Bonjour à toutes et à tous, Je vous rappelle qu'il est inutile de me contacter
par MP sur ce forum pour toutes questions en rapport avec celui-ci puisque ce dernier est fermé de façon
définitive. Néanmoins, nous vous invitons à nous rejoindre sur Fairy Tail Rebellion qui est ouvert
depuis 1 an et demi maintenant.

http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum
http://www.fairytail-rebellion.com/forum


Bonne continuation à tous et merci encore d'avoir partagé cette aventure avec nous.
Ryuu .

Partagez | 
 

Rencontre entre DS [Ren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Rencontre entre DS [Ren]   Jeu 12 Jan - 19:03

La journée s'annonçait magnifique pour la ville de Coast City. Le soleil était bien haut dans le ciel et il n'y avait pas un seul nuage à l'horizon. Les doux rayons du soleil réchauffait l'atmosphère et faisait scintiller la ville. Par cette journée magnifique, la ville portuaire était en pleine activité. Un peu partout, les habitants et les habitués vaquaient à leur occupation. Certains travaillaient, se divertissaient ou faisaient quelque chose d'autre. Bref, c'était une journée dont il fallait profiter. Il y avait cependant une exception à tout cela. Elle se situait dans une petite maison à proximité du quartier marchand. Dans une maison modeste, une femme dans la cinquantaine faisait les cent pas. Elle était à la fois troublée, stressée et anxieuse. Alors qu'elle continuait de se torturer l'esprit, quelqu'un vint frapper à la porte. La dame s'y rendit aussitôt et ouvrit la porte. Elle se retrouva face à un jeune homme. Le jeune homme la dépassait d'une bonne tête. La femme commença à analyser le nouvel arrivant du regard. L'arrivant avait une longue chevelure noire, des yeux gris et il portait des vêtements noirs, ainsi qu'une paire de botte noire. Le concerné ne dit rien pendant un moment, laissant la femme le regarder attentivement. Il se décida cependant à rompre le silence au bout d'une minute.

-Bonjour, vous êtes Cindira Longlaid?

-En effet. Vous êtes les mages de Crescent Wolf?

-Oui madame. D'après ce que j'ai pu constater à ma guilde, vous demandez l'aide d'un mage pour retrouver un objet précieux que vous avez perdu. Toutefois, il n'y avait pas plus de détails. Alors, de quoi s'agit-il exactement?

-J'ai perdu un anneau familial. Il est transmis dans ma famille de génération en génération et ce depuis très très longtemps. Je veux que vous le retrouviez, car il a évidemment énormément de valeur sentimentale. C'est pourquoi j'ai fait appel à votre guilde.

-Aucun problème pour moi de rechercher votre anneau. Toutefois, si vous voulez rendre la tâche plus aisé, il me faudrait connaitre l'apparence de votre bijou. Si vous avez également une idée de l'endroit où vous l'avez perdu, ce serait très utile.

-Je sais très exactement où je l'ai perdue. Quant à la reconnaissance. J'ai ce qu'il vous faut.

La dame pointa un tableau au-dessus de sa cheminée. L'image du tableau représentait la propriétaire des lieux. Elle se tenait les bras croisés et à son auriculaire gauche, on pouvait voir un petit anneau en argent. D'étranges symboles étaient gravés sur l'anneau. Ken mémorisa mentalement les traits sur l'anneau. Puis, la dame commença à lui montrer le chemin. Le dragon slayer suivi sa cliente sans dire un mot. Le chemin qu'elle pris les emmena jusqu'à l'un des nombreux quais de la ville portuaire. La dame s'arrêta à proximité du quai et pointa le côté gauche de ce dernier, du bout du pouce.

-Alors que je marchais sur le quai pour allez voir un ami marchand, j'ai glissé et je suis tombée. Mon anneau a glissé de mon doigt et il a roulé sur le quai avant de tomber à l'eau. Bref, il faut plonger pour aller le chercher.

-Si vous voulez mon avis, ce problème est dû uniquement au fait que votre anneau est trop grand ou bien que vos doigts sont trop lisses. Si c'est l'anneau, alors fait le ajuster par un orfèvre. Si c'est votre doigt... aucune idée.

-Peu importe. J'ai bien demandé de l'aide, mais comme la profondeur est d'environ trente mètres, personne n'a pu le récupérer. Je me suis dit qu'un mage avait de meilleures chances de réussir, on dit partout que les vôtres sont plus résistant que la moyenne des gens.

-Donc, il vous faut un mage, là où des types nageant comme des pierres ont échoué. Au fait, pourquoi trente mètres de profondeur pour un quai? Je ne suis pas un expert dans le domaine nautique, mais il me semble que ça fait beaucoup.

-Ce quai est destiné à accueillir des navires marchands très lourds.

-Je vois. Bon autant commencer maintenant.

Sans ajouter un mot, Ken sauta à l'eau. La dame resta où elle était sans bouger un muscle. Elle attira rapidement l'attention d'un vieux marin.

-Un problème, ma petite dame?

-Non, non. J'ai engagé un mage pour qu'il aille chercher mon anneau familial qui a coulé à proximité du quai. Il vient de plonger pour aller le chercher.

-Je souhaite bonne chance à votre gars. C'est extrêmement profond dans cette zone. De plus, avec toutes les cochonneries qui ont été jetées là dedans, par n'importe qui... Au fait, il a plongé depuis combien de temps, votre mage.

-Ça doit faire 2 minutes, environ.

-Il a du souffle.

Le temps continua de s'écouler. La femme et le vieux marin devenant très inquiet à partir de cinq minutes. Le mage était parti sous l'eau depuis 5 minutes, c'était loin d'être normal. Les craintes commencèrent à se former dans l'esprit des deux individus.

-Vous croyez qu'il s'est noyé?

-Ce n'est pas impossible, il a très bien pu rester coincé à cause d'une cochonnerie dans le fond.

-Il faut faire quelque chose.

-Impossible, depuis le temps qu'il est sous l'eau... s'il n'est pas remonté, c'est sûr qu'il s'est noyé, le pauvre. Je vais aller chercher des amis. Ils vont pouvoir m'aider à aller repêcher le cadavre. Au moins, on pourra lui offrir une tombe descente.

Pendant que tout le monde s'agitait à la surface, Ken était paisible dans le fond de l'eau. En fait, le jeune homme était vivant et en bonne santé. Il ne se doutait nullement des agitations qui avaient lieu à la surface. Le jeune homme était occupé à chercher l'anneau de sa cliente. C'est ce qu'il faisait depuis qu'il avait plongé. La recherche était cependant longue. Certes, Cindira lui avait dit où l'anneau était tombé. Toutefois, il y avait un léger courant, sans oublier les saletés qui recouvraient le sol marin. Pour l'instant, sa recherche l'avait amené à découvrir, des chaises brisées, un coffre vide, des morceaux de bois appartenant à un meuble brisé et même un boulet de canon. Bref, il devait balancer au loin les objets gênants, du moins ceux qu'il pouvait déplacer. Cela faisait dix minutes que le jeune homme était sous l'eau. N'importe quel homme ordinaire se serait noyé depuis longtemps. Cependant, Ken n'était pas ordinaire, il était le dragon slayer de l'eau. Depuis, très longtemps son père dragon lui avait insufflé une magie lui permettant de survivre dans l'eau. Ainsi, l'élément marin ne représentait pas vraiment un danger pour le jeune homme. Le temps continua de s'écouler, cela faisait désormais 15 minutes que Ken était sous l'eau. La chance tourna enfin. Alors que le mage retournait une autre chaise brisée, il aperçut un reflet de lumière. Il se pencha et attrapa le reflet de lumière, sentant quelque chose de solide entre ses doigts. Il ouvrit la main devant ses yeux, c'était l'anneau recherché. Sans se soucier de l'environnement dans lequel il se trouvait, le mage analysa l'anneau du regard. Les lignes tracées sur l'objet l'intriguait au plus haut point. Il était persuadé d'avoir déjà vu ces symboles quelque part. L'information lui revint à l'esprit alors qu'il retournait à la surface. Lorsqu'il apparut surgissant de l'eau, quelques personnes reculèrent. Là où Ken avait laissé une dame dans la quarantaine, il y avait maintenant une dizaine d'hommes en plus. Le dragon slayer sortit de l'eau sans montrer aucun signe de surprise et se dirigea vers Cindira. Il déposa l'anneau dans la main de la dame, encore étonnée par ce qu'elle voyait.

-C'est impossible. Vous êtes resté sous l'eau pendant presque 20 minutes. Vous auriez dû vous noyez. Comment avez-vous fait?

-Je suis un mage. Grâce à mes pouvoirs, je n'ai aucune difficulté à survivre en milieu marin. Au fait, votre famille est originaire de l'est, non?

-Comment le savez-vous?

-Les lignes sur votre anneau. Je savais bien que cela me disait quelque chose. Si s'agit de tracé utilisé dans l'est, à une époque très ancienne. Sinon, il y a autre chose? D'ailleurs, vous pouvez dire à vos amis de partir. Je vais très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Jeu 12 Jan - 22:11

Je me concentrai, je commençais enfin à sentir le vent de mon environnement, je devais être capable de le manipuler, vu que j’étais le Dragon Slayer du ciel. Mes pouvoirs devraient me permettre de contrôler tous les vents possibles, sachant déjà qu’aucune attaque de vent ne fonctionnait sur moi de part mon statut. Les yeux fermés, j’étais en tailleur dans ma chambre sur mon lit, ma respiration était la plus calme possible et je pouvais enfin détecter l’invisible. Alors que je sentais que je commençais à comprendre le système et que j’allais enfin parvenir à ma fin, une explosion retentit dans le château volant qui nous servait de quartier général de la guilde et ma concentration se rompit brutalement. Essayant de ne pas paraitre énervé, tout en gardant une respiration calme, même si mon cœur battait sous les émotions que je refoulais, je sortis pour savoir ce qui s’était passé et vérifier s’il n’y avait pas de blessés.

D’après ce que je comprenais, il y avait eu une rencontre entre un mage rapide et un autre portant une potion dont le contenu avait explosé sous le choc, provoquant un sacré bazar. Les deux mages en question, ainsi que leur entourage, semblaient juste sonnés, mais les mages de ma division étaient déjà en train de s’occuper d’eux et voir si tout allait réellement bien. Ils se débrouillaient vraiment bien, quelque soit leur spécialité et ils se sentaient bien plus sûrs d’eux maintenant que cette division avait été crée, leur donnant soudainement de l’importance. Ils recevaient des requêtes de la part d’autres membres lorsque ces derniers avaient besoin de soutien et de très possibles soins. Lorsque l’un d’eux me vit, il se mit droit comme un i avant de me saluer:

_ Tout va bien chef, il n’y a aucun blessé.

Je grimaçai. Je détestais qu’ils me rappellent que j’étais leur général, alors certains m’appelaient chef, même si je ne supportais pas non plus ce titre. Ils le savaient tous et ils me parlaient normalement, mais quelques uns faisaient exprès de me faire râler simplement pour me taquiner. Le premier d’entre eux était celui qui venait de parler, Hiro, il prenait un malin plaisir à me rappeler mon grade au sein de la guilde, pour montrer à quel point il était important que des mages comme nous soyons présents, en plus de m’énerver. Sa tâche était louable, mais pas nécessaire, cela ne l’empêchait pas de continuer pour le plaisir de voir ma tête, je me repris d’ailleurs pour déclarer d’une voix un peu forte:

_ Assurez-vous qu’ils n’ont vraiment aucun problème, il serait dommage de partir en mission avec un handicap dès le départ.

Ils se mirent en marche, même les autres membres m’écoutaient et se laissaient faire par les mages guérisseurs. Tous savaient que Ryuu, maître de la guilde, avait demandé mes services pour plusieurs missions déjà, cela m’avait permis de mieux la connaître, mais en contrepartie, les membres m’avaient placé au-dessus d’eux alors que je n’avais pas un niveau extrêmement élevé pour moi. Je soupirai, avec le boucan qu’ils venaient de créer, j’en avais perdu ma concentration et mon entrainement s’en était retrouvé totalement interrompu. Sachant que ce genre de scènes se déroulaient par moments, je décidais donc de partir sur la terre ferme, dans un endroit tranquille où je pourrai m’entrainer sans être dérangé. Me dirigeant vers la salle de téléportation, je réfléchissais aux meilleurs endroits calmes et un particulier me vint à l’esprit, aux environs de Coast City, je l’avais découvert lors d’une mission, tout à fait par hasard - comme quoi, le hasard fait bien les choses parfois. Priant pour que ma téléportation se passe bien comme il le fallait, je l’enclenchai tout en fermant les yeux et en les ouvrant, je me rendis compte que je n’étais pas arrivé au bon endroit, encore… Mais, ce n’était pas pour autant que j’en étais loin, je savais qu’il me restait que quelques centaines de mètres à pied, rien de bien épuisant.

