Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

La folie du fantôme [MAGES BLANCS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administrateur démoniaque♣ Mage de rang A ♣
avatar

Administrateur démoniaque
♣ Mage de rang A ♣

▌Messages : 248
▌Jewels : 57568
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Mer 1 Fév - 12:37



C'était rare de voir une telle animation dans la guilde des loups, Crescent Wolf, mais aujourd'hui n'était vraiment pas une journée comme les autres, après tout il était rare de voir des Silver Dragons chez les Crescent. Pourquoi un tel rassemblement ? Et bien car l'une des missions les plus importantes de ce temps allait avoir lieu et que les deux guildes ne pourraient que s'allier pour réussir. Le Conseil n'avait pas réellement donné d'explications, indiquant simplement dans une lettre que tous les mages intéressés à sauver des centaines de vies devraient se rendre au Quartier Général des Crescent Wolf et que c'était une situation d'urgence. Le plus inquiétant fut tout de même leur petite phrase en fin de lettre..."Pour vaincre le mal qu'est la Triade Perdue, nous allons leur opposer un mal encore plus effroyable..." Ainsi, personne ne savait vraiment ce qui leur attendait, tout ce que les mages blancs ayant acceptés la mission pouvaient savoir, c'était qu'un mage terrifiant risquait de venir les aider à contrer un véritable génocide. La réunion ayant eu lieu à midi, personne n'avait eu le moindre retard vu l'urgence critique de la situation, si le conseil ne pouvait pas envoyer le moindre conseiller ou agent et devait faire appel à un mage noir...c'était bien que la mission était totalement désespérée, il n'y avait pas besoin d'être très malin pour comprendre la chose. Par curiosité on pouvait se demander tout de même quel mage noir accepterait d'aider le conseil et surtout quel mage noir le conseil laisserait diriger une telle oppération, ils n'allaient pas tarder à le savoir et bien entendu...ils ne s'attenderaient sûrement pas à un tel personnage. Ainsi, alors que tout le monde attendait la fameuse arrivée du "mal effroyable", fixée à midi dix très exactement, personne ne fit attention à ce qui se passait juste derrière, plus exactement personne ne remarqua la porte de l'armoire s'ouvrir et un étrange individu en sortir. Bah oui, lorsque l'on attend un invité, on pense quand même qu'il va passer par la porte et pas par l'endroit où l'on stocke les assiettes ! Installant tranquillement une table sortie d'on ne sait où, une nappe, des plateaux rempli de pâtisseries et bien entendu du thé à gogo. Ne trouvant pas la chaise à son goût, l'étrange individu s'installa sur la table en croisant les jambes et dévorant quelques charmantes douceurs sucrées et fixa la scène de l'assemblée bien concentrée sur la porte. Pas la moindre aura, pas le moindre bruit dans tout ce qu'il avait fait, rien que pour sa discrétion ce type était carrément flippant. Non n'imaginez pas qu'il dissimulait son aura, on ne pouvait absolument pas sentir le moindre pourcent de cette dernière, c'était comme si il n'en avait pas...ou alors il était bien trop puissant pour que l'on puisse la sentir au niveau des jeunes mages blancs réunis en assemblée exceptionnelle. Finalement il prit la parole en faisant bien entendu sursauter tout le monde au même moment, ne s'attendant pas à cette situation...

Vous attendez quelqu'un ?

Quel homme étrange en vérité, habillé d'habits violets assez riches en guide de haut, par dessus l'on trouvait une longue veste blanche qui était posée d'une manière totalement négligée, épaule découverte donc, poursuivie ensuite d'un pantalon noir et de longues bottes blanches, ce type n'avait vraiment rien de normal, rien que dans sa manière de se vêtir. Et le spectacle n'était pas fini, sur son épaule on pouvait même appercevoir une poupée avec un énorme sourire, est ce que ce type était le fameux mage noir ou alors un véritable clown ? Cheveux blancs, teint de peau prouvant que le soleil ne l'aimait pas et qu'il le lui rendait bien, visage passablement jeune alors qu'il était sans aucun doute plus vieux que tous les mages présents réunis. Ses cheveux étaient arrangés dans un but précis, vu que l'on ne voyait pas son oeil gauche, moyen naturel pour avoir un cache oeil sans doute, surtout que son autre oeil était des plus effrayant. Un rouge profond, créant une sensation qui glaçait le sang et visiblement il devait encore se retenir pour ne pas paralyser de peur ceux qui avaient le malheur de croiser son regard, car oui...cet homme, cet être, n'était nul autre que l'inquiétant et si célèbre Duc Shitennou De Bachia, chef de la haute noblesse de Mulfass. Ce mage était l'un des plus célèbre de tout Acarya, respecté, craint, que ce soit dans son propre pays ou ailleurs. Qu'est ce qui l'avait rendu aussi connu ? Et bien sa prise de pouvoir en pleine guerre civile à Mulfass...d'après les rumeurs il aurait paralysé de peur les deux camps, d'un seul regard. Un simple coup d'oeil pour neutraliser des armées entières...sans compter le fait que les terribles généraux avaient demandés à cet homme de construire son manoir loin d'eux, par crainte du noble. Il était aussi particulièrement connu pour ses adoptions, comme l'ancien maître de Crescent Wolf qui avait disparut, Wakate Raiten mage noir maîtrisant la foudre et lié a une mystérieuse guilde, sans compter le maître des Black Panthers. Mais ce qui le rendait vraiment...suspect nous allons dire, c'était son comportement totalement imprévisible et le fait qu'il ne passait JAMAIS par les portes. Il sortait d'un placard, d'une table, de sous un lit, mais jamais...par la porte ! Posant la théière sur sa tête sans aucun problème, le duc savoura son thé en regardant avec un immense plaisir, l'incompréhension de tous ces mages qui devaient imaginer sans doute un mage un peu plus sérieux.

