Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administrateur démoniaque♣ Mage de rang A ♣
avatar

Administrateur démoniaque
♣ Mage de rang A ♣

▌Messages : 248
▌Jewels : 54158
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Ven 3 Fév - 8:57

Maître ! Ils sont réveillés !

Le lourd silence avait enfin été rompu, permettant aux "invités forcés" d'ouvrir les yeux et de découvrir l'endroit dans lequel ils avaient atterris. Gigantesque n'aurait pas suffit pour qualifier le lieu qui leur avait servi de repos après leur perte de connaissance, c'était tout simplement titanesque et encore c'était un euphémisme. Impossible de voir la largeur et la hauteur de l'environnement, sans compter le nombre incalculable de personnes passant devant eux et se dépêchant de faire un travail qui leur semblait vital, comme si leur fonction dépendait de leur propre existence. Aucune gravure, bien que le bâtiment semblait ancien, du moins pas sur les murs vu qu'on ne les voyaient pas...mais sur le sol c'était une autre affaire. Une écriture étrange, une langue morte sans aucun doute, des formes merveilleusement bien sculptée, dont notamment une grande quantité de dragons, témoignage d'une puissance passée sans doute. On pouvait également voir des tables remplies d'armes et artefacts en tout genre, voila qui ferait le plaisir de plus d'un voleur ou même de collectionneurs de Yaos. Pourtant il n'y avait pas le moindre désordre, tout était soigneusement rangé, placé dans un ordre précis, cassant immédiatement l'image de la bande de voleurs, ces types étaient plus qu'organisés. Des lettres magiques volaient un peu partout dans les airs, donnant des ordres de missions à chaque mercenaire, mage, chasseur de prime, contrebandier, assassin et on en passe, les tableaux de mission ? Pas pour eux, c'était même dépassé vu leurs méthodes. Et enfin, un gigantesque yin et un yang entouré de flammes noires qui lévitait juste au dessus des candidats recrutés de force...aucun doute, ils étaient bien dans le Quartier Général de la Triade Perdue, du moins l'une des trois bases et sans doute la militaire vu la petite armée présente devant eux.

Comment s'étaient ils retrouvés embarqués dans cette histoire ? Ils ne devaient pas vraiment s'en souvenir, après tout leur enlèvement avait été si rapide...voila qui donnait matière à réfléchir. Les Bone Collectors avaient été les premiers touchés, personne n'avait rien pu faire, des ombres étaient arrivées avec une vitesse phénoménale et avaient endormis les mages Veredraun Arha et Haven Eldred, un simple contact de la main avait suffit. Aucune violence, aucune bavure, les clowns étaient visiblement dans les petits papiers du chef militaire de la Triade. On ne pouvait par contre pas en dire autant des Black Panthers, c'était de véritables assassins qui étaient venus capturer les mages Muzai Ryuuketsu et Koji Akio, une vingtaine d'hommes pour assommer ces deux là en manquant de peu de leur fracasser le crâne, tout en attachant soigneusement Ryuuketsu, les démons son parfois imprévisibles après tout. Une situation qui devait bien faire rire l'autre maître de guilde à son réveil. Et non, on ne contacte pas l'organisation sans danger et quand cette dernière a besoin de vous, c'est par des méthodes peu habituelles. Le bon côté dans ce genre de situation était sans aucun doute qu'ils payaient rubis sur ongle et d'avance, mais en cas de refus ou d'échec véritable...c'était une mort assurée. Leur destin était en marche ou plutôt se dirigeait vers eux.

Sombre, inquiétant et possédant dés le départ une forte aura, bien que dissimulée partiellement, l'homme qui allait à leur rencontre n'avait aucunement l'air d'un sous fifre. Possédants des habits noirs plutôt riches, un sabre accroché à sa ceinture qui semblait venir d'une époque lointaine, un long manteau noir aux bouts imbibés de sang, rien que pour ses vêtements, il était du genre impressionnant. Mais ce qui le rendait effrayant ou mystérieux suivant la personne le fixant, était qu'il semblait être enveloppé de ténèbres, vu que l'on ne voyait même pas son visage, du moins pas entièrement. Des mèches aussi noires que les plumes d'un corbeau, un sourire amusé, une peau relativement pâle, c'était à peu près tout ce que l'on pouvait voir chez cet homme, mais pour ce qui était du haut du visage, c'était une autre affaire. Levant la main en direction de ses "invités", il dissipa immédiatement tout effet de fatigue ou autres effets secondaires de leur enlèvement, tout en faisant retirer les chaînes entravant le démon sans avoir à bouger autre chose qu'un doigt. Après un court instant, il prit enfin la parole, une voix qui n'avait rien de lugubre, mais plutôt claire et envoutante, prouvant une fois de plus que la méfiance était plus que conseillée avec un personnage pareil.