Arrivé à l’endroit, je m’extasiai une nouvelle fois devant sa beauté et son calme qu’il dégageait. Il s’agissait pourtant d’un simple lac, mais il était entouré d’arbres dont les fleurs éclataient de mille couleurs, ajouté à cela, le reflet à la surface du lac et c’était une peinture réelle. Les rayons de l’astre du jour faisaient chanter ces couleurs de plus belle, au point que j’avais envie de rester ici pour toujours, à contempler cette merveille nuit et jour. D’ailleurs, il devait être aussi beau la nuit avec les rayons lunaires et malgré le manque de luminosité qui devait ajouté une touche personnelle aux teintes du paysage. Par moments, je parvenais à distinguer des scintillements près des arbres en fleurs, je me doutais qu’il s’agissait de fées qui n’avaient pas envie d’être découverte et qui restaient invisibles sans pour autant se douter que quelqu’un viendrait dans un pareil endroit.
Mais je n’étais pas là pour admirer le paysage, j’avais décidé de m’entrainer, je devais donc m’y tenir. Je déposai mon katana juste à côté de moi, je n’en avais pas besoin pour l’entrainement aujourd’hui puisqu’il était centré sur la maîtrise de mon élément: le vent. Je m’assis en tailleur sur le sol d’herbe, essayant de m’installer avec le plus de confort possible, puis je fermais les yeux pour sentir mon environnement. Je ressentis immédiatement les courants d’air qui régnaient autour de moi, le vent marin en particulier puisqu‘il était le plus présent, je ne devais faire qu’un avec eux et apprendre à maîtriser leur déplacement de mon propre souhait. Néanmoins, je n’avais aucune idée de comment m’y prendre et, au bout de vingt minutes d’attente, je finis par m’écrouler sur le dos, épuisé de m’être autant concentré pour des résultats nuls. Je soupirai, ce n’était pas évident de comprendre son propre élément, même si on l’utilisait de manière naturelle dans la vie de tous les jours. Je pris le collier accroché autour de mon cou et le détachai, puis j’observai la perle rouge qui y était accrochée. Je m’en rappelais comme si c’était hier, mon père me l’avait offert en me disant que si j’avais besoin d’aide, il me suffisait d’appeler le ciel. Je n’avais jamais compris où il voulait en venir… Savait-il déjà que mes pouvoirs étaient liés au ciel ? Me faisait-il comprendre d’appeler l’aide d’une divinité ? Ou alors de simplement prononcer le mot ciel ? Je connaissais différentes langues dans lesquelles je savais le prononcer, aussi je m’amusais à tous les énumérer:

_ Ciel… sky… leic… sora…

Une lumière aveuglante me força à fermer les yeux et je lâchai le collier par réflexe qui aurait dû retomber par terre, mais je n’entendis aucun rebond. Vérifiant que la lumière avait disparu, mes yeux eurent du mal à s’habituer de nouveau à la lumière normale, mais une fois fait, je vis une étrange créature qui flottait dans les airs devant moi.

_ Sora a enfin été appelé ! Sora n’était pas sorti depuis un moment… Qui es-tu, toi ? Tu dois être le fils du possesseur de Sora, Ren, si je me rappelle bien. J’imagine que si tu m’as invoqué, c’est que ton père est mort et qu’il t’a légué Sora en héritage. Sora est désolé de l’apprendre, mais Sora est là pour t’aider et il fera de son mieux.

Impressionnant… La créature était une boule de poils, de couleur blanche, avec des oreilles aussi longues que la hauteur de son petit corps qui devait légèrement dépasser la taille d’une tête humaine. Il avait de toutes petites pattes et semblait savoir se tenir sur ses membres postérieurs, même s’il volait dans les airs, je vis aussi que la perle qui était sur le collier que m’avait offert mon père était à présent ancrée sur son front. Il avait enchainé les paroles si bien que j’eus du mal à suivre et, le temps que l’information remonte jusqu’à mon cerveau, il avait déjà enchainé sur autre chose, à la vitesse de l’éclair. Je dus le forcer à s’arrêter pour pouvoir prendre la parole:

_ Attends deux secondes… Qui es-tu ? Comment as-tu fait pour apparaître ? Tu dis que mon père te possédait, mais je ne t’ai jamais vu.
_ Sora est Sora, le gardien lié par le collier de la perle rouge. Sora est chargé de protéger toute personne qui le possède, il suffit d’appeler Sora pour qu’il vienne dans cette dimension et si tu n’as jamais vu Sora, c’est que ton père l’utilisait uniquement lors de ses missions.
_ Je comprends mieux…

Le fait qu’il parle de mon père me mettait quelque peu mal à l’aise, mais depuis l’expérience de la mort que j’avais subite, je savais qu’il ne fallait pas pleurer les morts, ils vivaient encore dans nos cœurs et mon père avait une personne de plus pour continuer à vivre. Je me rappelai de ses objets de décoration qui étaient apparus sur le marché, il y avait un petit moment déjà. Il y en avait de toutes sortes et chacun d’entre eux possédait ses propres compétences et caractéristiques, certains se changeaient en armes, d’autres faisaient apparaitre des gardiens tout comme Sora, puisqu’il s’appelait ainsi, et enfin les derniers appelaient les forces de la nature, de la malédiction ou encore des soins. Je remerciai mon père de m’avoir offert un tel présent, mais je me disais que s’il l’avait utilisé le jour de sa mort, il aurait peut-être pu s’en sortir… En contrepartie, je n’aurais jamais été devenu celui que j’étais, en plus, le passé ne pouvait plus être changé, les probabilités des évènements ne pouvaient se conjuguer qu’au futur.

_ Donc, si j’ai bien compris, tu es mon gardien, maintenant que mon… que je t’ai en ma possession.

Même si j’arrivais à gérer le fait que mes parents étaient morts, mais qu’ils continuaient à veiller sur moi, j’avais encore du mal à parler d’eux aussi naturellement que je devrais le faire.

_ Oui, Sora est là pour protéger Ren.
_ Et que sais-tu faire ?
_ Sora doit utiliser ta magie pour te montrer, mais il peut aussi t’expliquer.
_ Si tu en prends juste un peu, je t’autorise à l’utiliser.

N’ayant pas de mission de prévues, je pouvais bien sacrifier un peu de magie pour satisfaire ma curiosité et voir de quoi il était capable, surtout que je pourrais ainsi vérifier dans quelles situations je pouvais faire appel à lui. Il acquiesça et se positionna juste au-dessus de ma tête, je sentis les vents alentours se rassembler pour former une tornade qui semblait repousser tout vers l’extérieur. En voyant ce phénomène, je ne pus m’empêcher de penser qu’il s’agissait de la même chose lorsque je perdais le contrôle sur mes émotions ou que j’étais dans un état second. Je lui demandai justement s’il en était responsable et il m’avoua qu’il était déjà intervenu lorsque la concentration de mes pouvoirs était trop importante et qu’il fallait que je les utilise d’une manière d’une autre. Il ajouta qu’il ne pouvait sortir tant que je n’avais pas prononcé son nom et qu’il était capable de ressentir mon aura magique à travers les dimensions qui nous séparaient grâce à la perle du collier que je gardais toujours sur moi.

_ Laisses-moi te poser une question: es-tu aussi responsable du renvoi du meurtrier de mes parents lorsqu’il s’apprêtait à me tuer ?
_ Hmm… Si Sora se rappelle bien, il n’y est pour rien. Sora ne vient que lorsque tes pouvoirs sont trop grands dans ton corps et qu’ils menacent ta santé magique.

Cette révélation me plongea dans un silence bien plus profond, si Sora n’avait rien fait, je possédais alors déjà une magie du vent lorsque j’étais enfant et l’adrénaline que j’avais ressentie à ce moment avait dû déclencher l’apparition de mes pouvoirs. Ce qui signifiait que mes sorts ne provenaient pas tous de Grandine, mon sort de vitesse était de moi et j’étais donc capable de maîtriser les vents si je m’entrainais durement vu que je l’avais déjà fait à cette époque, même si je n’en avais aucune idée à cet instant. Cela voulait également dire que Grandine avait senti mon potentiel et qu’elle savait très bien ce qui m’attendait, en me proposant son offre de devenir Dragon Slayer, elle m’avait permis de développer mes pouvoirs tout en apprenant les siens. Une manière de faire comme une autre, et je la remerciai pour ce geste, je n’aurais pas vécu une aussi belle vie avec la guilde si je ne l’avais pas rencontrée. Après tout, même si j’étais parfois énervé qu’il y ait trop de boucan là-bas, je ne pouvais m’empêcher de sourire et de rire devant leur insouciance lorsqu’ils étaient réunis et qu’ils inventaient mille et un projets pour animer l’ambiance.
Finalement, je partis en direction de la ville, je m’étais assez entrainé pour aujourd’hui et la découverte de l’existence et des fonctions de Sora m’avaient suffisamment bouleversé pour me rendre inapte à la concentration pour un moment. Un peu de changement d’air me ferait le plus grand bien, j’avais besoin de me vider l’esprit le temps de digérer les dernières informations, mais aussi de mettre dans un coin de mon esprit, les questions que je me posais à propos de ma magie qu‘elle soit commune et naturelle ou ancienne et apprise. Sur le trajet, Sora n’arrêtait pas de parler, il semblait vouloir me raconter tout et n’importe quoi, il me conta plusieurs combats de mon père et même si je n’avais pas envie de repenser à lui, le fait d’entendre ses exploits me fit chaud au cœur.

_ Et Sora pense que tu as dépassé le niveau de ton père, Sora l’a senti lorsqu’il s’est servi de ta magie, tu es certainement…
_ Attends deux secondes s’il-te-plaît.

Je lui avais demandé de se stopper dans son flux presque continuel de paroles puisque je venais d’entendre quelque chose de surprenant, des hommes discutaient entre eux et parlait d’un jeune mage qui était en train de se noyer. Je me demandais ce qu’il en était réellement et je décidai d’aller voir par moi-même pour en avoir le cœur net. Le chemin jusqu’au quai ne fut pas extrêmement dur à trouver pour deux raisons, les villes côtières étaient construites de manière à être orienté vers le port et mon odorat me disait que le vent marin venait de cette direction. J’entendis l’attroupement de personnes avant de les voir et je fus étonné d’apprendre que l’histoire était vraie, d’après ce que je comprenais, en voulant accomplir sa mission qui était de retrouver un objet, un jeune mage avait plongé et il n’était toujours pas remonté au bout de quinze longues minutes. Même si c’était un mage, un être humain entrainé pouvait tenir une petite dizaine de minutes au grand maximum, je craignais pour sa vie et je voulus me porter à son secours. Néanmoins, lorsque j’approchai du bord, il ressortit, visiblement inconscient du fait que tout le monde s’inquiétait pour lui et le pensait déjà mort, noyé dans les eaux du quai.

Il avait de longs cheveux noirs dont il avait accordé ses vêtements d’ailleurs, puisqu’il était habillé entièrement de noir. Je ne savais pas si c’était l’effet recherché, mais ses yeux gris apparurent comme lumineux avec cette tenue puisqu’il s’agissait de la seule touche claire sur lui, à part sa peau évidemment. Je vis qu’il allait plutôt bien et je fus intrigué de savoir comment il avait fait pour retenir sa respiration aussi longtemps sous l’eau. Moi-même en inspirant à fond l’air qui composait mon élément, je n’étais pas capable de tenir très longtemps dans un milieu marin, mais après tout, un oiseau n’était pas fait pour nager, il savait voler c’était tout, à chacun son domaine. J’hésitais entre: partir et ne pas me mêler de son exploit dans le milieu marin, et, laisser ma curiosité guider mes pas pour en savoir plus. Je l’entendis dire à une femme à laquelle il avait remis quelque chose qu’elle pouvait dire à ses amis de partir et qu’il allait très bien, personne ne devait se faire de souci pour lui. La foule s’éloigna petit à petit et même la femme s’en alla après l’avoir remercié, sans doute lui avait-il rendu service… Il finit par se retrouver seul, alors que je l’observais discrètement d’un peu plus loin, maintenant que les odeurs des gens ne se mêlaient pas, je pus sentir la sienne et je fus surpris. J’arrivais à reconnaître cette odeur si particulière à mon odorat qui me rappelait des moments passés très agréables, je ne parvenais à les ressentir que lorsque j’étais avec Ryuu, alors il n’y avait qu’une seule explication: il était un Dragon Slayer lui aussi. J’hésitais à m’approcher, je ne pouvais pas l’aborder de manière si directe, mais je voulais savoir si l’odeur venait de lui ou si elle était d’ailleurs, en même temps, j’aurais aimé connaitre le secret de son record d’apnée. Bien évidemment, Sora se manifesta:

_ Pourquoi tu restes planté là ? Sora pense que tu ne devrais pas…

Il était assis tranquillement sur ma tête alors qu’il était capable de voler. Quel fainéant ! Et en plus, il n’était pas capable d’être discret ou de faire preuve de tact. Maintenant qu’il savait ou qu’il se doutait fortement que je l’avais observé, je m’avançai vers lui en tentant de ne pas paraitre suspicieux.

_ Je m’appelle Ren, je suis mage de la guilde Silver Dragon.
_ Sora est Sora.
_ J’ai vu ce qui s’est passé et je dois dire que je suis étonné de voir que tu peux rester aussi longtemps sous l’eau.

J’avais préféré cette approche directe avant de ne plus pouvoir le faire, si jamais j’avais commencé à réfléchir à ce que je devais lui dire, je n’aurais jamais pu lui poser la question, ou alors, après un long moment… Sora semblait amusé de la situation, il avait repris sa place dans les airs, laissant ma tête libre et il nous observait tous les deux comme pour voir comment les choses allaient tourner. Étant tout proche de lui, je pus sentir son odeur avec l’odorat des dragons et je remarquai qu’il avait lui aussi la même odeur sur lui. Je lui tendis la main et attendis de voir comment il allait réagir.