Allons sortez vos balais ! C'est pas dans cet endroit qu'il faut le ranger !
Roh, restes polie avec ces charmantes personnes qui nous ont invités.

Souriant, il sauta de son perchoir qu'était cette fameuse table, sans renverser une seule goutte de thé bien entendu, puis sortant une canne noire, avec quelques détails en or sur le haut, frappa le sol pour créer une véritable explosion magique tout autours de lui, sans dégâts mais du genre décoiffante. L'attention avait déjà été sur lui depuis tout à l'heure, sans compter que sa poupée venait de parler tout à l'heure pour décoincer un peu l'assemblée, ventriloque avec ça ! L'explosion créa une carte de Xiaoshi, ainsi que de nombreux images de scientifiques visiblement et une personne assez sombre que personne ne semblait connaître, les choses sérieuses allait pouvoir commencer. Passant sa main devant la théière, celle ci disparut soudainement et le Shitennou prit enfin la parole pour expliquer un peu ce qui le faisait venir en ces lieux.

Bien, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le duc Shitennou De Bachia, chef de la haute noblesse de Mulfass, ces titres sont barbants n'est ce pas ? Bref, cet incapable de conseil m'a demandé de vous aider à combattre la Triade Perdue. Si nous n'arrivons pas à Xiaoshi dans quelques jours, des centaines de scientifiques vont perdre la vie et tout leur savoir va disparaître, en résumé on doit tout simplement empêcher un génocide et sauver le précieux savoir du conseil sur Xiaoshi. Bon au passage on doit aussi sauver les pauvres gardes de la famille Iya qui vont sans doute se faire massacrer et également survivre pour toucher notre salaire bien entendu, pas comme si ces rats puants de conseillers allaient nous donner quoi que ce soit en avance. Notre ennemi se nomme Raven, un nom de code bien entendu, c'est l'un des trois chefs de la triade, responsable de tout ce qui concerne le militaire, en clair c'est un amateur du coupe chou à tout va. Venu spécialement faire cemassacre à la demande de Ghost, encore un surnom ridicule...responsable de tout ce qui concerne les recherches scientifiques, je crois d'ailleurs que deux d'entre vous ont déjà eu le malheur de tomber sur un de ses laboratoires. Contre nous, comme si Raven ne suffisait pas, nous aurons deux guildes noires, les Bone Collectors et les Black Panthers. Connaissant passablement les ptits chats ténébreux, je pense qu'ils jouent un double jeu afin de mieux détruire Raven lorsqu'il voudra tuer des innocents, mais jusqu'a ce qu'ils passent à l'action, il va falloir se méfier d'eux. Les membres de ces guildes sont Veredraun Arha, Haven Eldred, Koji Akio et Muzai Ryuuketsu. Je ne connais ni leurs capacités, ni vos pouvoirs respectifs, hormis Muzai bien entendu. Donc avant de se lancer plus en avant dans la joie et la bonne humeur...et de prendre le thé...si vous me parliez un peu de vous et de nos adversaires si vous les connaissez un peu plus, afin d'élaborer une "stratégie".

Bien entendu, il pouvait obtenir facilement ces informations par des moyens peu légaux, mais vu qu'il allait faire équipe avec des mages blancs, autant être "un minimum honnête"...et surtout leur permettre de participer activement à cette mission qui s'annonçait des plus amusantes !