Bienvenue au Quartier Général de la Triade Perdue, si vous attendez des excuses pour vous avoir fait venir ici de force, vous risquez fort d'être déçus. Je suis l'un des trois chefs de l'organisation, connu sous le nom de Raven, quant à vous inutile de vous présenter, je vous suis depuis un moment et connais bien entendu tout de vos actes et capacités. La Triade vous offre la possibilité de passablement vous enrichir et au passage participer à une mission de la plus haute importance, payable d'avance bien entendu d'avance...donc 400.000 Jewels chacun et quelques bonus suivant la réussite de nos objectifs. Si la mission réussit, nous vous offrirons même notre soutien dans la mesure du possible, ce qui n'est pas négligeable...mais si vous refusez, je me ferais une joie de vous éliminer dés à présent. La mission est simple, voler les données du conseil sur Xiaoshi et détruire leur laboratoire, ainsi que leur personnel ou trois cents sacrifiés au bas mot, en bonus on éliminera aussi les gardes de la famille noble dirigeante histoire de faire passer le message. Le Conseil est visiblement déjà au courant, mais nous avons réussis à diviser leurs forces, ce qui fait qu'hormis si ils demandent de l'aide à quelqu'un d'extérieur et aux guildes blanches, ce sera un jeu d'enfant. D'après nos informations, les membres potentiels qu'ils vont recruter sont Ryuu Rose Callyum, Akiro Pathfinder, Ren Miryuu et Selemba Shariskova. Vous semblez les connaître mieux que moi, ce qui nous donnera un avantage...le petit hic est que d'après des rumeurs, le duc De Bachia de Mulfass n'est plus dans son manoir, ce qui rend son implication plus que probable. Ce noble est un mage noir qu'il ne faut pas sous estimer, après tout...neutraliser une armée entière d'un simple regard n'est pas donné à tout le monde. Vous avez tous les éléments en main, votre réponse ?

Le silence fit son apparition, tous les hommes de l'organisme criminel avaient les yeux fixés sur les mages noirs, Raven n'étant pas du genre patient, une trop longue hésitation signifierait la même chose qu'un non, donc ferait sortir son sabre hors de son fourreau...




~ Co Fondateur ~ Maître du Jeu ~ Grand Manitou des fiches techniques ~ Roi des PNJs et de la modestie ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Destiny Breaker ₪Mage Noir de Rang C₪
avatar

Destiny Breaker
Mage Noir de Rang C

▌Messages : 62
▌Jewels : 29012
▌Date de naissance : 23/09/1987
▌Date d'inscription : 19/12/2011
▌Age : 30

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Ven 3 Fév - 10:53

Distillons en travaillant ♪ C'est ce qu'on aurait pu entendre si quelqu'un avait osé s'aventurer dans les sous sol du QG des Bone Collectors. Pas grand monde n'y allait et encore moins quand il savait que leur Chef y était. Lui seul connaissait la recette miraculeuse de sa Chartreuse, boisson fortifiante aux extraits de plantes, plus ou moins légales et qui étaient le régal de toute la population, noble ou ouvriers. Qui pouvaient refuser une gorgée d'une boisson aux 42 plantes et herbes et aux effets plus qu'aléatoire. Et que dire de sa version aux ... champignons qui avait encore des effets plus dévastateurs sur l'organisme. Soigneusement récoltés dans des cavernes seulement connus de Veredraun, on pourrait croire à quelqu'un faisant son marché, mais un connaisseur aurait bien vu que les effets psychotropes de ces champignons étaient parmi les plus puissants que Valua pouvait fournir et sans nul doute qu'un peu de magie pouvait encore en renforcer les effets. Coupant, broyant, écrasant joyeusement tout ces ingrédients, une douce odeur s'échappait de la distillerie plus ou moins artisanale. Des panaches rouges, vertes ou bleues partaient des tuyaux au plus grand bonheur du Mage Noir qui chantait et dansait autour de sa machine adorée.

Bien sur une bonne fabrication n'est parfaite que quand on peut gouter à sa propre création. Et la faut dire que Veredraun n'en était pas à son premier verre, mais plutôt au quatrième ou cinquième et les effets se faisaient déjà sentir. Il était entrain de voir des champignons dansés mains dans la mains, alors que des castors jouaient de la trompette juste à coté pendant que des yétis faisaient du monocycle sur des lignes hautes tensions. Cette cuvée allait l'air vraiment fameuse, sans doute une de ses meilleures. Dans un moment du lucidité, Veredraun en verse dans une flasque qu'il mit dans la poche intérieur de sa veste, on ne sait jamais cela pourrait être utile en temps voulu. Il était tellement dans un état second qu'il ne fit même pas attention a l'ombre qui arriva dans son dos et qui ne fit qu'effleurer son coup du revers de sa main. Une douce quiétude empli le corps du mage qui se laissa partir pour le pays des rêves, ou de mignons moutons alcooliques pourraient hurler à la lune pour faire fuir ces loups que l'ont tondaient pour récupérer leurs laines, sans oublier ces chats de garde qui veillaient sur les troupeaux ...

Le réveil fut par contre bien plus doux qu'il ne le pensait. Même si les premières minutes furent aussi dur qu'un réveil de cuite ou on aurait pu trouver un bébé dans une salle de bain, il se passa quelque chose qui fit que les effets secondaires de toutes drogues, alcools, ... disparurent immédiatement de l'esprit de Veredraun. Quelqu'un aurait une magie anti gueule de bois ? Mais ce mec est un génie ! Il faut absolument qu'il vienne au service de BC pour soigner les gens des effets de la Chartreuses, pour les refaire boire, et recommencer ainsi indéfiniment ! Tout un plan se mit dans la tête du Mage Noir pour de futurs investissements avant qu'il ne se rende compte qu'il n'était pas à coté de son alambic d'amour. La pièce était d'une grandeur incommensurable et un tas d'aura s'échappait d'une table ou des objets étaient entreposés. Des yaos sans doute, se dit Veredraun en sentant quelque chose qui ressemblait à ce que lui même portait sur le bras droit. Peut être qu'un ou deux pourraient finir malencontreusement dans sa poche. Et hop ! Tombé du camion ! Ah tiens y'a le monsieur qui parle la, faut peut être l'écouter, il a pas l'air commode quand même.