HRP:
 


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Ven 13 Jan - 21:51

Après avoir remis son anneau à son employeur, Ken regarda autour de lui, réfléchissant à ce qu'il allait faire ensuite. Pour l'instant, il hésitait entre rentrer à la guilde ou bien rester dans les environs pour un petit moment. Après tout, cette ville disposait sûrement de nombreuses bibliothèque que le dragon slayer pourrait aller consulter. Pendant qu'il réfléchissait, la foule se dispersa peu à peu. L'odorat du mage fut bien moins stimulé, maintenant que le nombre de présence diminuait. C'est d'ailleurs à cause de cela qu'il put sentir une odeur à la fois étrange et familière. Ken se tourna en direction de l'odeur et put apercevoir un jeune homme qui devait avoir son âge ou presque. Le dragon slayer détaillait mentalement l'inconnu dans son esprit. Il analysait rapidement afin de prendre plus de recule. C'était donc un jeune âge aux cheveux et aux yeux bruns. Sa taille était légèrement supérieure à celle de Ken. Finalement, ses vêtements étaient assez simplistes, ajoutons à cela un genre de manteau noir. Le plus intéressant restait cependant la créature demeurant sur la tête de l'inconnu. C'était une grosse boule de poils blanche avec de grandes oreilles. Il ne faisait aucun doute pour le dragon slayer que la créature était un guardian yao. La plupart des gens auraient été très surpris par ce genre de spectacle. Cela ne fit ni chaud ni froid au mage de Crescent Wolf. Il avait été élevé par un dragon, donc ce n'est pas une créature poilue qui allait le surprendre. L'inconnu s'approcha du mage et commença à lui parler. Ainsi, il s'appelait Ren et il était de la guilde de Silver Dragon. La créature s'identifia également, apparemment elle s'appelait Sora. Comme Ken s'y attendait, Ren voulu connaitre son secret quant à son exploit de rester sous l'eau pendant aussi longtemps. Puis, il tendit la main vers le mage de Crescent Wolf. Ce dernier ne réagit pas tout de suite. Pour cause, l'odeur continuait d'intriguer le dragon slayer. Ken continuait d'analyser l'air avec son odorat. Cette odeur, il la connaissait. Il la connaissait même très bien. Soudainement, le déclic se fit dans son esprit. C'était bel et bien l'odeur d'un dragon.

**Ce type serait un dragon. Non... Ce serait anormal. Toutefois, j'ai plutôt l'impression que l'odeur s'est imprégnée sur lui. Ça serait bien plus logique que de considérer que cette odeur est la sienne. La question, est comment peut-il avoir l'odeur d'un dragon sur lui. Ce n'est pas l'odeur de mon père... Et si... et si c'était également un dragon slayer. Aquadin avait mentionné cette possibilité. Alors peut-être que ce type sait quelque chose sur mon père.**

L'excitation et la joie que Ken ressentait lui firent oublier son côté réfléchi et calme. Il avait enfin une piste prometteuse pour retrouver son père. Il attrapa Ren par les épaules, tellement son excitation ne cessait de croitre et commença à parler à toute vitesse, sa voix trahissant son emballement.

-Ton odeur est la preuve que tu es un dragon slayer. Si tu es un dragon slayer, alors ça veut dire que tu as été élevé toi aussi par un dragon. Mon père avait mentionné cette possibilité. Est-ce que tu sais où il est? À moins que ton parent-dragon ne le sache. Se serait merveilleux depuis le temps que je recherche Aquadin. J'ai peut-être enfin une piste depuis le jour fatidique où il nous laissé. Alors est-ce que tu sais quelque chose n'importe quoi?

Ken se rendit cependant compte que son débit de parole était trop rapidement. Certaines de ses paroles devenant tout bonnement impossible à comprendre. Il lâcha donc Ren et prit une profonde inspiration pendant quelques seconde, pour retrouver son calme. Puis, il reprit la parole en parlant tranquillement cette fois-ci. Le mage de Crescent Wolf voulait être bien certain que son confrère Dragon Slayer comprendrait bien ce qu'il lui demandait, cette fois.

-Désolé. Je suis juste tellement excité à l'idée que j'ai trouvé un autre Dragon Slayer. Mon père Aquadin avait évoqué cette possibilité alors que je n'avais que 5 ou 6 ans. Cependant, je ne croyais pas que c'était vraiment possible. Est-ce que tu as une idée où pourrait se trouver mon père? À moins que ton parent-dragon ne le sache. Depuis, le temps que je recherche Aquadin. J'espère tant le retrouver. Nous le cherchons depuis le jour où il a disparut.

Ken se tut pendant quelques secondes avant de se rendre compte qu'il avait oublié quelque chose de très important. Le dragon slayer prit la main droite de son interlocuteur et la serra dans la sienne pour le saluer plus poliment.

-Je m'appelle Ken, je suis membre de la guilde des Crescent Wolf. Quant à la façon dont j'ai réussi mon petit exploit de tout à l'heure, c'est parce que mon père est un dragon d'eau. On peut donc dire que je suis donc le dragon slayer des mers... C'est plus joli que dragon slayer de l'eau, je trouve. L'un des aspects de mon pouvoir est la survie en milieu marin. Je peux respirer sous l'eau sans le moindre problème. Ma sœur également est capable d'accomplir un tel exploit... Au fait, en connaitrais-tu d'autres? D'autres Dragon Slayer bien sûr. Si je ne suis pas le seul, il doit sûrement en avoir d'autres quelque part à travers ce vaste monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Mar 17 Jan - 11:46

Alors que j’attendais sa réaction, tout en observant qu’il avait un air pensif, il m’attrapa soudainement par les épaules et débita des paroles tout aussi rapidement que Sora un peu plus tôt dans la journée:

_ Ton odeur est la preuve que tu es un dragon slayer. Si tu es un dragon slayer, alors ça veut dire que tu as été élevé toi aussi par un dragon. Mon père avait mentionné cette possibilité. Est-ce que tu sais où il est? À moins que ton parent-dragon ne le sache. Se serait merveilleux depuis le temps que je recherche Aquadin. J'ai peut-être enfin une piste depuis le jour fatidique où il nous laissé. Alors est-ce que tu sais quelque chose n'importe quoi?

Le temps que toutes les paroles s’impriment dans mon cerveau, ajouté à cela le temps que je récupère de la surprise qu’il m’avait faite en me prenant de cette manière, je pus enfin réfléchir à mes réponses ainsi qu’à mon impression de lui. Premièrement, contrairement à moi, il n’avait aucune crainte à avouer qu’il était un Dragon Slayer, ce qui signifiait qu’il devait avoir confiance en ses pouvoirs offensifs. Deuxièmement, tout comme Ryuu et moi, il avait perdu son parent dragon et il le recherchait désespérément depuis longtemps. La moindre piste dans ce genre de recherches était d’une importance capitale, j’en convenais, j’avais été attiré par la guilde Silver Dragon pour la bonté du mage qui m’avait trouvé et le fait que le maître était un Dragon Slayer tout comme moi. Le fait de découvrir quelqu’un comme nous permettait de créer des liens, surtout lorsque nous recherchions la même chose et malgré les résultats nuls auxquels nous arrivions, cela ne nous empêchait pas de faire perdurer cette forte amitié. Du moins, c’était ce que je pensais… Je m’apprêtais à lui répondre lorsqu’il dut se rendre compte qu’il avait enchainé ses paroles, il me lâcha, inspira à fond et repartit dans un débit plus calme et compréhensif:

_ Désolé. Je suis juste tellement excité à l'idée que j'ai trouvé un autre Dragon Slayer. Mon père Aquadin avait évoqué cette possibilité alors que je n'avais que 5 ou 6 ans. Cependant, je ne croyais pas que c'était vraiment possible. Est-ce que tu as une idée où pourrait se trouver mon père? À moins que ton parent-dragon ne le sache. Depuis, le temps que je recherche Aquadin. J'espère tant le retrouver. Nous le cherchons depuis le jour où il a disparut.

Je restais figé. Il venait de dire nous ou j’avais rêvé ? Normalement, les dragons ne prenaient qu’un enfant pour lui apprendre la magie ancienne des Dragons et non pas plusieurs. C’était ce que m’avait dit Grandine en tout cas… Il semblait se rendre compte de quelque chose et poursuivit sur sa lancée tout en prenant ma main qui était restée tendue, vu que je n’y avais pas fait attention:

_ Je m'appelle Ken, je suis membre de la guilde des Crescent Wolf. Quant à la façon dont j'ai réussi mon petit exploit de tout à l'heure, c'est parce que mon père est un dragon d'eau. On peut donc dire que je suis donc le dragon slayer des mers... C'est plus joli que dragon slayer de l'eau, je trouve. L'un des aspects de mon pouvoir est la survie en milieu marin. Je peux respirer sous l'eau sans le moindre problème. Ma sœur également est capable d'accomplir un tel exploit... Au fait, en connaitrais-tu d'autres? D'autres Dragon Slayer bien sûr. Si je ne suis pas le seul, il doit sûrement en avoir d'autres quelque part à travers ce vaste monde.
_ Sora pense que tu parles aussi vite que lui.
_ Sora ! Ne l’écoutes pas, je peux comprendre ton enthousiasme pour l’avoir déjà vécu. Je suis bel et bien un Dragon Slayer, celui des cieux, tout comme toi, je préfère dire les cieux que le vent ou l’air, je trouve cela plus sympathique. Par contre, j’ai de bonnes et mauvaises nouvelles à t’apprendre, ma mère m’a également abandonné et je tente de la retrouver par tous les moyens, mais le ciel, comme la mer, est tellement vaste… Par contre, il existe d’autres personnes comme nous, la maitre de ma guilde en est une aussi.

Je me retrouvais dans une situation plus que bizarre, j’étais en présence d’un parfait inconnu et, seulement parce qu’il était un enfant des dragons, j’arrivais à lui parler de manière normale, sans gêne et sans trop de politesse. Cela me perturbait, j’avais l’impression d’aller contre ma nature et, en même temps, de devoir m’ouvrir à lui du fait que nous partagions un passé et une quête en commun. J’avais envie de tout découvrir de lui en échange de lui raconter complètement mon histoire, c’était quelque chose que je n’arrivais pas à décrire, un sentiment dont je ne connaissais pas le nom. Et pourtant, cela ne me dérangeait pas, au contraire, je me sentais bien avec lui, surtout avec cette odeur qui emplissait mes narines et qui me rappelait tous les bons moments passés avec Grandine. Faisais-je de même avec Ryuu ? Sans doute que non, elle était la maître de la guilde, je devais surtout brider toutes ces émotions inconsciemment pour me concentrer sur la tâche qu’elle m’avait confiée. Je sentis Sora tourner autour de ma tête, comme pour me faire redescendre de mon petit nuage de réflexion et je revins sur un sujet qui m’avait étonné:

_ Désolé de te paraitre aussi curieux, mais tu as parlé de ta sœur qui était comme toi. Est-elle une Dragon Slayer des mers elle aussi ? Je croyais pourtant que les dragons ne devaient former qu’un apprenti lors de la même génération, en tout cas, c’Est-ce que m’a dit ma mère, Grandine.

Je rajoutai le nom de la dragonne des cieux puisqu’il m’avait donné celui du dragon des mers, Aquadin si je me rappelais bien. Et même si j’avais d’autres questions à lui poser, je préférai attendre d’avoir les réponses des dernières avant d’en poser d’autres, surtout qu’il devait bien vouloir m’en poser lui aussi. Par contre, je me rendis compte que de discuter de ce sujet sur les quais n’était peut-être pas une bonne idée, les personnes aux alentours pourraient nous entendre et avec la prime qui était sur ma tête, un chasseur de prime aurait vite fait d’arriver.

_ Nous ferions mieux de nous trouver un coin plus tranquille pour discuter, si ça ne te dérange pas.

Je n’avais pas envie de lui dire que j’étais poursuivi par des chasseurs de primes aussi ennuyants les uns que les autres, je ne voulais pas le mêler à mes affaires privées alors que nous venions de nous rencontrer. Même Sora comprit cela, et il eut le tact de se taire, c’était une chance qu’il soit présent, il pouvait surveiller mes arrières pendant que je pouvais discuter. À condition que la boule de poils volante reste concentrée, c’était un Guardian Yao après tout…

HRP:
 


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Jeu 19 Jan - 21:45

Malgré le fait qu'il se soit calmé, Ken restait très excité. Pour le moment, le dragon slayer espérait que son confrère aurait des informations à lui livrer sur son père-dragon. Toutefois, ce fut la petite créature poilue, Sora, qui prit d'abord la parole en énonçant le fait que Ken parlait extrêmement vite. Le commentaire ne surpris guère le mage de Crescent Wolf, il savait parfaitement que son débit de parole avait été extrêmement rapide. Aussitôt, Ren réagit en scandant légèrement le nom de la créature velue. Puis, le dragon céleste des cieux s'adressa à Ken. Ce dernier ne perdait pas une miette de ce que disait son interlocuteur.