~ Co Fondateur ~ Maître du Jeu ~ Grand Manitou des fiches techniques ~ Roi des PNJs et de la modestie ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 24788
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Mer 29 Fév - 17:36

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 1476
▌Jewels : 93417
▌Date de naissance : 05/07/1994
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 24

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Ven 2 Mar - 17:18

Silver Dragon était sans aucun doute la guilde la plus bruyante et "destructrice" qui existait au monde! Mis à part quelques uns, dès que des Dragon's se trouvaient en mission quelque part, au moins un bâtiment était détruit. Autant dire que les récompenses rapportées par les mages à la suite de ces mêmes missions étaient... relativement faibles. Ce qui n'était pas pour plaire à tout le monde... Notamment, un certain Akiro Pathfinder, illusionniste et général en charge de la division des embuscades des Silver Dragon's. Le jeune homme était littéralement furieux. Il marchait à grandes enjambées dans la rue, devançant largement le trio qui le suivait en tentant vainement de s'expliquer. Retournons un peu en arrière pour comprendre ce qu'il en résulte...

Quelques heures plus tôt

Akiro voulait faire une mission, et il se sentait dans un bon jour : il était prêt à supporter quelques uns des braillards qui composaient la majeure partie de la guilde, puisqu'ils voulaient partir effectuer la mission qu'Akiro avait choisie aléatoirement. Ils avaient insisté pour accompagner leur supérieur, puisque les trois membres du trio faisaient partie de la cinquième division, celle des embuscades. Akiro avait donc accepté la demande plus qu'insistante de ses subordonnés. Ils étaient donc partis effectuer la mission qui s'annonçait pourtant facile. Akiro avait décidé de rester en arrière pour voir les compétences de ses subordonnés. D'ailleurs... Cela faisait un petit bout de temps qu'Akiro n'avait plus organisé d'exercices surprises ou de tests. Cette mission pouvait être intéressante, finalement. Il déclara donc que le temps de cette mission, il ne serait pas leur général, mais un simple coéquipier. Il avait aussi refusé d'endosser le rôle de "responsable" de la mission et laissait cette responsabilité à un autre de ses coéquipiers, Max. En jouant le subordonné de Max, il pourrait mieux observer ses capacités.

La mission consistait à protéger un bâtiment d'un groupe de monstres. Akiro aurait eu sa stratégie toute prête pour s'occuper à lui seul de tout un groupe. Cependant, ici, ce n'était pas lui qui dirigeait. Il ne lui restait donc plus qu'à observer et, éventuellement, obéir... Il n'y avait pas de raisons que ça tourne mal, pas vrai?... Si? Alors autant se tenir près à reprendre le contrôle, au cas où. Mais logiquement, tout allait bien se passer... Max donna ses ordres, plaçant chacun des membres du quatuor à un point cardinal autour du bâtiment en question. Pas mal, bonne stratégie... Maintenant, exploiter les forces et faiblesses de chaque membre de l'équipe. Le côté le plus fragile et le plus soumis aux assauts était le côté sud. Il était donc logique que le plus fort soit envoyé là-bas, le plus faible étant envoyé à l'est, là où les assauts étaient le moins fréquent. Les deux autres seraient, sensément, répartis sur les deux autres points cardinaux. L'équipe était constituée d'un rang E, de deux rangs D (dont Max) et d'un rang B, Akiro. Donc, en toute logique...

-Bon, Akiro, tu vas à l'est, Anton, au nord, Gareth, à l'ouest, et je me charge du sud.

QUOI?! C'était quoi ce bordel? Pourquoi il devait se charger du coin le plus pourri?! Il avait fumé quoi, là, Max? Enfin, bref... Akiro alla se poster à l'est, mettant déjà un mauvais point à Max, car ce dernier avait mal réparti les forces... Enfin, restait à voir la suite du déroulement de la mission, mais tout indiquait qu'il allait devoir poireauter...

... Ou peut-être pas! Max appelait ses coéquipiers à l'aide. Il était attaqué par trop de monstres en même temps pour qu'il puisse tous les affronter... Akiro soupira. Allons bon... Il s'en doutait, après tout. Mais Max avait élaboré une mauvaise stratégie. C'était sa faute... Akiro décolla pour le rejoindre en vitesse. Maintenant, il reprenait la direction des opérations. Il était à nouveau le général de la cinquième division. En approchant de la scène, il vit qu'Anton et Gareth était à terre, K.O pour le compte. Quant à Max, il affrontait cinq monstres en même temps. Enfin, il tentait de les affronter, mais il était évident qu'il était en mauvaise posture... Akiro sortit Aleph et fouetta l'air. L'un des monstres s'effondra aussitôt. Mais un des autres attaqua Max, qui ferma les yeux.

