surement poursuivi la conversation en montrant son bon côté.

-de… Silver Dragon.

Il baissa doucement les yeux sur le côté puis les reporta sur les pierres précieuses qui remplaçaient les yeux de celle-ci.

-Je vois que vous êtes un mage de Black Panther d’après la marque que vous portez n’est-ce pas?


Le jeune homme pointa doucement la marque du doigt en affichant un calme exemplaire dû à son âge puis il continua doucement la conversation.

-Toutefois… je ne vous jugerais pas sur votre couverture. Pourrais-je savoir votre nom très chère?

Le mage de Silver Dragon s’avança alors un peu plus puis laissa un sourire franc se dessiner sur ses lèvres rosées puis il tendit la main à celle-ci dans un geste totalement amical pour l’aider à se redresser. Shin faisait aussi cela pour voir indirectement si elle allait être une alliée… ou une ennemie puisqu’elle pouvait facilement prendre la décision d’ignorer sa main.

-J’aimerais aussi savoir ce qu’ils vous voulaient… car à première vue vous ne semblez pas à une personne dangereuse ou causeuse de trouble mais peut-être je me trompe?

Il continua de sourire délicatement en se sentant stupidement confortable puis… hop… il se mit à rougir en commençant à se demander si celle-ci allait le prendre pour un pervers pour avoir regardé la zone où son chandail était lever. C’était la pire des choses qui pouvaient arriver pour le moment. Puis pour agrémenter la situation… faisant comme s’il celle-ci n’était pas assez épicée, le rouge finit par envahir complètement le visage de Shindo qui planta son regard sur la zone nue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage improvisé [Pv Shindo Kyousei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mado fem Lhassa-apso 9a sauvetage
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Aska femelle croisée lhassa apso 7 ans SAUVETAGE (78)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: Etemenanki-