-Ne l’écoutes pas, je peux comprendre ton enthousiasme pour l’avoir déjà vécu. Je suis bel et bien un Dragon Slayer, celui des cieux, tout comme toi, je préfère dire les cieux que le vent ou l’air, je trouve cela plus sympathique. Par contre, j’ai de bonnes et mauvaises nouvelles à t’apprendre, ma mère m’a également abandonné et je tente de la retrouver par tous les moyens, mais le ciel, comme la mer, est tellement vaste… Par contre, il existe d’autres personnes comme nous, la maitre de ma guilde en est une aussi.

Les paroles de Ren amenèrent divers sentiments en Ken. Tout d'abord, lorsque le dragon slayer des cieux déclina son attribut élémentaire, cela suscita un grand intérêt dans l'esprit du jeune homme. Son esprit s'emplit également d'un très grand nombre de question sur son statut de dragon slayer. Parmi ses multiples questions mentales, il ne pouvait s'empêcher de se demander quel genre de goût pouvait avoir l'air. Après tout, s'il était dragon slayer du ciel, c'était de l'air dont il devait se nourrir. En même temps, cette constatation faisait germer une petite idée dans l'esprit du dragon slayer des mers. Les pensées continuèrent de se multiplier dans son esprit à chaque déclarations intéressante de Ren. Ken tentant de mettre du l'ordre dans ses idées.

**S'il se nourrit bel et bien d'air, il doit disposer d'une recharge en magie quasi illimité. La puissance qu'il utilise en combat doit également être terrible. C'est très intéressant, il ne faut surtout pas que j'oublie ce détail. De plus, il semblerait que nous ayons quelques affinités. Lui aussi préfère changer légèrement le terme le désignant. Il a raison, dragon slayer des cieux, ça sonne beaucoup mieux que dragon slayer du vent... À quel genre de secret vais-je encore avoir droit?**

Puis, vint la révélation qui marqua aussitôt l'esprit de Ken. Ren n'avait aucune information sur son père Aquadin et apparemment, il avait été élevé par une femelle dragon qui avait également disparu. Comme lui, le mage de Silver Dragon recherchait son parent-dragon. Puis, Ren lui annonça qu'il y avait bel et bien d'autre dragon slayer à travers le monde et que l'un d'eux était une femme ainsi que le maitre de la guilde de Silver Dragon. Ken garda le silence réfléchissant à ce que venait de lui apprendre Ren. Alors qu'il réfléchissait, ce dernier reprit la parole, cette fois en lui posant quelques questions.

-Désolé de te paraitre aussi curieux, mais tu as parlé de ta sœur qui était comme toi. Est-elle une Dragon Slayer des mers elle aussi ? Je croyais pourtant que les dragons ne devaient former qu’un apprenti lors de la même génération, en tout cas, c’est-ce que m’a dit ma mère, Grandine. Nous ferions mieux de nous trouver un coin plus tranquille pour discuter, si ça ne te dérange pas.

-Ça ne me pose aucun problème. Autant éviter de se faire entendre par des oreilles indiscrètes. J'ai une bonne idée d'où l'on pourrait discuter paisiblement. Il suffit juste de me suivre, c'est tout près en plus.

Ken ne mentait pas, il guida Ren jusqu'à une petite ruelle, les gens ne l'empruntaient jamais. Après tout, elle était petite et à moins de trente mètre, il y avait une belle et grande ruelle. Une fois, sur place, Ken se retourna afin de discuter avec son homologue.

-Bon, alors je vais me faire un plaisir de continuer notre petite discutions. Tout d'abord, concernant ma sœur Shina. Elle n'est pas comme moi, au niveau des pouvoir, excepté le fait qu'elle peut également survivre en milieu marin, comme moi. Pour ce qui est de la nature précise de son pouvoir, je préfère ne rien dire. J'ai choisi de te parler de mon pouvoir, en tout connaissance de cause. Pour le pouvoir de ma sœur, c'est à elle de choisir si ou non, pas à moi. Ce serait irrespectueux envers elle, car elle adore surprendre les gens avec son pouvoir, surtout s'il s'agit d'un ennemi. Elle est membre de Crescent Wolf comme moi. Il faut cependant savoir que nous n'avons aucun lien de sang. J'avais trois ou quatre ans quand Aquadin l'a adopté. Il l'avait trouvé lors d'une violente tempête. Le navire sur lequel elle était à couler et tout le monde est mort, sauf elle. Il l'a secouru et a choisi de l'adopter. Comme nous avions le même âge et un père hors de l'ordinaire, nous nous sommes rapidement rapprocher. C'est Aquadin qui lui a appris sa magie d'ailleurs. Il disait que c'était une magie très ancienne. Comme je ne suis pas un spécialiste, je ne saurais dire si c'est vrai ou non.

Ken se tut un court moment.

-Également, tu m'as dit que le maitre de ta guilde était une Dragon Slayer. Est-ce que son parent dragon a également disparu? D'ailleurs, elle utilise quel élément pour se battre?... Pendant que j'y pense, cela pourrait te paraitre étrange, mais quel genre de vie as-tu eu avec ta mère Grandine? Avec mon père, nous vivions tous les trois dans une grotte sous-marine. Le seul moyen d'y accéder était à environ 100 mètres sous l'eau et nécessitait de passer par un tunnel. Bref, dans le cas de ma sœur et moi, survivre sur l'eau était une priorité. En plus, notre père était du genre érudit, il nous faisait lire constamment des livres sur des sujets divers. Un peu de tout en fait, c'était même un peu bizarre parfois, mais très divertissant... D'ailleurs, j'étais en train d'oublier. Depuis quand ta mère a disparu? Dans mon cas, Aquadin a disparu sans laisser de trace, il y a 7 ans.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Sam 21 Jan - 19:49

Ken accepta de se déplacer et il m’emmena même vers un endroit où nous serions plus tranquilles pour discuter d’un sujet aussi délicat que nos parents dragons. Il fallait dire que les légendes sur les dragons attiraient beaucoup l’attention, et certains recherchaient activement les Dragon Slayers pour leur poser tout au tas de questions qui finissaient par les mettre mal à l’aise. Du moins, c’était ce que j’avais entendu, après, je m’inquiétais plus pour un autre sujet, j’étais activement recherché et je ne comptais pas mêler Ken à mes histoires personnelles. Pendant que j’observais les alentours, je sentais que Sora, toujours installé confortablement sur ma tête, faisait de même, il prenait son rôle de protecteur très au sérieux. C’était sa fonction après tout, mais plus je le voyais et plus je le considérais comme un être vivant et non comme le gardien créé par la magie qu’il était. Certes, il était très bavard et avait toujours quelque chose à dire, mais j’étais certain qu’il saurait me rendre le sourire lorsque j’en aurais besoin, un peu comme un ami. Je ne savais pas grand-chose de ces artéfacts, mais selon ce que je ressentais de Sora, je savais qu’il avait une vie venant de la magie et non propre à lui-même, j’étais par contre incapable de savoir s’il pouvait mourir.

Ken prit la parole et je l’écoutais jusqu’au bout, il me raconta un peu son histoire, qu’il avait vécu avec Aquadin dans une grotte sous-marine, qu’il avait grandi avec celle que son père avait sauvé d’une tempête et qu’il considérait comme sa sœur de par leur histoire commune. Même si elle pouvait respirer sous l’eau elle aussi, elle ne possédait pas les mêmes pouvoirs que lui, mais une magie ancienne également apprise du dragon qu’il ne voulait pas me révéler par égard pour sa sœur, ce que je comprenais parfaitement. Je restais tout de même surpris de savoir qu’Aquadin avait pris en charge deux enfants, Ken avait dû être moins seul pendant tout ce temps. Même si je ne m’étais jamais plaint, j’avais eu un peu de difficulté à rester à l’écart des autres humains, je n’avais personne à qui parler de mon entrainement et des progrès que je faisais puisque Grandine les observait toujours, cela n’aurait servi à rien que j’en parle de nouveau. Alors que j’essayais de ne plus y penser, Ken vint à me poser plusieurs questions sur ce sujet et je tentais de lui répondre sans montrer que cela me gênait, ce que je parvins à faire en grande partie.

_ Pour ta sœur, je comprends très bien, j’étais juste surpris, c’est tout. Le ou la dragonne de Ryuu est également porté disparu et d’après ce que je sais, elle maîtrise la foudre, mais je n’ai jamais osé lui poser trop de questions sur ce sujet. Quant à moi, je vivais avec Grandine dans une grotte située dans le plus haut pic d’une chaine de montagnes, il fallait savoir voler pour l’atteindre même si je ne suis toujours pas capable de le faire. Et ma séparation avec Grandine date d’il y a moins longtemps que toi, même si je sentais que ce moment allait arriver…

Et c’était vrai, pendant certains entrainements, Grandine avait le regard fixé vers l’horizon comme si quelque chose l’appelait ou qu’elle parvenait à voir un malheur se diriger vers elle. Avec le recul, je compris qu’elle savait que le moment de nous séparer approchait, mais sachant que je ne maîtrisais pas ses arts, elle avait dû prolonger les entrainements jusqu’au jour fatidique. Maintenant que j’y pensais, je me demandais comment faisait Ryuu pour manger son élément. Après tout, l’eau pouvait se boire, dans une quantité importante pour Ken, l’air se respirait, même si pour recharger mes batteries, je devais capter les plus purs et les puissants, c’est-à-dire les plus élevés vents du ciel, mais la foudre… Cet élément ne se trouvait pas à n’importe quel endroit et il semblait dangereux que je n’imaginais pas la maître de la guilde en avaler devant mes yeux, cela devait être surprenant comme spectacle.

_ Baissez-vous !

Le cri me sortit de mes pensées et je réagis en une fraction de seconde, accompagné par Ken qui avait bien de suivre l’ordre de Sora. Puisque c’était lui qui avait crié pour nous avertir du tir qui était dans notre direction, ce qui nous avait permis de l’esquiver et de voir le projectile se figer derrière nous. Sans prendre le temps de comprendre, je courrais en direction de l’extérieur de la ville, si je devais me battre, il fallait que je le fasse loin des civils qui ne pouvait pas se protéger face à leurs attaques et qui pouvaient également pris en otage pour me forcer à coopérer. Rapide comme un courant d’air, je parvins à atteindre l’orée de la ville en peu de temps et je me rendis compte que Ken m’avait suivi ainsi que mes poursuiveurs. Ils étaient au nombre de trois, le plus en arrière ressemblait à une armoire à glace et ne semblait pas très rapide, ce qui était un bon point, néanmoins, sa carrure promettait une bonne et solide défense. Celui qui me faisait face était certainement le tireur, puisqu’il avait un fusil dans son dos, certainement un assassin armé d’une magie lié à son arme, mais il pouvait également posséder une magie différente. Le dernier, légèrement en retrait, mais bien devant le gorille à la carrure imposante, ne semblait pas posséder d’armes et n’avait rien de spécial, mais je préférais me méfier, après tout, à première vue, je ne paraissais pas être ce que j’étais réellement. Le tireur sortit un papier où je pus voir mon portrait, très certainement un avis de recherche à mon nom:

_ Ren Miryu, mage de Silver Dragon, recherché par la Triade Perdue pour une jolie petite somme. J’ai bien fait de venir me reposer au port aujourd’hui, je ne pensais tomber sur une proie aussi facile et surtout… ne compte pas sur moi pour te laisser en vie. Kotaro ?

J’allais répliquer lorsque son coéquipier posa sa main sur son épaule, le forçant à rester immobile. Son regard croisa le mien et je vis dans ses yeux qu’il était capable de voir à travers les apparences, je ne savais pas comment je le savais, mais la lueur qu’il avait m’assura dans mes pensées. Il savait que je n’étais pas à prendre à la légère, il avait dû se pencher plus attentivement sur mon cas et s’il avait des liens avec la Triade, il avait reçu leurs informations précisant que j’étais le Dragon Slayer avec telles spécificités. Il se plaça devant le premier avant de sourire bêtement et de dire à haute voix:

_ Tu veux bien me le laisser, Eiki ? Je sens que je vais m’amuser avec lui et tu ne pourras pas l’atteindre si tu essaies. Jiro, est-ce que tu combats ?

Le dénommé Jiro était le gorille placé à l’arrière et il répondit négativement tout en nous observant tous les quatre. Je me demandais pourquoi il ne prenait pas part à la bataille, mais je devais bien avouer que ça nous arrangerait, un adversaire chacun, à la loyale pour une fois. Cependant, je m’en voulais d’embarquer Ken dans cette histoire, même si cela n’avait pas l’air de le déranger plus qu’autre chose, à mon grand étonnement. Je fis de nouveau face au dénommé Kotaro tout en me demandant quelle pouvait être sa magie s’il était si sûr de lui, il devait connaitre mes capacités et les siennes devaient me faire défaut ce qui n‘allait pas arranger mes affaires. Il sortit une sorte de longue et fine tige en acier qu’il garda dans sa main, puis il disparut de mon champ de vision avant que je n’entende Sora crier:

_ Derrière !

Sans réfléchir, je m’écroulais au sol pour éviter le projectile qu’il venait de lancer et récupérer en utilisant le même principe pour se déplacer. Quelle était cette magie ? La vitesse ? Non, pas possible, mes yeux auraient réussi à déceler ses mouvements puisque j’étais moi-même habitué aux grandes vitesses, il fallait bien que mes yeux suivent le rythme. En éliminant les propositions qui me venaient à l’esprit, il ne m’en restait plus qu’une seule qui semblait être la vérité: la téléportation. Ainsi, il serait capable de se téléporter quasiment instantanément sur des petites distances, lui permettant de piéger son adversaire à l’aide de multiples stratagèmes. Aussi rapide que je sois, je n’arriverais jamais à atteindre sa vitesse d’exécution, je devais donc me reposer sur la défense, ce qui restait un énorme problème, puisque je n’étais pas vraiment du type résistant.