CLANK

-Je suis déçu, Max... Ton test s'avère très mauvais... Tu étais pourtant bien parti en nous dispatchant. Mais tu as mal exploité les forces de chacun. En tant que responsable pour cette mission, tu t'es placé dans la zone la plus dangereuse, mais dans une bonne embuscade, c'est le plus puissant qui s'expose le plus au danger. En nous répartissant ainsi, tu t'es toi-même mis en danger avec des risques inutiles et, plus important, tu as mis tes coéquipiers en danger... C'est très mauvais tout ça!

Akiro termina sa tirade en rabattant son épée normale, tuant un deuxième monstre. La véritable force de ces monstres résidait dans leur capacité à attaquer en groupe. Seuls, ils étaient faibles. Mais là, ils attaquèrent tous Akiro en même temps, qui ne put évidemment résister longtemps, bien qu'il tentât de parer et d'esquiver tous leurs assauts le plus longtemps possible. Il fallait que Max l'aide le plus vite possible.

Tout à coup, tout explosa. C'était Max qui s'était dépêché d'utiliser sa magie pour venir en aide à son supérieur. Sauf que, dans sa précipitation, il avait été très... "silverdragonesque", c'est à dire qu'il n'avait absolument pas dosé sa magie. Autrement dit, en disant "tout explosa", ce n'était pas un doux euphémisme. Vraiment TOUT explosa. Y compris le bâtiment qu'ils devaient protéger. Lorsqu'Akiro se releva et s'épousseta en toussant, Max était presque fier d'avoir aidé son supérieur. Akiro lui fit signe de s'approcher, puis il lui infligea une taloche. Il était visiblement furieux,car son subordonné avec accumulé les bourdes. Et en plus, il allait devoir payer la réparation du bâtiment!

C'est pour cela qu'il avançait à grands pas furieux pour retourner dans la zone où la téléportation était effective. Il n'écoutait même pas les suppliques de Max, il voulait simplement rentrer le plus vite possible à la guilde, pour prendre une autre mission, EN SOLO!, pour se défouler un peu. Tiens, ça y est, ils étaient arrivés. Akiro activa la glyphe et se retrouva à la guilde. Il se dirigea sans plus attendre vers le panneau d'affichage. Une lettre attira son attention. Il s'en approcha. Et la lut. Bla bla bla, sauver des centaines de vie, bla bla bla, QG des Crescent Wolfs, bla bla bla, situation d'urgence, bla bla bla, "Pour vaincre le mal qu'est la Triade Perdue, nous allons leur opposer un mal encore plus effroyable...". Intéressant cette mission... Depuis l'épisode Gyaku, Akiro était primé par la Triade... Autant aller les emm*rder encore un peu, en sauvant des vies... Seul question : quel était ce "mal encore plus effroyable" que la Triade que le Conseil mentionnait à la fin de sa lettre? Le seul moyen d'en avoir la réponse était sans doute de se rendre sur les lieux... A quelle heure était le rendez-vous? Midi dix? Très bien, autant y être en avance. Quelle heure était-il? Onze heures vingt. Parfait, allons-y!

Il se redirigea donc vers les téléporteurs, puis entra les coordonnées correspondant à Foreslate, puis il se téléporta. Il réapparut au pays des Forêts, puis se dirigea vers le Quartier Général des Crescent Wolfs, la deuxième guilde blanche la plus populaire d'Acarya. Il n'y était jamais allé, cependant, il savait où elle se trouvait. Il pouvait y aller à pied, il n'était pas pressé...

*******

Il régnait une certaine agitation à la guilde des Loups. Mais en même temps, quelques Dragon's étaient présents, dont Akiro. Il était tellement rare que les deux guildes s'allient... La menace que représentait la Triade était vraiment importante... D'où le retour à la question que tous se posaient : quel était donc ce mal encore plus effroyable que la Triade? Quel mage, sans doute noir puisque effroyable, serait prêt à travailler pour le Conseil? Tout à coup, une voix retentit derrière les mages, leur demandant s'ils attendaient quelqu'un. Akiro sursauta et porta la main à son épée en se retournant. Il se retint de justesse de dégainer, puisqu'il ne savait si ce type bizarre était un ennemi ou non, et inspira un grand coup pour se calmer. Une fois calmé, il observa un peu plus attentivement l'homme qui était si discret que personne ne l'avait entendu arriver, mais garda la main sur le pommeau de son épée.

Ce type... Il lui disait quelque chose. Il l'avait déjà vu, c'était une évidence. Cet œil rouge, effrayant... Mais bien sûr! Shitemnou de Bachia, Duc de Mulfass, réputé pour sa prise de pouvoir en pleine guerre civile, selon les rumeurs, il avait arrêté deux armées d'un seul regard. Akiro comprenait mieux la notion d'un "mal encore plus effroyable que la Triade". Si un combat titanesque avait lieu, mieux valait se tenir éloigné...