" Donc 400.000 Jewels chacun ... La mission est simple, voler les données du conseil sur Xiaoshi et détruire leur laboratoire, ainsi que leur personnel ou trois cents sacrifiés au bas mot, en bonus on éliminera aussi les gardes de la famille noble dirigeante histoire de faire passer le message ... Akiro Pathfinder ... neutraliser une armée entière d'un simple regard n'est pas donné à tout le monde ... "



V
oila, comme d'habitude Veredraun n'écouta que la moitié de ce qu'on lui disait. La seule somme de 400.000 Jewels du faire apparaitre des J dans ses yeux, avant que son attention ne se reporte sur les autres personnes ici présentes; Tien Haven son bras droit était la ? Mais qui était les deux autres ? Ah bah si Koji Akio membre des BP, connu depuis la dernière mission de massacre en public et l'autre ... Muzai célèbre chef des BP dont la magie n'avait rien à envier au plus puissant mage, autant dire que cela faisait des alliés de poids dans cette mission pourtant peu comprise du mage noir, a part argent, massacre et voler des nobles. Bref c'est out ce qui lui plaisait et en plus si il pouvait récupérer le soutien de la ou ils étaient, cela serait vraiment le pied pour les BC. Massacrer des nobles est aussi sa grande passion, un peu comme les courses de chevaux pour d'autres personnes ! S'appuyant sur le pommeau de sa canne en forme de Canard avec un cigare à la bouche, Veredraun prit la parole pour dire la chose suivante.



" Nickel votre magie anti gueule de bois ! Faudrat qu'on discute d'un contrat en bonne et due forme pour lier nos services. Mais c'est volontiers que BC réponds à l'appel de la mission, massacrer des loyalistes est notre grande passion ! Y'a surtout ce satané pigeon avec ces pouvoirs d'illusions à la mord moi le noeud que je veux plumer, et ce simili Dragon Slayer de l'air qui ne mérite même pas son titre la ... Ren ..."


God in his heaven. All right in this world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The White ReaperMage de Rang C
avatar

The White Reaper
Mage de Rang C

▌Messages : 16
▌Jewels : 36571
▌Date de naissance : 12/02/1991
▌Date d'inscription : 19/01/2012
▌Age : 26

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Ven 3 Fév - 15:29




Mission: Code F.D.F.002







Descriptifs détaillés


[ Détailles ] Mission [ La folie du Fantôme ]

[ Instigateurs ] Black Panthers & Bone Collectors

[ Durée ] Limité à XX jours.

[ Budget ]Inconnu.

[ Lieux ] Inconnus

[ Autres ]

« La guerre est d'une importance vitale pour l'État. C'est le domaine de la vie et de la mort : la conservation ou la perte de l'empire en dépendent ; il est impérieux de bien le régler. Ne pas faire de sérieuses réflexions sur ce qui le concerne, c'est faire preuve d'une coupable indifférence pour la conservation ou pour la perte de ce qu'on a de plus cher, et c'est ce qu'on ne doit pas trouver parmi nous. Sun Tzu»





Dans la vie, il était toujours question de lignes. La ligne d'arrivée à la fin d’une mission lorsque l’on était en concurrence, attendre en ligne d'être appelé à la ligne des vainqueurs. Cependant, la ligne la plus importante de toutes était celle entre vous et les autres. Ç'a n'apportait rien d'être trop intime, de devenir ami, il fallait mettre des limites entre vous et le reste du monde. Les autres étaient bien trop compliqués... En général,ces traits continus étaient là pour une raison... Pour la sauvegarde... Pour la sécurité.... Pour la clarté... Pour se protéger… Oui, il était toujours question de lignes : tracer des lignes dans le sable et prier très fort que personne ne les franchisse. Mais à un moment, vous deviez prendre une décision, les frontières ne maintenaient pas les autres à distance, elles vous enfermaient. La vie était complexe, c'était comme ça. Il vous restait donc un choix à faire. Vous pouviez gâcher votre vie en traçant des lignes ou vous pouviez vivre votre vie en les franchissant. Néanmoins, il y avait certaines lignes qui étaient beaucoup trop dangereuses à franchir. Et si vous décidiez d’en faire abstraction, de les ignorer et de passer outre, vous le faisiez à vos propres risques...

Dépasser ces lignes signifiait deux choses, l'appât du gain qui laissait sa voix silencieuse vous appâter, ou un sentiment de relâche, pour se sentir mieux dans sa peau et dans sa société. White Reaper n’avait choisi ni l'une ni l'autre, à vrai dire, il ne voulait que connaitre le monde qui l'entourait et y vivre en toute liberté. Pendant une période de sa vie, il a bien cru tomber amoureux d'une donzelle jusqu'à preuve du contraire. Regardant une bague sans pour autant lui donner une grande importance, un moment d'absence sans doute...Absence, absence. Un joli mot pour adoucir la brutalité d’une réalité – un doux euphémisme. Gouffre, abysse, néant auraient déjà mieux convenu. Le souffle d’un mort qui balayait la conscience d’un enfant par-delà du voile qui séparait deux mondes.