_ Alors, tu n’es capable de me suivre ? Tu as pourtant été si rapide face à la Triade…

Bingo ! J’avais misé dans le mille, contrairement à son acolyte, mon adversaire nommé Kotaro avait fait des recherches sur mes capacités, mais jusqu’où allait son savoir ? C’était une question à laquelle je voulais à tout prix une réponse. Voyant que je ne réagissais toujours pas, il mena l’offensive et ce, sur plusieurs plans; la rapidité d’exécution de sa magie faisait de lui un adversaire redoutable, il était vraiment un assassin hors-pair. Heureusement pour moi, il était du genre à vouloir jouer avec sa proie, ce qui me laissait le temps de savoir où il allait frapper et j’en profitai même pour demander à Sora:

_ Dis-moi, je ne connais pas trop les Yaos… Est-ce tu peux mourir ?
_ Sora est conçu pour aider Ren… À droite ! Si Sora est touché par une attaque, il sera blessé, si elle était violente, il retournera sous sa forme jusqu’à ce qu’il ait récupéré son énergie et Ren pourra de nouveau l’invoquer.

Heureusement pour moi, mais j’imaginais que le temps de repos qu’il lui fallait dépendrait de la puissance qui l’avait neutralisé. Je pensais aussi qu’une magie de scellement pouvait l’empêcher de traverser la barrière entre nos dimensions et qu’il fallait que je fasse attention à ce genre de mage. Pour le moment, mon problème était autre, malgré les avertissements de Sora, je commençais à avoir du mal à tenir la cadence, sans compter que ses tirs venaient de plusieurs directions à présent, me demandant plus de vivacité pour les esquiver. J’étais rapide, cela ne faisait aucun doute, mais pas assez pour lui faire face et je m’en rendis compte lorsqu’un de ses projectiles me coupa le bras. La douleur fut vive et instantanée, puis se calma et je remerciai mes réflexes qui m’avaient permis d’éviter qu’il finisse planté dans mon bras. J’analysais la situation et je remarquais une chose qui me paraissait étrange et que je devais vérifier à tout prix. Je me préparai à son coup, entendit l’avertissement de Sora, puis je me retournai tout en esquivant pour voir un autre projectile que je laissais passer tranquillement en me déplaçant convenablement. J’en étais sûr, il se servait de ma première esquive pour placer son second tir pour m’avoir sauf que je venais de le percer à jour, cette stratégie ne marcherait pas. Je sentis alors une vive douleur dans ma jambe droite qui me fit tomber au sol, une tige était plantée dans ma chair et je l’enlevais rapidement avant de me relever difficilement.

_ Ren !
_ Ça va aller Sora, ne t’inquiètes pas.
_ Alors je vais continuer à m’amuser, mais tu n’y échapperas pas cette fois.

Je compris qu’il avait remarqué que j’avais compris son système d’attaque, il l’avait donc augmenté d’un cran afin d’être certain de m’atteindre et il avait bien visé, l’enfoiré ! J’avais l’impression que quoique je fasse, il avait une longueur d’avance sur mes intentions qui lui permettait de me contrer encore une fois, mais il ne savait pas tout de moi. Je ne lui avais encore révélé aucune de mes attaques, il ne les connaissait que d’après ses informations, mais il ne les avait jamais vues, de plus, il ne savait pas quelle était l’utilité de Sora ce qui pouvait me permettre de le surprendre une unique fois. Sora était donc devenu mon atout secret, celui que je ne révélerai qu’à la fin pour changer le cours des choses, en attendant, il allait devoir se contenter de m’aider, quoique… Kotaro devait en avoir marre ou alors sa magie s’épuisait puisqu’il sortit tout son paquet d’aiguilles avant de me regarder d’un air curieux, j’avais l’impression d’être une souris et de voir un chat prêt à me croquer, signant la fin de ma vie. Depuis le début, j’étais sa proie, mais il n’avait pas pensé que je pourrai retourner la situation à mon avantage, de plus, j’avais tout fait pour lui donner cette impression afin qu’il baisse sa garde en vain.

_ Je crois que c’en est fini de toi, la sphère ne laisse rien passer.

La sphère ? De quoi parlait-il ? Je me mis sur mes gardes en craignant le pire et en tentant de deviner ce qu’il préparait pour moi, des idées me vinrent et la solution fut l’une d’entre elles, la plus probable d’ailleurs… La rapidité d’exécution de sa téléportation lui permettaient d’envoyer toutes ses aiguilles de tous les angles possibles et la forme que prenait l’attaque était bien évidemment une sphère. Je compris rapidement que j’étais mal barré, mais j’avais compris quelque chose, une faille que je devais à tout prix exploiter. Voyant que les aiguilles s’approchaient dangereusement, je demandai à Sora de déclencher sa protection et le mur de vent dévia tous les projectiles, j’en récupérai un, attendis que tous s’arrêtent et je le lançai sur mon adversaire qui évidemment se téléporta pour esquiver. J’activai mon kaze subayai et fonçait dans une direction où il réapparut, à peine eut-il le temps de me voir qu’il se prit un crochet du droit lancé à pleine vitesse ce qui l’envoya balader sur une trentaine de mètres. Il tenta de se relever, mais je le menaçai de mon katana en le forçant à ne pas bouger d’un poil.

_ Comment as-tu fait ?
_ J’ai compris que tu ne peux pas déplacer en dehors d’une zone que tu délimites autour de ton adversaire pour le surprendre sous tous les angles. Tes destinations devenaient très prévisibles, mais tu m’as surpris en augmentant ton piège d’un cran, d’où ma blessure. Ton erreur a été de profiter de ton avantage sans connaitre les réelles capacités de ton adversaire.
_ Ren est le meilleur.

J’assommai mon adversaire à l’aide du fourreau de mon katana et je remarquais que le gorille s’avançait, ce Jiro allait entrer dans la partie. Mais avant ça, je devais vérifier que Ken allait bien, il avait réussi à vaincre son adversaire et je décidai de le soigner s’il avait des blessures, d’ailleurs je devrais aussi le faire pour moi, ma blessure à la jambe droite me donnait un faux appui qui me faisait trembler. Ensuite, nous devrions régler le compte au dernier chasseur de primes et je pensais que nous aurions du mal, même en étant deux fils de dragon.

HRP:
 


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Ven 27 Jan - 21:33

Pendant toute la longue période durant laquelle il avait parlé, Ken avait gardé une certaine attention sur Ren afin de s'assurer que ce dernier écoutait ce qu'il disait, mais aussi pour être sûr de ne pas le perdre dans certaines de ses explications. Le dragon slayer des mers remarqua que son interlocuteur l'écoutait avec une grande attention sans manquer une seule de ses paroles. Puis vint le monde où il avait posé ses quelques petites questions à Ren. La réponse du mage vint au bout de quelques instants. Toutefois, Ken pouvait sentir une certaine gêne dans les paroles de Ren. Certains éléments semblaient le gêner pour une raison où une autre. Le mage de Crescent Wolf écouta avec attention ce que son confrère de Silver Dragon avait à lui révéler.

-Pour ta sœur, je comprends très bien, j’étais juste surpris, c’est tout. Le ou la dragonne de Ryuu est également porté disparu et d’après ce que je sais, elle maîtrise la foudre, mais je n’ai jamais osé lui poser trop de questions sur ce sujet. Quant à moi, je vivais avec Grandine dans une grotte située dans le plus haut pic d’une chaine de montagnes, il fallait savoir voler pour l’atteindre même si je ne suis toujours pas capable de le faire. Et ma séparation avec Grandine date d’il y a moins longtemps que toi, même si je sentais que ce moment allait arriver…

Les paroles de Ren plongèrent le dragon slayer des mers dans un grand débat mental. Pour le moment, le jeune homme analysait mentalement ce qui lui avait été révélé et réfléchissait à bien d'autres choses en même temps.

**Intéressant, le maitre de la guilde de Silver Dragon s'appelle Ryuu et elle est la dragon slayer de la foudre... Ce doit vraiment être bizarre à voir quand elle dévore son élément. Quoi que cela me semble être un élément plutôt désavantageant. Dans le cas de Ren et de moi, nous n'avons guère de mal à trouver de notre élément, mais elle... Son parent-dragon a également disparut. Finalement, Ren se doutait que la disparition de Grandine était inévitable... Les dragons disparaissent les uns après les autres apparemment, mais pas au même moment. Qu'est-ce qui peut bien se passer pour qu'une telle chose arrive?**

Ken était sur le point de poser la question à Ren lorsque son guardian yao hurla.

-Baissez-vous!

Le cri de la créature sortit Ken de son état de réflexion. Sans prendre le temps de réfléchir sur ce qu'avait perçut la créature magique, le mage de Crescent Wolf se pencha à toute vitesse. Le jeune mage eut juste le temps de voir un projectile magique passer à toute vitesse au dessus de sa tête, avant d'aller s'écraser contre un mur un peu plus loin. Puis, Ken vit Ren qui prenait la fuite en courant. Sans hésiter, le dragon slayer suivit son confrère. Il était loin d'être dupe. Peu importe qui les avait attaqué, il fallait prendre de la distance au plus vite. S'ils restaient dans la ville, il y avait d'énorme risque des innocents soient blessés ou tués. Il fallait donc s'éloigner le plus loin et le plus vite possible. Le mage de Crescent Wolf suivit donc Ren dans les dédales de la ville. La course les amena jusqu'à l’orée de la ville, en peu de temps. Les attaquants les avaient suivit jusque là. Ils étaient au nombre de trois. Celui du fond était un homme gigantesque, très grand, très musclé. Bref, cela promettait d'être un type ayant un endurance physique énorme. Heureusement, il semblait être plutôt lent, ce qui était une bonne chose. Au moins, il serait possible de vaincre cet homme en profitant de son manque de vitesse. Le deuxième homme faisait face à Ren. C'était certainement le tireur, puisqu’il avait un fusil dans son dos, certainement un assassin armé d’une magie lié à son arme, mais il pouvait également posséder une magie différente. Le dernier, légèrement en retrait, mais bien devant le gorille à la carrure imposante, ne semblait pas posséder d’armes et n’avait rien de spécial. Toutefois, le dragon slayer des mers savait parfaitement qu'il fallait rester prudent et surtout ce méfier. N'importe qui pouvait avoir une apparence inoffensive et en fait être très dangereux. Le tireur sortit un bout de papier sur lequel figurait une image de Ren. Le tout ressemblait à un avis de recherche. Évidemment cette image amena de grande interrogation dans l'esprit de Ken. Cependant, les questions obtinrent rapidement leurs réponses lorsque le tireur commença à parler.

-Ren Miryu, mage de Silver Dragon, recherché par la Triade Perdue pour une jolie petite somme. J’ai bien fait de venir me reposer au port aujourd’hui, je ne pensais tomber sur une proie aussi facile et surtout… ne compte pas sur moi pour te laisser en vie. Kotaro ?

Le coéquipier du tireur posa sa main sur son épaule, le forçant à rester immobile. Ken analysait mentalement la situation actuelle. Apparemment, ces hommes étaient des mercenaires travaillant pour la triade, ou bien des chasseurs de prime sans scrupule. Quoi qu'il en soit, Ren était leur cible. Bien sûr, le mage de Crescent Wolf n'était pas leur cible, mais cela ne l'empêcherait pas de se mêler de cette histoire. Il n'allait pas laisser un autre dragon slayer dans les ennuis.

-Tu veux bien me le laisser, Eiki ? Je sens que je vais m’amuser avec lui et tu ne pourras pas l’atteindre si tu essaies. Jiro, est-ce que tu combats ?

Visiblement, il s'adressait au type baraqué. Ce dernier répondit à la négative. Se serait donc un combat entre 4 personnes. C'était plutôt une bonne chose, chacun aurait son adversaire et n'aurait pas à craindre un attaque en traitre. Ken fit face à son adversaire qui s'appelait Eiki. Le dragon slayer faisait craquer ses jointures bien déterminés à mettre une raclée à ce petit mercenaire, pour ensuite aller donner un coup de main à Ren. Les deux hommes se faisaient face, leur regard se rencontrant. Aucun d'eux ne faiblissait. On aurait pu croire qu'ils se combattaient uniquement par le regard, tellement il était hostile et déterminé.

-Et si tu t'en allais gamin. Cette histoire ne te regardes pas. Cela ne me dérangerait pas un seul instant de tuer un petit con. Toutefois, cela me coûterait de la magie et du temps. Je n'ai nullement envie de dépenser l'un ou l'autre. Alors, pars!

-Hors de question, chasseur de prime. Je n'ai nullement l'intention de laisser Ren seul. Je ne le connais que depuis quelques minutes, mais je l'apprécie bien. Depuis qu'il est là, je dois dire que j'ai découvert des choses importantes. Je ne laisserai pas des emmerdeurs de la triade venir lui faire du mal.

-Je vois.

-Disparait!