Le Duc expliqua en quoi consistait la mission : sauver les scientifiques de Xiaoshi, ainsi que leur savoir, des manœuvres de la Triade, et venir en aide aux gardes de la famille Iya par la même occasion. La mission était menée par un prénommé Raven, responsable du côté militaire de la Triade, à la demande d'un certain Ghost, responsable de la section scientifique. Le Duc mentionna d'ailleurs que deux des personnes présentes s'étaient déjà confrontées à cette section... Deux? Laboratoires? GYAKU! Donc, Ren était là. Ah ben oui, tiens, Akiro ne l'avait pas vu. L'ange salua son ami d'un signe de tête en souriant, puis il reporta son attention sur le duc. Celui-ci donnait la liste des adversaires qu'ils auraient à affronter. Koji Akio, Haven Eldred. Deux parfaits inconnus pour Akiro. Muzai Ryuuketsu. Les chasseurs de primes ayant la mauvaise habitude de mettre toutes leurs cibles dans le même paquet (au sens propre comme au figuré), Akiro connaissait ce mage noir de réputation. Et enfin... Veredraun Arha. Le clown! Celui-là, Akiro le connaissait bien! L'ancien second de Kefka, qui avait pris sa place lors de la disparition du clown explosif...

Le duc demanda ensuite que chacun des participants à cette mission exceptionnelle parle un peu de lui et des adversaires qu'il connaissait, afin qu'ils puissent élaborer une stratégie. Stratégie? Akiro en était! Il s'avança et déclara :

-Enchanté, Duc Shitemnou de Bachia. Je me nomme Akiro Pathfinder, membre des Silver Dragon's. Dans la guilde, je suis en charge des embuscades et de la stratégie. Ma magie consiste en des illusions, tellement réalistes que les corps de mes victimes s'infligent eux-mêmes les blessures que je leur invente. Avec mon ami Ren Miryu ici présent, nous avons déjà été confronté à la section scientifique de la Triade en infiltrant le laboratoire d'une certaine personne... J'ai déjà eu maille à partir avec Veredraun Arha. Auparavant second des Bones Collectors, une guilde noire complétement folle, il occupe la fonction de maître depuis le départ du précédent. Sa magie est la manipulation des flux temporels, une magie perdue. C'est un mage complétement fou, irrespectueux et imbus de sa personne. Il est incapable de travailler en équipe... et ne m'apprécie pas particulièrement. En cas d'affrontement, il ne se mettra pas en avant, mais s'il me voit, les choses peuvent changer...

En débutant sa petite tirade, Akiro avait légèrement incliné le buste, saluant ainsi de façon presque ironique le Duc. Fidèle à lui-même en gros. Ensuite, il avait fait mine de regarder le noble dans les yeux, mais quelqu'un d'attentif aurait remarqué que son regard était légèrement décalé. Les rumeurs qui couraient sur ce regard effrayant étaient telles que l'ange n'avait aucune envie de les vérifier... Mais la mission venait de commencer.



Quand tu vois un ange... A quoi penses-tu?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nudiste du forumMage de rang C
avatar

Nudiste du forum
Mage de rang C


▌Messages : 145
▌Jewels : 74585
▌Date de naissance : 08/07/1991
▌Date d'inscription : 16/12/2011
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Ven 2 Mar - 22:50

Toute une cacophonie désordonnées se répercutant sur les murs. Le grand manoir des loups se voyait en cet instant emplit de monde et d'intrus. Ou plutôt d' alliés. La salle commune grouillait de vie dédiées à deux guildes qui se voyait, pour cette mission, signer un pacte. Crescent Wolf et Silver Dragon avait, certes jadis, une alliance tacite faisant que deux guildes s'entre-aidaient en cas de nécessité mais le fait que la demande vienne du conseil donnait aux faits une allure de contrainte. Et l'Ombre n'appréciait pas du tout cette situation bien qu'elle eut pris exactement les mêmes décisions. Depuis la balustrade sur laquelle elle était assise avec nonchalance elle contemplait la scène de ses pupilles disparates, un petit sourire tantôt narquois tantôt amusé aux lèvres. Narquois de par le piètre spectacle qu'offrait le conseil devant la Triade, chien la queue entre les pattes, quémandant l'aide de deux démons en pensant n'en flatter qu'un. Qu'ils étaient choux. Son sourire plus franc et tendre étant pour cette joyeuse bande prête à tout au nom de la justice. Guerriers aux nobles ambitions. Les longues jambes découvertes à l'exception d'un short d'un tissu rouge et de ses bottes de cuir souple se balançaient d'avant en arrière au rythme d'une musique imaginaire. Geste enjoué ?