Inexplicablement mélancolique. Dans sa tête, Haven dialoguait avec les morts. Avec son frère et son amante… Il recevait en son cœur les baisers fantomatiques d’une illusion, d’un spectre du passé. Les paroles de celle et celui dont il s’était reconstitué une image étrangement exacte l’accompagnaient durant sa traversée des temps, son avancée vers un âge et une conscience supérieure ; un murmure perpétuel rythmait sa vie, en écho aux battements de son cœur, et de la tristesse qui pulsait en lui…Mais il n’était pas fou, juste plus récepteur que la plupart des autres êtres à des choses depuis longtemps oubliées.

A quelques pas de là, lamentablement étalé par terre, un homme était en train de mourir. La gorge ouverte, son corps s'agitait encore de spasmes tandis que le sang jaillissait en de grands bouillonnements de son cou tranché et sa main un objet contondant, une sorte de bâton ? Ou une arme en bois qu'il semblait tenir fermement. Quittant son monde de rêverie pour revenir à celui de l'agonie , Eldred sentit comme une présence hostile l'observant, sans pour autant réussir à connaitre sa nature et encore moins sa position. Pas un seul vrombissement haut perché d’une moche à l’horizon, c’était à en frémir les poules. Nouvelle recrue des Bone Collectors, il avait pu grappiller les échelons pour accéder au rang de bras droit du maître de cette dernière. Mais sans doute manquait-il encore d’expérience et pour cause ? Se faire surprendre en pleine nature afin de se faire enlever aussi facilement qu'un oiseau sans ailes était pour ainsi dire assez embarrassant.

Le voilà qui se réveille à nouveau, dans un endroit qui lui soit parfaitement inconnu, aux côtés de son chef ainsi que d'autres auras aussi lugubres que la sienne. C'est le manipulateur des mots. Chevelure d'ébène, parfum exquis, rêves grandiloquents. Ses yeux colorés d'un bleu irisé proche de la mer fleurée , où rien ne s'entremêlent de vie ni d’amer, sont deux lueurs sombres où se mêlent la mort et l’éther. A le voir marcher en silence, dénué d’émotion, simple monstre qui danse au bout de ses ambitions. Une main blanche, un regard de dément, un sourire machiavélique. Une Volonté sans limites. Il se redresse et traverse, la salle dans laquelle il était amené sans averse afin de marcher et observe, la beauté des lieux sans pour autant s'ôter, de l'esprit les objets dont il se sentait proche sans pour autant y être lier.

Attentif, il était, au discours du dit Raven aux doigts de fées. Puisque c'est ainsi qu'il l'avait qualifié. Regardant à droit, puis à gauche avant de déposer un œil hésitant sur les artefacts qu'il convoitait . Soutirant derrière son masque, il laisse chacun parler et s’exprimer avant de s'exclamer et dialoguer avec l'homme qui les avait convoqués.

▬ Voyez-vous cela ! La mort ou le Tchitchi ... que vous nous proposez... Pour ma part j'aimerai bien avoir une avance différente concernant notre paiement... Ma vie m'importe peu, l’ôter revient à réduire l'effectif de votre mission et je crois bien , que même si vous allez me dire le contraire , que cela pourrait vous gêner dans vos plans. Par conséquent, j'aimerai disposer de l'un des Yaos que vous avez dans votre possessions afin de donner un apport conséquent à notre mission. Qu'en dites-vous ? Pour des hommes de votre envergure, cette demande n'est en rien difficile à combler, non ?


Non pas qu'il se sentait au dessus de tout le monde, mais le petit nouveau des Bone Collectors, voulait un Yaos dont il se sentait très proche sans même en connaitre la nature. Un caprice sans doute qui n'aurait aucun impact sur la mission ou tout le contraire ?.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur démoniaque♣ Mage de rang A ♣
avatar

Administrateur démoniaque
♣ Mage de rang A ♣

▌Messages : 248
▌Jewels : 54158
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Mar 14 Fév - 14:25