Ken concentra une grande quantité de magie dans son bras. Le jeune homme avait l'intention de propulser un torrent d'eau sur son adversaire afin de s'en débarrasser au plus vite. Cependant, au moment où il relâcha sa magie, rien ne se passa. Le jeune homme fut tellement surpris qu'il ne vit pas son adversaire qui s'était soudainement approché, armé d'un couteau dans chaque main. L'instinct du mage le fit réagir au dernier moment. Ken évita l'attaque au couteau de justesse. La première lame déchira cependant le côté supérieur droit de son chandail. La seconde lame entailla légèrement la joue du dragon slayer. La blessure était superficielle, mais quelques gouttes de sang perlèrent. Le mage fit un bond vers l'arrière pour se mettre hors de portée de son adversaire. Le jeune homme remarqua rapidement l'état lamentable de son chandail. Le coup de lame l'avait profondément déchiré. Sans hésitation, Ken le retira et le lança au-dessus de son épaule, il n'aurait qu'à en acheter un après le combat. Maintenant qu'il était torse nu, le jeune mage dévoilait sa musculature quelque peu développé. Son tatouage de Crescent Wolf était désormais parfaitement visible au niveau de son omoplate droit.

-Je dois avouer que je me demande comment tu as réussi à m'empêcher de te balayer avec ma magie.

-C'est très simple. On peut dire de moi que je suis un anti-mage. Ma magie me permet d'annuler la magie d'autrui. À cause de moi, tu ne peux utiliser la magie. C'est le problème des mages. Ils se concentrent trop sur leur magie. Maintenant que tu en es privés. Tu seras une cible facile.

-C'est ce qu'on va voir.

Un gigantesque schéma mental se forma dans l'esprit du dragon slayer. C'était une petite manie qu'il avait depuis très longtemps. Il préparait mentalement ses prochains mouvements. Il se décrivait mentalement à lui-même les mouvements qu'il effectuait ainsi que ceux de l'ennemi. Cela ne fonctionnait pas toujours, mais les probabilités étaient bonnes contre les idiots et le prétentieux. Ainsi le schéma se déclenchait dans l'esprit de Ken. Les mouvements répliquant à la perfection les futurs mouvements qu'il imaginait.

**Foncer vers l'adversaire. Envoyer un crochet du droit vers les côtes de l'ennemi pour lui faire baisser sa garde. Profiter de l'ouverture dans la garde pour envoyer un coup de tête sur le nez. Profiter de la confusion et du déboussolent de l'ennemi pour le frapper au ventre. Terminer en attrapant le bras droit et en le disloquant. Action.**

Ken fonça sur son adversaire. Lorsqu'il fut assez proche de son adversaire, le dragon slayer lui décocha un crochet du droit vers les côtes. Comme prévu son adversaire le bloqua avec ses deux bras, laissant sa garde ouverte. Le jeune homme frappa l'homme sur le nez, d'un violent coup de tête. L'homme s'écroula sous l'impact. Le dragon slayer cessa aussitôt son attaque.

-Je l'aurais cru plus résistant.

Le mage se détourna de son adversaire afin de voir où en était Ren. Son adversaire lui donnait du fil à retordre. Ken voulut aller l'aider lorsque son odorat lui fit réaliser que quelque chose approchait. Le dragon slayer des mers se retourna et vit son adversaire foncer vers lui. Pourtant, le mage de Crescent Wolf ne bougea pas et attendit que son agresseur soit assez près. Au dernier moment, Ken se esquiva l'attaque direct de l'homme et se retrouva derrière lui. Le dragon slayer attrapa son adversaire par le bras droit. Le mage préparait sa prochaine attaque en se remémorant quelques livres médicales que lui avait faire lire Aquadin. Certes, il était loin de pouvoir devenir médecin, cependant il se rappelait que le fait de frapper une articulation de son côté le plus solide pouvait entraîner de grave blessure. C'est pourquoi Ken frappa violemment le coude droit de son adversaire. Tout ce que l'on put entendre c'était un léger bruit d'os brisé. Le dragon slayer avait frappé juste assez fort pour endommager les os du bras. Le mercenaire de la triade s'écroula en tenant son bras blessé. Au bout de quelques instants, l'homme regarda le mage de Crescent Wolf, son regard était rempli d'un mélange de haine et d'incompréhension.

-Pourquoi ai-je perdu? Tu n'avais plus de pouvoir. J'aurais dû gagner.

-Il y a deux raisons. Tu étais trop sûr de toi et tu es tombé sur le mauvais adversaire.

Puis, sans ménagement, le mage de Crescent Wolf frappa son adversaire en plein visage d'un puissant crochet. L'homme fut assommé sur le coup. C'est sans le moindre scrupule que le dragon slayer des mers en profita pour vider le porte-feuille de son adversaire. Il aurait besoin d'argent pour s'acheter un nouveau chandail. Quand il eut terminé sa besogne, Ren avait vaincu son adversaire. Il ne restait désormais plus que le type baraqué.

-Plus qu'un! Ça va, Ren? Pas trop de mal?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Sam 25 Fév - 12:01

Vu la carrure imposante de notre dernier adversaire, nous allions devoir donner tout ce que nous avions pour en venir à bout. Je décidai d’utiliser Kango pour soigner la blessure que j’avais à la jambe ainsi que celle de Ken, puisque j’avais remarqué qu’il était également blessé. Une fois ma main passée là où la peau avait été entaillée, le sang et l’ouverture avaient disparu, mais j’espérais qu’il n’avait rien de grave intérieurement, je ne pourrais rien faire de plus. En tout cas, il semblait juste avoir reçu des blessures externes, rien de très grave et rien qui ne nécessitait un temps de soin plus long qu’un instant. Jiro s’arrêta à quelques mètres devant nous avant de regarder ses deux compagnons un peu plus loin, puis il s’exprima d’une voix grave et désagréable à entendre:

_ Kotaro s’est surestimé dans la vitesse de téléportation, elle ne pouvait pas rivaliser avec celle d’un dragon. Eiki se pensait intouchable en annulant toute magie près de lui, je lui avais pourtant dit que certains mages utilisaient aussi leur force physique.
_ Si tu le savais, pourquoi ne les as-tu pas retenus ?
_ Ces deux-là sont incorrigibles… mais ce n’est pas mon cas, ne croyez pas que vous allez pouvoir vous en tirer facilement, ma magie est bien différente de ce que vous avez déjà vu.

Bon ok, ce n’était pas parce qu’il avait une carrure plus importante que la nôtre qu’il devait obligatoirement croire qu’il était indestructible et j’allais lui prouver à cet imbécile de chasseur de primes. J’utilisai toute ma vitesse physique pour m’approcher de lui avant de lui donner un crochet du droit bien placé dans la figure et j’eus deux surprises. La première, c’était que mon poing semblait avoir pris le coup lui-même et je sentis une douleur vive me traverser et la deuxième fut que sa tête ne bougea pas d’un millimètre. Je reculai d’un bond pour esquiver sa contre-attaque et je remerciai ma vitesse pour avoir esquiver un coup pareil, dès que son poing eut atteint le sol, un cratère se forma, devinant facilement la force qu’il possédait. C’était un véritable monstre. Je me relevais tout en secouant ma main droite, celle avec laquelle j’avais frappé, pour faire disparaitre les sensations que j’avais à l’intérieur. Je devais absolument trouver un moyen de percer sa défense, elle ne pouvait pas être infranchissable.

Je me rappelais d’un de mes entrainements avec Grandine, j’étais supposé casser un rocher de deux mètres de hauteur avec la seule force de mes poings. Pour moi, c’était tout bonnement impossible, je savais que si je frappais contre la roche, mes os finiraient par se briser et je perdrai l’usage de mes mains. Mais Grandine m’avait appris une chose importante, même si le Dragon Slayer du ciel n’était pas capable d’user de la même force que ses semblables, il pouvait lui aussi être capable de trouver le point faible de son adversaire en l’observant se battre. Il était vrai que j’étais comme cela depuis longtemps, à ne pas pouvoir compter sur une puissance d’attaque qui aurait m’être donnée avec l’entrainement que j’avais subi. Pourtant, je maîtrisais à présent deux techniques offensives des Dragons, ce qui était plutôt dû à mon changement d’humeur, le désespoir m’avait donné la première, la colère la deuxième, je me demandais si je devrais à chaque fois subir une émotion lorsque mon corps apprendra de nouvelles techniques.

Pour le moment, je devais plus me concentrer sur le combat qui allait suivre, je ne pouvais en aucun cas baisser ma garde, malheureusement, l’attaque semblait également impossible, il devait posséder une sorte de magie qui agissait comme un renforcement de la résistance de son corps. Je jetai un œil à Ken et je compris dans son regard qu’il avait eu un raisonnement qui l’avait mis sur la même conclusion que moi, ce qui allait éviter de lui expliquer. Maintenant, nous devions trouver ensemble un moyen de percer la muraille qu’il nous opposait. Je savais par expérience que ce genre de magie était trop gourmande en énergie à long terme, mais je sentais qu’il devait posséder une endurance lui permettant de résister à bon nombre d’assauts avant de s’occuper de ses adversaires ou que ses alliés s’en occupent à sa place. Avec des magies de téléportation et de non-magie à côté de soi, il pouvait largement se permettre d’être peu rapide, voire même pas du tout. Je soupirai. Comment pourrions-nous trouver le point faible de ce type alors que nos coups ne lui feront rien du tout ? Quoique… En frappant partout sur son corps, nous pourrions finir par trouver ce que nous cherchions, mais cela restait très risqué puisqu’il pourrait toujours s’en prendre à nous pendant ce temps.

_ Si vous ne venez pas à moi, je viendrai à vous !

Il s’élança dans notre direction et je dus utiliser mon principal atout contre lui, la vitesse, c’était ce qui allait me permettre de l’empêcher de me toucher et je pourrais le fatiguer encore plus, mais qu’en était-il de Ken ? Il semblait pouvoir tenir, mais pour combien de temps ? Mince, il n’aurait jamais dû venir avec moi, j’aurais pu tenir la distance grâce à ma vitesse, bien que je n’aurais sûrement pas pu les tenir tous les trois à l’écart. Après avoir vaincu le premier et sa téléportation, les deux me seraient tombés dessus, ou alors seulement le non-magique, mais j’aurais succombé à ses assauts puisque ma force physique n’était pas spécialement élevée. Je dus faire la seule chose que je pouvais, frapper par endroits tout en évitant ses coups et bien que je ne voyais pas Ken dans mon enchainement, je pensais qu’il devait faire de même à mes côtés. Tout allait bien jusqu’au moment où son poing finit par m’atteindre et, s’enfonçant dans mon estomac, il me balança à terre comme une poupée de chiffon. Le souffle coupé, je roulai sur plusieurs mètres avant de m’arrêter. Ma tête tournait, mon cœur s’emballait, ma respiration avait du mal à revenir et j’entendais Sora se faire du souci pour moi sans pouvoir faire grand-chose. Je me relevais difficilement et je sentis la frustration monter en moi, si bien que les vents me furent favorables et se concentrèrent dans mes poings. Une fois chargé, je repartis à l’assaut pour aider Ken. Je ne sus combien de temps s’était écoulé depuis que nous frappions, mais je savais qu’il était en train de peiner à retenir nos coups, sa magie faiblissait et il ne pourrait pas tenir longtemps dans cette situation. Alors que je frappai pour la énième fois, je vis que le vent tranchant qui entourait mon poing avait réussi à entailler notre adversaire. Jiro dut le sentir aussi puisqu’il frappa la terre pour nous empêcher d’avancer pendant qu’il reculait d‘un bond.

_ Ken, il est plus faible, utilisons nos souffles.

Je ne savais pas pourtant je proposais cette idée, j’avais toujours du mal à contrôler le flux d’énergie que je mettais à l’intérieur et pourtant, c’était la seule solution pour percer sa défense qui commençait à faiblir. J’inspirai à fond les vents alentours pour renforcer la puissance de ma technique et en synchronisant mes mouvements avec ceux de Ken, je lançai l’une des plus puissantes techniques des Dragons. Leur souffle. La tornade qui sortit de ma bouche se colla au tourbillon de Ken et les deux fusionnèrent avant de frapper de plein fouet Jiro, l’homme aux défenses renforcées. Ce dernier finit à terre et je sentis mes jambes me lâcher tandis que je regardai si Ken allait bien.

_ Est-ce tu vas bien ? … Ne t’inquiètes pas pour moi, j’ai encore du mal à gérer mon flux d’énergie. Nous avons réussi à l’abattre, et ce, en unissant nos magies. Un Unisson Raid.

HRP:
 


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Ven 2 Mar - 15:47

Ken fixait son regard sur le dernier adversaire restant. Ce dernier ne semblait pas vraiment affecté par la défaite de ses deux compagnons. Il était fort probable qu'il était assez entraîné pour ne pas réagir à ce genre de chose, ou bien il se doutait que ses compagnons seraient vaincus en combat. De son côté, le dragon slayer de l'eau ne quittait pas son adversaire du regard, ne se préoccupant même pas de sa légère entaille à la joue. La blessure saignait un peu, mais pas de quoi avoir peur. Pendant ce temps, Ren semblait souffrir d'une vilaine blessure à la jambe. Cependant, elle disparut rapidement. Ce dernier semblait disposer de pouvoir de guérison. Il l'utilisa même sur le mage de Crescent Wolf, même si sa blessure était insignifiante. La blessure disparut en quelques instants. Ken avait certaines questions en tête concernant les capacités de guérison de Ren. Toutefois, pour le moment, il taisait ses questions car ce n'était ni le bon endroit ou le bon moment pour en parler. Il fallait se débarasser au plus vite de l'homme des triades. Une discutions s'entama entre Ren et le chasseur de la triade. De toute évidence, Ken avait partiellement eu raison. Si l'homme n'avait pas réagit à la défaite de ses compagnons, c'est parce qu'il s'attendait à ce qu'ils perdent.