Malgré tout une légère tension marquait subtilement son dos alors que son regard vigilant errait. Près à repérer la moindre esclandre et à la faire cesser dans l’immédiat. Pas que le fait qu'ils se tapent sur le tête était un problème mais des tableaux maîtres parsemaient les murs, veuillez ne pas y toucher, s'il vous plait merci. Une légère brise fit voleter sa chevelure d'encre alors qu'elle guettait portes et fenêtres. Leur invité se faisait désirer, maniant un suspense (oui oui, on dit suspense) subtil. C'est dans cette attente qu'elle se perdit dans ses pensées. Retraçant son parcours des plus étranges. Sortie des pensées d'un homme. Née de son sang et de sa magie. Puis errant à travers le monde, un brin perdue. Tantôt avide de découvertes tantôt nostalgique de son monde d'origine. Jusqu'à ce qu'on lui tende une main. Jusqu'à ce qu'elle devienne quelqu'un d'essentiel et d'important pour le fonctionnement des choses. Et elle était maintenant à la tête d'une des plus grande guilde blanche. Bien que son propre niveau la faisait tiquer. Sans être faible, elle voulait plus de puissance. Elle en avait besoin même. Pour elle, pour les autres. Un petit vacarme naquit dans la salle ou un étrange individus venait d'émerger.

Le Duc de Bachia. En effet, le conseil faisait fort. Mais d'où sortait-il ? Ce gars se téléportait ou quoi ? L'Ombre descendit de son perchoir d'un bond gracieux pour atterrir parmi les sien ou un de ses louveteaux lui offrit un sourire amusé. Si elle avait loupé le numéro de ventriloque, , elle ne perdit pas une miette du reste de cette représentation burlesque. Il avait l'air du genre... bavard. Un des mages envoyé par les dragons se présenta, provoquant aussi tôt une grimace de la demoiselle. Que de prétention. Si elle même avait un côté nombriliste, il se manifestait dans ses liens avec les autres, pas dans sa manière de penser. Mais ce lézard semblait persuadé que, ouh, attention, si le grand Veredraun (qu'il semblait connaître comme ça poche) le voyait le combat pouvait dégénérer en un instant déclenchant un pur carnaaaage (à prononcer d'une voix suraigüe). #Porte une cagoule et cesse de râler, on est pas là pour faire une ovation à ta réputation de par tes ennemis # Il y avait surement dans ses dires une part de vrai. Mais la forme l'agaçait prodigieusement. A croire que les discours pompeux du Duc et perché de ce fameux Akiro l'avaient légèrement irritée. Une main sur la hanche, l'autre le long de son corps, tout son être, de sa posture arrogante à ses vêtements bariolés en passant par ses sabres massifs croisés dans son dos, dégageait une assurance presque malsaine. Pourtant peu s'en fit ressentir dans son discours :

"Je suis Selemba. Ma capacité réside dans l'art du marionnettiste, je contrôle les corps et, si j'en prends possession, les magies. Et je sais bien que les haut placés se délectent à l'idée d'avoir leur petits secrets, malgré tout, étant donné que nous allons tous faire équipe, il serait judicieux que vous répondiez à votre propre question en nous tenant informés de votre magie..."

La question était justifiée. D'autant plus que l'information serait un facteur déterminant concernant cette mission Ajoutez à cela que l'Ombre refusait radicalement de se faire mener dans un strict rapport de domination. Ce fou pouvait avoir une puissance monstrueuse qu'il n'en demeurait pas moins que tout le monde ici allait avoir besoin de tout un chacun. Y compris cet orgueilleux irritant vu plus tôt. Quelques membres trainant dans la salle sourirent timidement. Reconnaissant bien là le côté grande gueule d'une véritable chieuse aux pulsions dominatrice. Qu'importe.



Je ne suis faite que de rêves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 58293
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Dim 4 Mar - 16:09