Ouvrons doucement les yeux, prenons le thé mes chers agneaux, oh oui entrons dans la danse dés le réveil et allons déguster quelques douceurs sur une montagne de cadavres fumants, tous frais, tous chauds, ça vient d'être abattu les enfants ! Il est grand temps de dégommer ces fichues cloches qui font résonner le vide intersidéral de ma tête de dégénéré sanguinaire, et d'ailleurs...sont où mes cartes hein ? Et mes dés ? Qui est l'immonde bisounours qui a osé toucher à mon paquet ? Ouais je sais, j'ai des cartes tout le temps dans les mains, même sans paquet...mais c'est pas une raison nom de moi ! Dieu ? C'est qui ce nabot ? Mais qu'il aille se faire voir, je parie ses pouvoirs contre les miens aux dés et je vous parie que je gagne, qu'un amateur ce barbu pfeuh, modeste ? Navré je connais pas les trucs qui servent à rien. Bon où j'en étais ? Ah oui, je venais enfin de reprendre possession de ce misérable corps et commencer un bon barbecue d'autruche en toute discrétion quand...comment ça pas un exploit ? Mais vous savez les efforts qu'il faut faire pour cramer ces groupies de malheur...heu les cuir à point, sans que cela se sente dans cet igloo volant ? Nan mais c'est carrément un miracle ! Pour ça que je dis que le vieux ne vaut rien, fin bref, vive la bouffe et vive la viande, tout se recycle ? Donc tout se mange non ? Vla ma théorie ! Donc comme je le disais, je préparais une sublime viande...bah ouais elles ont leur utilité que là dedans ces autruches ! Quand d'un seul coup, une bande de mecs habillés en cuir sont venus s'incruster dans MA oui j'ai bien dis MA, car c'est MA CUISINE...A MOI...PAS TOUCHE...bref, je sais pas qui les a éduqués, mais les soirées sadomasochistes c'est pas à faire dans les endroits où on bouffe bon sang...quoique vu les gouts assez spéciaux de ces messieurs, ils se seraient bien bouffés eux même non ? Moi je veux bien les cuisiner, mais je préviens de suite, le cuir c'est indigeste et absolument immonde ! Mais vous savez le pire, c'est qu'ils ont essayés de me faire la peau cette bande de sadiques adorateurs du couteau à beurre ! Mais vous croyez quoi ? Je me suis battu comme un lion, non pas assez classe...un tigre ? Non toujours pas...un gorille...définitivement trop moche...une panthère ? Non trop cliché...je sais...je me suis battu comme...MOI ! Mais bon, à dix contre un c'est un peu juste, je sais que je suis pas mauvais, mais combattre avec une cuillère et une spatule c'est pas vraiment l'idéal au corps à corps, ben quoi...j'ai pris ce qui me tombait sous la main ! Mais bon je ne suis pas idiot non plus ! J'avais le timing juste parfait ! J'ai pris la bidoche, je l'ai foutu dans la sacoche accrochée à ma ceinture et j'ai foncé dans le tas avec mes armes redoutables...ou au rabais je dirais plutôt, mais bon vous auriez du voir leur tronche. Vous voyez souvent quelqu'un exécuter des attaques avec deux armes ? C'est pas évident, mais pour arriver à désarmer un mec avec une cuillère et parer avec une spatule, moi je dis sérieux...manquerait plus que je leur balance un poisson pour les aveugler et ça aurait été le pied, mais malheureusement...nous ne sommes pas vendredi...mais fuck ! Mais bon, malgré tout, en très bon joueur, n'est ce pas que je suis très bon ? Je les ais laissés gagner ces fourbes, j'en ai quand même mis trois hors concours c'est pour dire, un avait une cuillère dans le nez, l'autre la tête dans une casserole et le dernier a finit sur le grill ! Donc dans mon immense générosité, je me suis laissé exploser à coup de table sur le sol et visiblement laissé attaché, je suis trop gentil que voulez vous ?

Mine de rien, ça fait un mal de chien, j'entends les cloches, pourtant c'est pas encore pâques non ? J'ai dormi tout ce temps ? Je vous préviens...je veux mes chocolats ! Bon où qu'on est ? Endroit bien space, lugubre, mais bordel...après le club des sadomasochistes on tombait sur les gothiques anonymes ? Mais c'est quoi ce merdier...j'espère que je suis pas resté endormi trop longtemps, ma viande ne doit pas refroidir, je sais que c'est une sacoche spéciale pour ce genre de choses mais faut pas abuser ? Ben quoi ? Vous vous êtes jamais dit de faire une sacoche permettant de garder la viande au chaud au cas où une bande de chieurs voudrait vous kidnapper pendant votre repas ? Mais sérieux ? Vous pensez à quoi ? Bon allez, bidoche viens à moi ! Mais c'est quoi encore ce truc...des chaînes ? Mais c'est qui l'abruti qui a fait ça ? Non mais faut tout lui apprendre, pour saucissonner la viande on prend pas ce genre de matériaux...Si je tenais ce nain de jardin qui...oh ben il était plus grand que je le pensais...pas trop gros, pas trop maigre, un bon poids sans doute...non n'imaginez pas que je pars dans un délire yaoi, mais j'imagine la quantité de tourtes que je pourrais faire avec un machin pareil ! Raven hein ? Je savais que ce mec avait une tronche de pigeon, bon un piaf ténébreux certes, mais un plumeau quand même ! Hum, voyons voir...et si on faisais du corbeau à la broche ? Nan y a mieux comme recette ! En plus c'est qu'il cause ce type...Non je reformule, c'est pas un corbeau, c'est un fucking perroquet ! Fric, bidoche à gogo et casser Ryuu et papa...attend il veut que je trucides la rose ? Mais il a pas fumé lui ? Je sais pas ce qu'il prend mais je veux la même chose ! Sans compter qu'il veut que j'affronte papa gâteau ? Mais il a vraiment une case en moins ce type...Bon c'est soit ça, soit la mort...plus bouffer de viande ? JAMAIS ! Bon je suis certain que l'autre va finir par se réveiller et trouver une solution, donc je marches ! Tiens j'avais pas remarqué, la bougie aussi est là ? Okay, ça veut dire qu'on va devoir faire une pause vomitive toutes les trente secondes, au moins on aura le temps de les ralentir. Bravo Koji ! Mine de rien t'es plus futé que je pensais, qui aurait cru qu'une pouce de soja comme lui aurait pu avoir un plan aussi utile tout en étant simple, moi je pensais qu'il faisait juste son intéressant. Et c'est qui les deux autres...ah mais c'est l'autre allumé du haut de forme que je veux toujours transformer en Vere laqué ! Quant à l'autre...ben je sais pas, trahison prévue ? Bah on verra bien.

Je bailles, non je dis que je bailles le piaf, sinon tu vas pas le remarquer, alors tonton tu me rends tout de suite mon paquet et après j'accepte ta mission ! Voila, c'est bien le plumeau tu apprends vite. Brave garçon.