-Kotaro s’est surestimé dans la vitesse de téléportation, elle ne pouvait pas rivaliser avec celle d’un dragon. Eiki se pensait intouchable en annulant toute magie près de lui, je lui avais pourtant dit que certains mages utilisaient aussi leur force physique.

-Si tu le savais, pourquoi ne les as-tu pas retenus ?

-Ces deux-là sont incorrigibles… mais ce n’est pas mon cas, ne croyez pas que vous allez pouvoir vous en tirer facilement, ma magie est bien différente de ce que vous avez déjà vu.

Ken se tenait prêt à attaquer, mais Ren le prit de vitesse. Il n'était pas difficile de comprendre que le dragon slayer du ciel était pressé de mettre fin à ce combat. Le poing de Ren fonça sur le visage du chasseur de prime. Alors, un évènement étrange eut lieu. Tout d'abord, le poing du mage de Silver Dragon ne toucha pas sa cible. De plus, de part les expressions de Ren, il était évident que son bras devait être douloureux. Ce dernier recula d'un grand bond, afin d'esquiver une attaque. L'attaque de la grosse brute violement heurta le sol, formant un petit cratère lors de l'impact. Cet homme avait une puissance physique importante ou bien la renforçait grâce à la magie.

**Quel genre de magie peut-il bien utiliser? Est ce qu'il s'agit d'une magie renforçant tout simplement la puissance physique? Ah moins qu'il s'agisse d'un pouvoir qui permet de repousser... C'est bien un petit problème avec la magie, il est presque impossible de savoir quel genre magie une autre personne peut utiliser. J'espère au moins que Ren a compris qu'il va falloir faire très attention contre ce monstre. En plus, d'après sa carrure, il doit disposer d'une endurance importante. L'épuisement serait une solution pour le battre, à condition qu'il soit moins endurant que nous deux. Si l'un de nous deux n'a pas assez d'endurance, il deviendra aussitôt un poing faible pour l'autre.**

Son regard croisa celui de Ren. Apparement, ce dernier était arrivé au même conclusion que le dragon slayer de l'eau. Pour vaincre cet homme, il faudrait travailler en équipe. Déjà, Ken se doutait que de frapper l'homme sans réfléchir était une mauvaise idée. À n'en pas douter, ce type devait protéger ses points faibles grâce à ses pouvoirs magique. Bien sûr, il était impossible de posséder une défense parfaite. Toutefois, trouver le point faible de cette défense ne serait pas évident. Soudainement, l'homme chargea dans leur direction. Ken vit Ren esquivé l'attaque sans problème, il en fit de même lorsque la grosse brute se jeta sur lui. Après avoir esquivé l'attaque, le dragon slayer de l'eau contre-attaqua. Il aurait put se faire une image du combat, comme lorsqu'il avait affronté son adversaire précédent, cependant il ne le pouvait pas. Son adversaire disposait d'un pouvoir trop étrange et inconnu pour se permettre de baisser sa garde pendant une seule seconde. Il fallait attaquer et agir par intuition et non selon un plan définit. Ainsi, le jeune homme frappait le chasseur de prime. Le mage de Crescent Wolf savait que son confrère de Silver Dragon faisait de même, voyant ses pieds derrière la grosse brute. Ken frappait sans cesse son adversaire. Il frappait au niveau du foie, du ventre, des genoux et autres parties du corps. Malheureusement, aucun des coups portés n'avait le moindre effet sur la grosse brute. Un violent bruit d'impact raisonna ainsi qu'un léger son impossible à identifier. Puis, le dragon slayer de l'eau vit Ren qui était projeté au sol, après avoir reçut un puissant coup au ventre. Son adversaire commença alors à se concentrer davantage sur lui. Heureusement pour lui, Ken était agile et rapide, ce qui lui permettait d'éviter les attaques de son adversaire plus lent. Cependant, cela ne pourrait pas durer indéfiniment. L'un des coups de l'homme frôla de justesse le côté droit du visage du mage de Crescent Wolf. La force du coup laissa une entaille saignante au niveau de la joue de Ken, mais cela ne l'arrêta pas une seconde. Certes, le jeune homme n'était pas invincible, mais les lessons de son père Aquadin résonnait dans son esprit.

**Pour défendre autrui, il ne faut jamais reculer. Il faut faire face à la menace et la combattre. Il faut passer outre sa peur ou sa douleur. En écrasant l'ennemi, il est alors possible de protéger les autres et de se sauver soi-même. Fuir, n'apportera que l'horreur et la souffrance, pour ceux qui doivent être protéger.**

Quelques instants plus tard, les attaques de la brute diminuait d'intesité et il devait s'occuper de plusieurs fronts à la fois. C'était la prevue que Ren c'était relevé pour revenir combattre. Soudainement, la grosse brute frappa violemment le sol pour repousser les deux mages blancs, avant de reculer d'un puissant bond. Les deux dragons slayers étaient désormais côte-à-côte. C'est le moment dont profita Ren pour lui dire de lancer son souffle de dragon. Même s'il ne connaissait Ren que depuis peu de temps, Ken lui faisait confiance. Parfois, le simple fait de se retrouver en situation périeuse pouvait amener une relation à se renforcer très rapidement. De plus, une union de leur souffle semblait la meilleure idée pour vaincre cet homme. Ken n'avait jamais pratiqué d'Union Raid avant, c'était donc le bon moment pour essayer. Le mage de Crescent Wolf inspira profondément, concentrant sa magie dans son souffle, prêt à déchaîner un torrent. Les deux dragons slayers étaient synchronisés, lançant leur souffle au même moment. Un tourbillon d'eau surgit de la bouche de Ken et une tornade de la bouche de Ren. Les deux attaques se combinèrent ne formant plus qu'une. En voyant l'attaque venir, la grosse brute hurla de terreur, puis l'attaque le percuta. L'homme fut projeté plus loin, écrasé sur le sol et inconscient. Du côté des deux mages, Ren trembla un peu avant de se mettre au sol.

-Est-ce tu vas bien ?

-Une légère blessure au visage, mais ça va. De ton côté, ça va? Tu as l'air d'être exténuer.

-Ne t’inquiètes pas pour moi, j’ai encore du mal à gérer mon flux d’énergie. Nous avons réussi à l’abattre, et ce, en unissant nos magies. Un Unisson Raid.

-En effet. En plus, c'était mon tout premier Union Raid. Même avec ma sœur, nous n'en avons jamais fait... D'un côté, les ennemis qu'on affronte d'habitude n'ont pas de pouvoir magique aussi particulier. J'espère que c'était le dernier, parce qu'ils sont lourds ces gars... Faudra d'ailleurs que je vois pour faire un tour dans une boutique de vêtement pour remplacer mon chandail. Mais bon, on est tranquille maintenant.

-Ça c'est ce que tu crois.

Ken jeta un oeil dans la direction d'où provenait la voix. C'était l'homme qu'il avait vaincu avant de combattre la grosse brute. Il était toujours étendu au sol et dévisageait les dragons slayers.

-Vous avez peut-être vaincu les agents de la triade aujourd'hui, mais d'autres viendront. De plus, tu deviens désormais une cible toi aussi. Les gens de la triade et d'autres chasseurs de primes vous traqueront sans cesse.

Sans un mot, Ken s'approcha de l'homme, l'attrapa par la chemise et le souleva afin de le regarder face à face. Aucune crainte ne se lisait dans le regard du mage de Crescent Wolf, ce qui n'était pas le cas du chasseur de prime.

-Tu crois peut-être que tes petites menaces me font peur. La triade peut envoyer ses hommes et ses chasseurs de prime si elle le désire. Je les écraserai, chaque groupe qui viendra. Chaque groupe, je les enverrai croupir dans une cellule miteuse, pour leur crime. Ta triade ne me fait pas peur. Et puis, pour qu'elle me retrouve et qu'elle sache pour moi. Il faudrait déjà que tu ramènes de l'information sur moi. Alors, si je veux la paix, la solution est plus qu'évidente, il me suffirait de quelques coups et ensuite de te faire disparaitre à jamais. Crois-moi, je saurai comment faire de chaque seconde de ton existence un enfer tel, qu'à la fin tu me suppliera de mettre fin à ta vie.

Le regard de Ken était extrêmement menaçant. Il n'en fallait pas plus pour le chasseur de prime. Ce dernier mouilla son pantalon avant de s'évanouir de terreur. De son côté, Ken le lâcha tout bonnement, s'éloignant de l'homme s'étant pisser dessus. Il retourna près de Ren en riant légèrement.

-Toujours la même chose, avec ce genre de type. Ils font les fières, pourtant dès qu'on leur balance des menaces ridicules, avec un regard menaçant, ils perdent leur courage et se sauvent d'une manière ou d'une autre. C'est toujours divertissant de les terrifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Sam 24 Mar - 21:38

Je n’arrivais pas du tout à y croire. J’en avais beaucoup entendu parlé, même lu plusieurs exemples dans les livres, mais jamais je n’aurais pensé que j’en serais un jour capable. Ce genre de sort ne pouvait marcher que si l’allié était en parfaite synchronisation avec soi-même et encore, il n’y avait aucune certitude que cela fonctionnait. Non seulement la synchronisation était nécessaire, mais il fallait avoir la même puissance et le même type d’énergie que son partenaire pour pouvoir multiplier les chances d’unir les deux magies différentes. Puisque c’était cela, le principe de l’Unisson Raid, un sort qui prenait deux sources de magie pour n’en créer qu’une et multiplier la puissance de l’union. Ce phénomène était vraiment rare et je ne m’attendais pas du tout à ce résultat lorsque j’avais demandé à Ken de se servir de son souffle lui aussi, je voulais uniquement créer une double tornade qui parviendrait à vaincre notre adversaire et les résultats avaient dépassé mes espérances. Et après cela, j’étais crevé, comme à chaque fois que j’utilisais mon souffle, il me fallait un temps de repos pour récupérer, mais vu que j’avais combattu et pris des coups durant la bataille, je mettais plus de temps pour m’en remettre. J’avais tout de même demander à Ken si tout allait bien pour lui et, mis à part une légère blessure, il avait l’air d’aller bien ce qui n’était pas mon cas et je lui expliquai pourquoi en me remettant en position assise.

_ En effet. En plus, c'était mon tout premier Union Raid. Même avec ma sœur, nous n'en avons jamais fait... D'un côté, les ennemis qu'on affronte d'habitude n'ont pas de pouvoir magique aussi particulier. J'espère que c'était le dernier, parce qu'ils sont lourds ces gars... Faudra d'ailleurs que je vois pour faire un tour dans une boutique de vêtement pour remplacer mon chandail. Mais bon, on est tranquille maintenant.

Je ne pouvais qu’être d’accord avec lui. Les ennemis que nous venions de combattre étaient très spéciaux, leurs pouvoirs se complétaient réellement bien, d’où le fait qu’ils voyageaient ensemble et semblaient même former une équipe. Ils étaient redoutables et heureusement que je n’avais pas eu à me battre contre eux en trois contre un, j’aurais sûrement perdu l’affrontement ou alors j’aurais fui pour éviter que cela n’arrive. Alors que j’allais répondre à Ken pour le prévenir du danger futur, l’homme qu’il avait étalé nous interrompit:

_ Ça c'est ce que tu crois. Vous avez peut-être vaincu les agents de la triade aujourd'hui, mais d'autres viendront. De plus, tu deviens désormais une cible toi aussi. Les gens de la triade et d'autres chasseurs de primes vous traqueront sans cesse.

Ce que je craignais arriva. Il était évident que vu que Ken m’avait porté secours, tout en se mettant réellement contre les chasseurs de primes de la Triade. Si jamais cela se savait, mon nouvel ami dragon aurait une récompense pour sa tête et je ne voulais pas que cela lui arrive. Pourtant, cela m’était arrivé puisque j’avais aidé Akiro contre Gyaku, je l’avais même repoussé mentalement lorsqu’il s’était introduit dans mon esprit. En ayant subi cette épreuve, je ne voulais pas que quelqu’un de mon entourage affronte ceci, avoir ces chasseurs à sa poursuite était quelque chose de pénible, je ne pouvais plus sortir de la guilde sans craindre qu’ils me suivent. Ce n’était plus une vie une fois que l’on les avait à nos trousses. Pourtant, Ken eut une réaction que je ne lui reconnaissais pas, il attrapa l’homme par la chemise avant de le soulever tout en gardant un regard neutre, quoique, légèrement intimidant.