Encore une journée comme toutes les autres à la guilde Silver Dragon, les membres étaient toujours aussi… comment dire ? Explosif serait un terme un peu exagéré, quoique, cela allait parfaitement bien à certains caractères, je le pensais du moins. Depuis que la guilde avait été divisé en plusieurs divisions, les membres les plus bourrins s’étaient précipités dans celle consacrée à l’attaque, les plus intellects avaient rejoint celle des embuscades dont faisait mon frère de guilde Akiro, ceux qui préféraient assurer une retraite à l’aide de leurs magies défensives s’étaient réunis, les plus discrets qui savaient se dissimuler un peu partout s’étaient regroupés dans la division d’informations. La dernière était la mienne, celle des soutiens, tout mage capable de soutenir ou de soigner était sous ma responsabilité puisque j’étais le général de cette division, Ren Miryu, Dragon Slayer des cieux alliant soutiens, soins et attaque. Ces mages étaient considérés comme extrêmement faibles puisqu’ils avaient , pour la plupart, une puissance physique insuffisante sur un champ de bataille, personne ne voulait faire une mission avec eux et ils ne prenaient que des missions de bas niveau pour être certains de les réussir. Toutefois, ils étaient à présent très demandés, surtout par la division d’attaque qui se contentait de rentrer dans le tas sans se rendre compte des risques qu’ils encourraient, les soutiens leur permettaient d’améliorer leur propre utilisation de magie et les soins se faisaient nombreux après leurs assauts. J’étais assez fier de voir que des mages comme eux parvenaient à trouver enfin leur place, tout comme moi d’ailleurs, même si j’avais par moments du mal à l’admettre.

À peine j’eus le temps de le me lever et de sortir de ma chambre qu’un mage de ma division me demanda de l’aide pour utiliser sa magie, il avait un type de soutien assez spécial, il parvenait à partager sa propre force avec les autres. Son problème résidait uniquement dans le fait qu’il ne savait jamais trouver sa limite, ce qui était très néfaste pour sa santé. Il pouvait pallier à ce problème en augmentant sa propre endurance, mais la maîtrise restait essentielle, je lui conseillai donc d’utiliser sa magie sur moi pour qu’il puisse ressentir le changement dans son propre corps et je le fis répéter l’exercice jusqu’à ce qu’il soit capable de voir où se situait la transformation et comment la doser. Il me remercia et je pris congé pour rejoindre la salle commune. Pourtant, ce n’était pas fini pour moi, une mage spécialisé dans la guérison me supplia de lui donner des astuces, elle n’arrivait pas à refermer les blessures qu’elle soignait, ce qui rendait son travail incomplet. Je soupirai intérieurement, mais je montrais un sourire en la suivant jusqu’à l’infirmerie pour voir de quoi il retournait. Lorsque je vis le blessé, je me rendis compte qu’il ne lui restait que des égratignures, mais aucune n’était refermée et des perles de sang parvenaient à s’échapper. La voyant faire, je me rendis compte de son problème, elle voulait soigner l’intérieur de la plaie, sans penser à la surface, une fois le problème résolu, je voulus partir, mais je fus retenu par plusieurs personnes. J’entendais les problèmes de chacun fuser de tous les côtés et je sentais que je n’allais pas tenir encore longtemps dans cette position. La colère monta et je fis souffler un vent circulaire qui les fit reculer d’un bond tout en déclenchant des regards surpris de leur part. Je n’étais pas leur professeur, j’étais leur général, ils étaient largement capable de trouver le moyen de palier leurs problèmes, même s’ils devaient s’aider les uns les autres. Ce fut sur ses paroles données, avec une voix légèrement irritée dont le ton était haussé d’un cran, que je partis d’un pas vif, les laissant bouche bée.

Je finis par arriver enfin à la salle commune et je me précipitai sur le tableau des missions avant d’en voir une de mon niveau. Il s’agissait d’une situation d’urgence qui requérait l’alliance des deux meilleurs guildes blanches d’Acarya pour sauver des vies et affronter la Triade. Tiens, tiens… Encore elle, décidemment elle n’avait pas fini de croiser ma route celle-là. Je notai que le lieu de rendez-vous était au quartier général de Crescent Wolf, j’y verrai peut-être Ken, mon homonyme des mers; notre alliance avait particulièrement bien fonctionnée et s’il faisait partie des participants, nous pourrions recréer notre duo. Sans attendre, je vérifiai l’heure et je remarquai qu’il me restait une demi-heure, ce qui était largement suffisant, je fonçai dans la salle des téléporteurs avant d’atterrir en un seul morceau dans la forêt de Foreslate.