Ouais il me fait un regard de tueur, moi je vous dis...et alors ? Je m'en fous, j'ai mes cartes les mains libres, donc je peux sans problème sortir mon assiette en carton, mes dagues...ah je les avais tiens, j'aurais pu les utiliser au combat...oups ? Et bien entendu la bidoche d'autruche, sur ce les gars, moi je vous dit...bon appétit et vive la viande !




~ Co Fondateur ~ Maître du Jeu ~ Grand Manitou des fiches techniques ~ Roi des PNJs et de la modestie ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♦ Mage de Rang C ♦
avatar

♦ Mage de Rang C ♦

▌Messages : 179
▌Jewels : 41828
▌Date de naissance : 18/06/1991
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Mer 22 Fév - 22:00

Bordel ce que ça fait du bien ! Ca faisait combien de temps que je n’avais pas utilisé cette salle de sport ? Franchement ? Je ne m’en souviens même pas. Juste que j’avais l’impression qu’une éternité s’était écoulée depuis mon dernier passage là-bas. Altères, abdos, course, développé couché… Tant d’exercices que je n’avais pas faits depuis un moment. Trop longtemps même ! Sérieusement, pourquoi j’ai pris autant de temps avant de repasser par ici ? Les femmes ? Non pas vraiment, c’est pas comme si j’avais eu aucun rencard mais … Si ! Des sorties entres amis ? Mouais… Pas avec le peu d’amis que j’ai… Bon… Bah là je vois vraiment pas alors… Reste plus que les missions. Bonne excuse ? Alors on va dire que c’est la faute aux missions. Mais en même temps, les missions apportent l’argent qui me permet de manger à ma guise donc on va éviter de s’en plaindre. Bon, toujours est-il que cette petite séance de sport m’a fait du bien. Et après l’effort, le réconfort ! Un bref passage dans ma chambre pour une bonne douche avant de foncer manger un petit truc.

Sur le chemin vers ma chambre, j’ai pas arrêté de penser à toutes les bonnes choses dont je pourrais m’empiffrer. Des gâteaux, des bonbons, du chocolat… Trop de choix mais aussi trop de calories… Et puis on s’en fout, je venais de bien bruler la graisse, j’ai bien le droit de refaire le plein ! Bon, d’abord faire disparaitre cette odeur de transpiration. Course folle dans les couloirs du palais, arrivée rapide dans ma chambre, déshabillage encore plus rapide et saut dans la douche. Bonheur total. Là on ne peut rêver mieux ! Voilà un autre avantage au sport : on apprécie d’autant plus l’eau chaude qui perle sur son corps ! Oh ce que c’est bon ! Franchement y’a rien de mieux sur Terre. Enfin je n’ai rien goûté de meilleur qu’une bonne douche après un entrainement. Mais je suis encore jeune et qui sait ce que l’avenir nous réserve non ? L’important, c’est de bien se laver le corps et les cheveux. J’ai pas arrêté de me répéter ça pendant les 20 premières minutes, restant figé sous le déluge. Mais j’y peux rien, premièrement je ne paye pas l’eau chaude – enfin pas directement noté sur la facture quoi – et en plus je suis crevé et j’aimerais laisser à mes muscles le temps de se détendre – Enfin, je fais toujours ça mais bon, pas la peine d’en faire tout un plat. Bref, pourquoi je vous raconte ce que je fais sous la douche moi ? J’espère ne pas avoir été trop loin… Laisser l’eau coulé, rien glander … Ouais c’est bon, j’ai pas encore dit de conneries. Après tout ce que je fais dans cet espace privé ne regarde que moi non ? Que je me douche vite ou lentement, ma façon de me laver ou alors si je me tou… STOP ! J’allais en dire trop. Bref, après ma douche, séchage et habillage en vitesse. Jean noir, chemise blanche, pompes blanches et … Et c’est tout.

Sortie de la guilde, besoin de prendre l’air. Pour une fois que l’on ne survole pas Mulfass, il faut bien en profiter non ? Et bah j’aurais mieux fait de rester tranquillement dans mon lit. Non mais on n’a pas idée d’empêcher une panthère de prendre un temps de repos bien mérité sur la terre ferme, au soleil qui plus est. Non mais franchement, pourquoi est-ce qu’ils sont venus ? Et à dix en plus ! Le jour où la fatigue joue le rôle de boulet… Ils ont vraiment bien choisis leur moment. Bon, faut se lever et faire face. Je sais qu’à 10 contre un je suis pas mal handicapé – ouais, j’ai aucune chance je l’avoue – mais on ne s’en prend pas impunément au lieutenant des panthères. Une jambe puis l’autre, bien épousseter son jean, on combat toujours avec classe quand on est une bête féroce. Remonté ses manches, placé la flamme violette et … FONCER ! Un coup placé, un reçu, deux dans le bide, mon genou dans ses boules et 3 dans ma gueule. Je tombe ? C’est pour mieux me relever ! Je saigne ? Là par contre, ça va pas le faire. Ok j’ai déjà vu pire... Mais j’étais sous dopant à ce moment-là ! Bordel, pourquoi j’ai pas une autre dose de ce remède miracle du roi ? Bon, il faut tenir ! Penser à autres chose… MAIS A QUOI ? Raaah ça m’énerve ! Je vais quand même pas m’étaler pour si peu non ? Résistance ! C’est ça mon corps ! Lève la tête, sois fier ! Déchire-les ! Esquive cette droite ! Attention au genou ! Aïe ! Dommage, retente ta chance et …