_ Tu crois peut-être que tes petites menaces me font peur. La triade peut envoyer ses hommes et ses chasseurs de prime si elle le désire. Je les écraserai, chaque groupe qui viendra. Chaque groupe, je les enverrai croupir dans une cellule miteuse, pour leur crime. Ta triade ne me fait pas peur. Et puis, pour qu'elle me retrouve et qu'elle sache pour moi. Il faudrait déjà que tu ramènes de l'information sur moi. Alors, si je veux la paix, la solution est plus qu'évidente, il me suffirait de quelques coups et ensuite de te faire disparaitre à jamais. Crois-moi, je saurai comment faire de chaque seconde de ton existence un enfer tel, qu'à la fin tu me suppliera de mettre fin à ta vie.

Waouh, il m’impressionnait, j’en avais moi-même senti un sentiment de peur, même si je n’étais celui qui était en face de lui, je n’osais même pas imaginé à quel point le chasseur de prime devait être paniqué. À moins qu’il soit entrainé à ce genre de choses et qu’il se fiche totalement de ce que pouvait dire le dragon des mers. Puis, il eut une réaction qui me surprit au possible, son pantalon accueillit une tâche sombre qui gagnait en surface avant qu’il ne perde connaissance. Ken le lâcha avant de revenir vers moi tout en rigolant dans sa barbe et je l’accompagnais avec un grand sourire, surtout lorsqu’il déclara que ce genre de personnes n’avait que de la gueule et rien dans le pantalon.

_ Il faut avouer que tu faisais vraiment peur, je n’aurais pas aimé être à sa place. Mais il n’a pas tort, en m’aidant, tu es devenu mon complice et ils n’hésiteront pas à te poursuivre toi aussi pour t’éliminer, surtout s’ils savent que tu es un Dragon Slayer. Tu seras toujours poursuivi… et c’est ma faute en plus…

Je me sentais coupable de lui faire subir tout ceci, les courses poursuites, les craintes que quelqu’un d’autre que soi soit blessé. Il devait peut-être m’en vouloir et il avait bien raison. J’avais rencontré un autre Dragon Slayer et je l’avais embarqué dans mes histoires personnelles alors qu’il n’avait rien à voir là dedans, je me sentais honteux. Quelque chose surgit devant moi et Sora, puisque c’était lui, prit la parole pour me remonter le moral comme il le pouvait.

_ Sora pense que tu as tort, ce n’était pas sa faute et puis, Sora n’aurait pas pu te protéger si tu étais seul contre les trois. Sora pense que tu ne dois pas t’en faire pour cela, vous êtes vivants, non ?

Je remontai ma tête en lui souriant, il avait raison, même si je me sentais quand même coupable.


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dragon Slayer des MersMage de rang D
avatar

Dragon Slayer des Mers
Mage de rang D

▌Messages : 34
▌Jewels : 43414
▌Date de naissance : 28/09/1989
▌Date d'inscription : 26/12/2011
▌Age : 28

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Jeu 29 Mar - 12:42

Ken se rapprocha tranquillement de Ren, délaissant le chasseur de prime s'étant évanouis, après avoir mouillé son pantalon. Les deux autres chasseurs de prime étaient toujours inconscient pour le moment et c'était mieux ainsi. Alors qu'il s'approchait de son confrère dragon slayer, ce dernier commença à lui parler. Apparement, il était très inquiet des évènements à venir et semblait s'en vouloir d'avoir attirer Ken dans une telle situation. Il était également impressioné par la façon dont il avait terrifié le chasseur de prime.

-Il faut avouer que tu faisais vraiment peur, je n’aurais pas aimé être à sa place. Mais il n’a pas tort, en m’aidant, tu es devenu mon complice et ils n’hésiteront pas à te poursuivre toi aussi pour t’éliminer, surtout s’ils savent que tu es un Dragon Slayer. Tu seras toujours poursuivi… et c’est ma faute en plus…

La créature étrange de Ren exprima à son tour son opinion.

-Sora pense que tu as tort, ce n’était pas sa faute et puis, Sora n’aurait pas pu te protéger si tu étais seul contre les trois. Sora pense que tu ne dois pas t’en faire pour cela, vous êtes vivants, non ?

Ken acqueiça.

-Sora a raison. Tu n'as pas à t'en vouloir. Un jour où l'autre, j'aurais fini par être sur la liste de ce genre de chasseurs de prime. Ce n'est pas la première fois que je me confronte à des gens ayant des activités hautement illégales. Peut-être même que j'avais déjà une faible prime du marché noir sur ma tête... quoi que je n'en suis pas certain... De toute façon, même si tu ne m'avais pas demandé d'aide. Je t'aurais aidé quand même. Nous ne sommes pas beaucoup de Dragon Slayer, alors il faut s'entraider. En plus, je pense qu'ensemble, nous avons de meilleures chances de retrouver nos parents-dragons disparuent.

Le dragon slayer s'étira légèrement, faisant entendre le léger craquement de ses os.

-De plus, tu as pu constater au port que si j'avais vraiment voulu me sauver, j'aurais pu le faire sans problème en plongeant dans la mer. Ces mercenaires n'auraient jamais pu me rattraper ou me retrouver. Alors cesse de t'en vouloir, Ren. À la seconde où ces types nous ont attaqués dans la ville, je savais que si je ne te fuyais pas, je me retrouverais dans une situation complexe. Ça ne m'a pas empêché une seule seconde de te suivre et de t'aider. De plus, ces types n'étaient pas extrêmement puissant. J'admet que le dernier était particulièrement résistant, mais sans plus. Au moins, ces combats ont ajoutés un peu d'action à cette journée. Une rencontre avec un autre dragon slayer. Apprendre que ce dragon slayer à un dragon slayer comme maitre de sa guilde et finalement combattre une troupe de trois chasseurs de prime. Cela a rendu la journée particulièrement intéressante et divertissante surtout. En me levant ce matin, j'étais totalement persuadé que la journée allait être fortement ennuyeuse. Je suis plutôt content de m'être trompé sur ce point.

Le dragon slayer détourna son regard un bref moment pour regarder où le soleil en était dans sa course à travers le ciel. D'après sa position dans le ciel, il devait être dans les deux heures environ. Puis, il se tourna de nouveau vers Ren.

-Je suis désolé, Ren. Cependant, je dois partir à présent. Mon transport part dans une trentaine de minutes. J'ai donc juste le temps de faire un saut dans une boutique afin de m'acheter un nouveau chandail. Ensuite, il faudra que je rentre à ma guilde. On m'y attend. Cependant, il faudra qu'on se revoit à un moment. Il faut absolument que je rencontre le maitre de ta guilde... D'ailleurs, il faudrait également que je te présente l'autre Dragon Slayer de ma guilde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mage de Rang C
avatar

Mage de Rang C

▌Messages : 103
▌Jewels : 56483
▌Date de naissance : 06/03/1992
▌Date d'inscription : 21/12/2011
▌Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   Jeu 12 Avr - 16:35

Evidemment, j’aurais dû me douter que, juste après la réflexion de Sora et même sans d’ailleurs, Ken allait vouloir me rassurer et ce fut ce qu’il fit en donnant raison à la créature volante. Il me raisonna en précisant que de toute manière il aurait fini par être une cible potentielle, vu son statut de Dragon Slayer et qu’il serait quand même venu à mon aide sans que j’aie besoin de lui demander. Il n’avait pas tort et c’était sa nature qui le poussait à aider ses frères, que ce soit par la guilde ou par la magie. J’avais toujours pensé que les Dragons Slayers pouvaient former une famille ensemble, même si elle serait dangereuse, ils pourraient se comprendre mutuellement et s’aider. Ken semblait d’accord avec cette idée, puisqu’il ajouta également que nous devions nous entraider puisque nous n’étions pas nombreux, rares était le terme le plus utilisé par les autres mages. De plus, il m’apprit que ce n’était pas la première qu’il côtoyait des gens de ce genre, mais même si ma curiosité voulait le savoir, je préférais me taire, je n’avais pas à savoir son passé s’il ne voulait pas le faire connaitre.

Il finit par s’étirer de tout son long et son corps émit des bruits qui m’apprirent qu’il venait de se faire craquer ses os, son attitude montrait que tout ceci n’était qu’un simple entrainement et je restais admiratif devant sa façon de faire. Je serais incapable d’utiliser de tels procédés pour vaincre mes ennemis par la peur que je pourrais leur faire ressentir. Cela m’était tout simplement impossible, pour le faire, il fallait avoir confiance en ses propres capacités et sentir que le combat était gagné d’avance. Ce n’était pas mon cas, je n’aimais pas me battre, je ne le faisais que par obligation pour me permettre de survivre et lors d’un combat, j’analysais les aptitudes de mon adversaire avant de savoir si l’affrontement serait complexe ou simple. Encore une fois, la différence entre les autres Dragons Slayers maitrisant leurs puissances et moi se faisaient sentir, je resterais à jamais un petit mage de vent qui avait eu la chance de rencontrer un dragon sans maitriser réellement le potentiel qui en découlait. Ken dut penser que je n’étais pas encore convaincu de sa réponse puisqu’il ajouta en plus:

_ De plus, tu as pu constater au port que si j'avais vraiment voulu me sauver, j'aurais pu le faire sans problème en plongeant dans la mer. Ces mercenaires n'auraient jamais pu me rattraper ou me retrouver. Alors cesse de t'en vouloir, Ren. À la seconde où ces types nous ont attaqués dans la ville, je savais que si je ne te fuyais pas, je me retrouverais dans une situation complexe. Ça ne m'a pas empêché une seule seconde de te suivre et de t'aider. De plus, ces types n'étaient pas extrêmement puissants. J'admets que le dernier était particulièrement résistant, mais sans plus. Au moins, ces combats ont ajoutés un peu d'action à cette journée. Une rencontre avec un autre dragon slayer. Apprendre que ce dragon slayer a un dragon slayer comme maitre de sa guilde et finalement combattre une troupe de trois chasseurs de prime. Cela a rendu la journée particulièrement intéressante et divertissante surtout. En me levant ce matin, j'étais totalement persuadé que la journée allait être fortement ennuyeuse. Je suis plutôt content de m'être trompé sur ce point.

Je souriais à sa remarque, il avait entièrement raison, cette journée s’était révélée très constructive; je voulais m’entrainer en paix et découvrir si j’étais capable de maîtriser les vents qui faisaient ma force. Finalement, j’avais découvert l’existence de Sora, mon Guardian Yao hérité sans le savoir de mon père, avec qui je formais déjà un très bon duo, il était très fiable en combat malgré le fait qu’il était insupportable à côté puisqu’il parlait sans cesse. Ensuite, j’avais rencontré Ken, un autre Dragon Slayer avait croisé ma route et nous étions devenus amis après cette journée plutôt mouvementée. Lui avouait qu’il s’était amusé à combattre les trois chasseurs de prime, pourtant, je n’aimais pas, mais alors vraiment pas mener un combat, tout ce que j’étais capable de faire correctement sur un champ de bataille était de soutenir les autres et de les soigner lorsqu’ils en avaient besoin. Tout combat évité par la négociation était un bonheur pour moi, mais il en était tout autrement dans ce monde. Ken observa le ciel et dut estimer l’heure qu’il était puisqu’il annonça d’un ton neutre:

_ Je suis désolé, Ren. Cependant, je dois partir à présent. Mon transport part dans une trentaine de minutes. J'ai donc juste le temps de faire un saut dans une boutique afin de m'acheter un nouveau chandail. Ensuite, il faudra que je rentre à ma guilde. On m'y attend. Cependant, il faudra qu'on se revoit à un moment. Il faut absolument que je rencontre le maitre de ta guilde... D'ailleurs, il faudrait également que je te présente l'autre Dragon Slayer de ma guilde.
_ Ne t’inquiètes pas je comprends tout à fait, je dois retourner à la guilde moi aussi. Je serais ravi de te revoir, surtout que nous pourrions échanger des informations sur les histoires de dragons que nous pouvons entendre. Je t’inviterai à la guilde prochainement pour que tu rencontres Ryuu. À la prochaine Ken !

Je le vis partir au loin tandis que je lui criais mes derniers mots et lorsqu’il disparut de mon champ de vision, je fus heureux de cette journée. J’avais trouvé en Ken une sorte de frère et un ami précieux, tout ce qui s’était passé avant n’était plus rien à mes yeux. Alors que je divaguais, Sora intervint en flottant juste devant moi:

_ Sora sent que tu n’as pas été attentif à tout. As-tu entendu ces dernières paroles ? Il a trouvé un autre de vos frères.

Je dévisageai Sora avant de me rendre compte qu’il avait raison, un autre Dragon Slayer était dans sa guilde, mais il ne devait pas avoir plus d’informations que nous en avions, sinon j’étais certain que Ken m’en aurait parlé plus tôt. Je me demandais quel était l’élément qu’il maîtrisait et cela me montrait une fois de plus à quel point nous devions être différents malgré notre magie commune. Toutefois, même si nous étions liés par cette magie, j’étais certainement celui qui devait le plus progresser au niveau de la magie des Dragons. Après tout, chaque chose en son temps, je devais d’abord m’entrainer avant de pouvoir espérer avancer sur une des voies qu’étaient les miennes, mes compétences de soutien et de médecin étaient plus que suffisantes, je devais maintenant progresser en mouvements offensifs. C’était donc dans cet état d’esprit, avec Sora sur ma tête qui parlait encore pour ne rien dire, que je rentrais à la guilde en un clin d’œil grâce à la rune de téléportation.


Sers-toi de ton passé pour forger ton avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre entre DS [Ren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre DS [Ren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : The Dark Chess :: Coast City-