Une fois arrivé là-bas, je remarquai deux choses: la première était que Ken ne ferait pas partie du lot, à mon grand regret, la deuxième était que certains Dragons avaient déjà répondu présents à la mission. Encore énervé par ce qui s’était passée, je restais dans mon coin pour éviter de paraitre trop répulsif alors que ma nature était le contraire. Personne ne me vit et je ne vis personne également, j’étais plongé dans une sorte de méditation tout en attendant que la mission commence. D’après ce dont je me rappelait de l’affiche, le Conseil était prêt à faire appel au mal pour lutter contre ce mal, ce qui signifiait qu’un mage noir allait dépêché pour nous venir en aide, même si je n’avais aucune idée de qui cela pouvait être, je le découvrirai bien au moment donné. Alors que j’identifiai les gens par leur odeur pour me familiariser à leur présence, notant qu’Akiro était présent, je sentis une nouvelle odeur apparaitre et je levai la tête en même temps qu’une voix demanda si nous attendions quelqu’un. Je vis de suite de qui il s’agissait, rien qu’avec sa question, il avait capté l’attention de tout le monde et certains devaient se demander s’il était sérieux. Il était assis sur une table qui était apparue de nulle part en train de déguster des petits gâteaux accompagné d’un thé. Je grimaçai. Non pas parce que ses vêtements étaient d’un couleur originale, que ses cheveux et sa peau étaient blancs, que son comportement était plus qu’étrange et que sa poupée parlait - ou qu‘il avait des dons de ventriloque, ce dont je doutais - mais plutôt parce qu’il avait réussi à dissimuler sa présence jusqu’à ce moment, même mon odorat n’avait pas réussi à le capter rapidement ce qui me donnait un mauvais point. Tous ses gestes étaient d’une précision impressionnante, il avait sauté de la table sans faire osciller la théière qu’il avait posé sur sa tête, ce qui montrait une parfaite maîtrise de son corps. Il frappa le sol de sa canne et l’impact nous souffla avec la puissance d’une petite explosion, puis une carte se dessina ainsi que d’autres motifs, mais mon attention se reporta sur ce qu’il disait. Il résuma la situation qui était loin d’être excellente et lors de l’allusion au laboratoire, Akiro se tourna pour me saluer d’un sourire que je lui rendis tout en étant attentif. Le duc donna la liste des ennemis présents en plus de la Triade venant des deux guildes noires les plus connues; Koji Akio, Haven Eldred, Muzai Ryuuketsu et Veredraun Arha. À part le dernier, je n’avais vu aucun d’entre eux, même si le nom de Muzai était connu dans le monde des mages noirs, aussi, je ne pouvais apporter aucun renseignement sur eux. Akiro se lança dans une tirade qui lui ressemblait bien, rapide, franche et légèrement hautaine, il expliqua également implicitement notre altercation avec Gyaku dans un laboratoire de la Triade tout en me présentant par la même occasion. Lorsqu’il s’arrêta, je décidai de prendre la suite, mais au moment où j‘allais m‘avancer, je fus arrêté par l‘intervention de d‘une dénommée Selemba, d‘après ce que je savais, il s‘agissait de la maître de cette guilde. Elle expliqua en quoi consistait sa magie et je devais avouer qu’elle était véritablement d’un autre genre de ce que j’avais connu, la manipulation des corps et des magies incluses, voilà qui donnait froid dans le dos dans les mains d’une experte en la matière. La dénommée Selemba finit par demander à ce que le duc donne également la nature de sa magie pour que nous puissions être au courant, après tout, elle avait raison, si nous voulions être sur la même longueur d’onde, il nous fallait savoir précisément de quoi il était capable.

_ Comme vous l’avez compris, je m’appelle Ren Miryu, je suis… le Dragon Slayer des cieux. Ma magie se spécialise dans le soutien de vitesse et les soins, néanmoins, contrairement à d’autres médecins, je suis également capable d’utiliser la magie des Dragons pour attaquer. Je peux manipuler n’importe quel courant d’air, mais pas à grande puissance, même si aucune technique à base de vent ne pourra me blesser. J’ai également un moyen efficace de me défendre au besoin sur des offensives à distance, les coups physiques sont les seuls que je craigne véritablement. J'ajouterai que je trouve également juste que nous sachions à quoi nous en tenir venant de notre part, si nous voulions vraiment avoir une bonne stratégie.

J’étais parvenu à le dire sans aucun hésitation, enfin presque, mon statut d’enfant de Dragon m’était encore difficile à avouer, mais je ne devais pas craindre ceux qui allaient devenir mes alliés pour le temps de cette mission. J’avais également tut la véritable nature de ma défense puisqu’il s’agissait de Sora, mon Guardian Yao, je ne voulais pas que mes alliés connaissent tout de moi, juste qu’ils sachent ce dont j’étais capable de faire. L’existence de Sora devait rester secrète d’après moi et je ne l’utiliserai que si un cas d’extrême urgence se faisait sentir et pas avant, cela me permettrait de compter sur l’effet de surprise pour perturber mon adversaire et frapper un grand coup.


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 24788
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Lun 12 Mar - 14:08

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ Maître du Jeu totalement dérangé ★

▌Messages : 22
▌Jewels : 24788
▌Date de naissance : 01/12/1990
▌Date d'inscription : 09/02/2012
▌Age : 27

MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   Sam 31 Mar - 21:33

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La folie du fantôme [MAGES BLANCS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La folie du fantôme [MAGES BLANCS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» Fiche sur les Mages Bleus
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: Autres lieux de Foreslate-