Bordel… Pourquoi j’ai mal au crâne ? Qu’est ce qui s’est passé juste avant ? Trou noir… Ne me dites pas que… Même à autant contre moi, ils ont été obligés de m’attaquer dans le dos ? C’est pas possible ! Aucune fierté ! Enfin bon, le plus important maintenant : savoir où je suis. A priori, plus dans ma belle prairie pendant ma sieste… Bon premier coup d’œil : c’est vachement actif ici ! Des lettres magiques qui volent dans les airs, des gravures au sol, des tables remplis d’objet qui semblaient tous plus utiles les uns que les autres. Rangés s’il-vous-plaît ! Le désordre n’est pas acceptable en de tels lieux ! Que dire de plus ? Ah oui, la salle est immense ! J’ai du mal à voir les murs ! Et ma tête qui me fait souffrir… Et pas de médecin, bien sûr !

Et bien c’est trop vite parler, une aura sombre s’approche. A voir la gueule du type – enfin si on peut dire ça comme ça, après tout, on ne voit que son sourire et sa peau pâle ressortir face au noir de ses cheveux – c’est le boss des boss. C’est lui qui commande ici ! Enfin bon, je comprends les sous-fifres… Si j’ai moi-même du mal à résister à cette aura, comment pourraient-ils tenter, ne serait-ce que penser, combattre cette superpuissance ? Bah tiens, voilà que mon mal de crâne se fait la malle. Est-ce que je lui dois ? Et bien merci ! Mais il continue de m’effrayer… C’est malsain ce style ! Il prend la parole ? Pas de panique ! Ecouter ce gars et ne pas faire de connerie… Il n’a pas l’air très … Amical et j’ai pas plus envie que ça de gouter de sa lame. Raven ? La Triade Perdue ? Et bah … Il blague pas ! 400… 400… 400 000 JEWELS ! Ca fait une coquette somme tout ça ! Voler des données, détruire un laboratoire et massacrer des gens ? Et bien je peux volontiers faire les 2 premiers actes mais pour ce qui est du dernier… Je vais avoir quelques problèmes. Se battre contre Ryuu et trois autres mages blancs ? Là aussi ça pose un petit problème, si possible j’aimerais tâter un de ceux qui m’est inconnu… Le duc de Bachia serait contre nous aussi ? Muzai ne serait surement pas d’accord que l’on s’élève contre lui… Si seulement il était là, il saurait quoi faire… Tiens d’ailleurs, je vais faire cette mission seul ? Un petit moment, c’est pas logique là… Un autre coup d’œil autour de moi. Muzai et le maitre des clowns sont là. Et il y a même un dernier mec inconnu… Je les ai raté tout à l’heure ? Je devais être vachement sonné quand même. Bon donc mon Roi était de la partie. Comment va-t-il réagir ? Tout ce que j’ai à faire était de le suivre de toute façon. Je ne peux pas le laisser seul. C’est décidé, je vais poursuivre cette mission ! Et puis de toute façon, j’ai pas réellement envie de crever.


« Une mission assez dans mes cordes, j’accepte le deal ! »

Bon bah c’est parti pour une petite sortie avec le Roi, en tant que lieutenant, mon devoir est de veiller sur lui. Bien qu’il me mette ma rouste quand il le veut… Voilà, je dois devenir plus fort pour mieux assurer mon rôle… Je suis pas prêt de le lâcher d’une semelle pendant toute la durée de la mission !




Salamèche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21378
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Mer 29 Fév - 17:43

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21378
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Jeu 22 Mar - 12:38

Il y a une règle d'or, une règle de survie même, lorsque l'on fait affaire avec la triade perdue, ne jamais demander plus que ce qu'ils proposent eux, du moins pas devant les trois chefs des différentes partie de l'organisation. Hormis le plus connu des dirigeants, Snake, un véritable malade contrôlant tout le marché noir et tout ce qui avait un rapport avec le commerce, les maitres du crime n'étaient pas des spécialistes du marchandage. Avec eux, c'était soit leurs "clients" acceptaient l'offre proposée, soit ils mourraient, il n'y avait pas de chance de survie, rentrez dans le yin et le yang ou rendez votre dernier soupire, c'était un bon résumé de leur méthode de fonctionnement. Haven Eldred, second de la guilde Bone Collectors allait l'apprendre à ses dépends, du moins c'est ce qui aurait du se passer. Mais à peine eut il le temps de voir la main de Raven se poser lentement sur son épée, qu'un bruit de canne frappant sur le sol se fit entendre dans la pièce et tous les employés de la triade cessèrent leurs activités et s'agenouillèrent en ligne devant une ombre. Tremblement de la part du corbeau, lâchant immédiatement son arme et s'agenouilla à son tour devant...un gamin. Il n'avait qu'à peine quatorze ans, habillé de riches habits noirs, dont un haut de forme devant être en modèle unique, des gants tout aussi noirs que le reste et une canne sombre avec comme poignée une tête de mort réduite pour les besoins de la main de l'enfant. Cache oeil sur l'oeil droit, créant ainsi plus d'un questionnement, vu que cela ne cachait certaiment pas un simple accident, mais bel et bien quelque chose en rapport avec un pouvoir, on pouvait en sentir d'ailleurs un millième de cette puissance s'en échapper, expliquant pourquoi le tant redouté Raven tremblait devant ce gosse. Le seul oeil qui pouvait être visible était d'une couleur rouge sang effrayante avec une pupille reptilienne, ou un oeil démoniaque pour faire plus simple. Dans la même logique on pouvait facilement deviner que les ongles de l'enfant, cachés sous ses gants, étaient naturellement noirs. Ce gamin n'était vraiment pas inconnu de toute personne se renseignant un peu et son nom n'était jamais vraiment prononcé à voix haute, de peur que ce dernier l'entende, vu que ce petit sadique était le maitre de l'information, personne n'arrivait à rivaliser avec lui sur sa collecte aussi rapide, que ce soit dans le monde visible, dans l'ombre ou même dans d'autres plans d'existence comme le plan démoniaque. Ce n'était autre que le comte de Xiaoshi, Akumatsuki Hakairyoku ou le noble le plus intouchable d'Acarya, protégé par le Conseil des mages, craint par Shadow's Circle et soutenu par la triade, mystère qui venait enfin d'être percé à jour, même si tout le monde s'en doutait...Hakairyoku n'était autre que le formateur des trois autres chefs et par conséquent, le vrai maître de l'organisation. Claquant des doigts, toute la triade s'activa à nouveau pour leurs activités et un simple mouvement du regard fit hocher la tête de Raven, s'eclipsant un moment pour le laisser seul avec ses invités, prenant la canne que lui lança le comte au passage. Parlant d'une voix douce et créant un charme d'origine surnaturel, le garçon ne put qu'applaudir l'audace des mages présent en ces lieux.

Je vous prie d'excuser le caractère explosif de mon subordonné, ainsi donc vous désirez un yao monsieur Eldred ? Mais bien entendu, nous pouvons entamer sans plus attendre les négociations, mais dites moi...Pourquoi vous donner plus que nécessaire alors que nous savons parfaitement que votre guilde essaie depuis passablement de temps de s'allier avec nos rivaux, une guilde sombre dont vous ignorez le nom mais que vous semblez rechercher activement ? Peut être pour ne pas avoir à nous avoir dans les pattes en entrant dans un marché noir rival ou alors concernant monsieur Arha, pour obtenir une magie implantée. Mais peut être que vous l'ignoriez Haven ?

A peine sa phrase fut elle terminée, que Veredraun disparut de sa chaise, ne laissant à sa place que quelques plumes noires, semblables à celles d'un corbeau. Le pouvoir de Raven avait fait son oeuvre, mais personne n'avait vu ce dernier, où était passé le maitre des Bone Collectors ? Retirant son gant droit, laissant clairement apparaitre ses ongles noirs, preuve que ce gamin n'avait vraiment rien d'humain, Akumatsuki tendit la main sur la chaise vide et en un instant, cette dernière disparut sous d'intenses flammes noires, une magie plus corrompue que jamais, ne laissant strictement rien, pas même des cendres et créant une chaleur sans nom pendant quelques secondes. Puis claquant des doigts, il fit apparaitre une chaise faite d'un métal noir et s'assit dessus en joignant ses mains, afin de mieux les observer.

Ryuuketsu, quant à vous, dans mon intéret je ferais mieux de vous faire disparaitre définitivement, il existe certaines armes pouvant détruire les démons voyez vous. Mais je vais prendre le risque de vous surveiller dans cette mission pour l'atteindre "lui". Akio, je sais que pour vos principes, vous allez tenter de nous trahir, ainsi je devrais vous massacrer aussi et même me charger moi même de cette affaire, sous une autre apparence bien entendu. Mais je vais vous permettre de vous en sortir vivant, de même qu'Arha, si cette mission est accomplie, il serait dommage que vos frères et soeurs se retrouvent sans vie à votre retour de trahison n'est ce pas ? Eldred, ma position est claire, vous n'aurez rien d'avance, mais si vous le désirez...nous pouvons négocier la récompense de fin de mission, un yao...mais de quel type ? Si vous réussissez, nous ferons sortir Arha de son isolement ou alors nous l'éliminerons suivant votre...ambition monsieur le second de la guilde Bone Collectors. Mais dans notre interet commun, il vaudrait mieux trouver un arrangement commun, vous ne pensez pas ? Ah...la triade n'est pas composée uniquement d'humains, c'est une chance que nous vous offrons, comme vous pouvez le voir...nous passer de quelques éléments perturbateurs n'est en aucun cas un problème. Vous avez cinq minutes pour réfléchir.

Remettant ses gants en se levant, le siège métalique devint liquide et s'évapora, sans la moindre odeur, comme si il n'avait jamais existé, tandis qu'en tendant la main, sa canne revint immédiatement vers le comte, comme si elle avait été attirée par une sorte de télékinésie. Les saluant d'un mouvement de son haut de forme, il leur laissa un certain temps pour se décider et revenir par la suite. Ils pourraient négocier un prix de fin de mission, mais il était évident que demander plus en avance, serait absolument impossible. Mine de rien ils étaient tous entre les griffes de cet homme...ou plutôt démon...qui ne semblait vraiment pas appartenir au même groupe que Muzai...qui semblait être en bas de l'échelle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 21378
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   Sam 31 Mar - 21:38

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La folie du Fantôme [MAGES NOIRS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mages noirs [10/16 disponibles]
» [Mission] Mages Noirs.
» Un mage noir cherche un RP
» [Mage] Mages Noirs de Quildem, sorciers de Quildem
» Un mage noir, deux mages noirs, trois mages noirs (Dimitri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: Autres Lieux de Xiaoshi-